Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Revues de films

Ensemble, c’est tout

21 mar 2007 35

Réalisé par : Claude Berri
Avec : Audrey Tautou, Guillaume Canet, Laurent Stocker et Françoise Bertin
Sortie le : 21 mars 2007

Ensemble, c’est tout brosse les portraits de quatre paumés : Franck (Guillaume Canet), Camille (Audrey Tautou), Philibert et Paulette. Camille est femme de ménage, a des difficultés à prendre soin d’elle et vit dans une chambre de bonne. Dans le même immeuble, vit Philibert, un aristo bègue et bourré de tics. Il partage son grand appartement avec Franck, cuistot qui, lui, passe le plus clair de son temps à bosser. Son jour de repos, il le consacre à sa grand-mère, Paulette, qui vient d’atterrir à l’hospice. La seule chose que ces quatre bras cassés ont en commun, c’est leur profonde solitude.
De fil en aiguille, l’appartement, que partagent Philibert et Franck, va accueillir Camille, puis Paulette.

Alors, pertinente cette adaptation du roman au cinéma ?
Pour commencer, il faut bien dire que si le roman est plaisant, il ne fait pas figure de chef d’œuvre. Le film, parce qu’il est sans prétention, est lui aussi réjouissant. Pas complètement fidèle aux sentiments et ambiances que provoque la lecture du livre, il a le mérite de ne pas être une compilation, en image, des meilleurs chapitres. L’histoire suit son court, sans longueur. Très vite, le scénario s’axe davantage sur l’histoire d’amour de Camille et Franck, que sur le thème central du livre : la tristesse qui unit les quatre protagonistes. Les fans d’Anna Gavalda regretteront sans doute. Néanmoins, le choix paraît judicieux puisqu’il maintient l’intérêt des spectateurs, ce qui aurait été difficile avec une adaptation linéaire du bouquin.

Du côté du casting, les têtes d’affiches Canet/Tautou sont, sans surprise, à leur place. Audrey Tautou, en jeune femme candide et généreuse, est parfaite. Pour Guillaume Canet, c’est sans appel : il est à tomber dans la peau du mec bourru qui cache un grand cœur.
Les seconds rôles, sont nettement moins réussis, la faute aux portraits archi-caricaturaux. La palme revient à Philibert et à ses manières mondaines, qui deviennent rapidement insupportables.

En somme, les 1h37 que dure le film, sont plaisantes, juste assez drôles, juste assez touchantes. Ensemble, c’est tout est avant tout une comédie romantique légère, dont le principal intérêt est d’être divertissante.

Les Commentaires
35

Avatar de Anouk-Nouk
21 mars 2009 à 11h48
Anouk-Nouk
Accro au bouquin tel l'un de mes premiers coups de coeur, le film respecte assez bien les intentions. On retrouve la légèreté des histoires et l'envie prenante d'aller dans leurs esprits, sans en faire trop.
0
Voir les 35 commentaires

Plus de contenus Revues de films

relation-mere-fille-compliquee-samhain
Cinéma

Samhain : les relations mère-fille abordées dans un film d’horreur glaçant

Oscar Staerman

08 déc 2022

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
ti west 7
Cinéma

Désir et âgisme : le film d’horreur X est aussi terrifiant que sensible

Maya Boukella

02 nov 2022

3
promising young woman
Pop culture

Promising Young Woman n’est pas un film féministe, c’est tout le contraire

Maya Boukella

24 oct 2022

17
everything leonine
Revues de films

Une mère chinoise met Marvel KO : foncez voir Everything Everywhere All at Once au cinéma

Maya Boukella

31 août 2022

1
I’m your man film
Cinéma

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Maya Boukella

21 juin 2022

Sweat 3
Revues de films

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

Maya Boukella

15 juin 2022

1
MEN ALEX GARLAND
Cinéma

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Maya Boukella

08 juin 2022

Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop
Cinéma

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

Anthony Vincent

19 fév 2022

critique-licorice-pizza
Revues de films

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

Kalindi Ramphul

06 jan 2022

matrix-4-critique
Revues de films

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

Kalindi Ramphul

22 déc 2021

4

La pop culture s'écrit au féminin