Live now
Live now
Masquer
critiques-apparence-robe
Mode

Quand les critiques sur le physique inspirent… une robe façon œuvre d’art

Être soumis•e aux critiques sur notre apparence peut parfois devenir une source d’empouvoirement et de confiance en soi, voire se transformer en œuvre d’art.

Toutes les photos de cet article appartiennent à Lucie Ridges et Jojo Oldham

Des critiques sur l’apparence, qu’elles soient constructives ou dévastatrices, bienveillantes ou agressives, nombreuses sont les personnes qui pourraient probablement en remplir un répertoire. L’artiste Jojo Oldham, elle, a décidé de les compiler sur une robe.

robe-jojo-oldham-2

Basée à Londres, la jeune femme met en lumière et en couleurs 31 années de remarques qui ont constitué peu à peu l’image qu’elle a de son propre corps et ce dès son plus jeune âge. Elle explique sa démarche sur son site :

« Cette pièce n’attaque personne. Ce n’est ni un projet vaniteux ni une prise de position de victime. Je n’essaye pas de faire en sorte que les gens se sentent désolés pour moi parce qu’un jour quelqu’un m’a dit que j’avais des cuisses du tonnerre, des genoux bizarres, des doigts qui ressemblent à des saucisses ou des dents moisies. »

À lire aussi : Comment avoir confiance en soi quand on est une femme ?

C’est une robe qui retrace ce qu’on a pu dire de son corps, des remarques positives ou non, sollicitées ou pas. Et ce n’est pas toujours hyper joyeux, en vrai. Personne n’a envie qu’on critique ses cuisses

ou ses genoux. Mais la force de ce travail c’est que l’artiste, en faisant ça, se réapproprie ce corps si « publiquement critiquable ». Cette robe est aussi une preuve que sa vision de son corps a beaucoup changé.

Elle raconte qu’elle n’est plus bouleversée par les choses méchantes que des gens ont dites sur son apparence mais qu’elles sont malgré tout restées collées à elle, et qu’elles ont participé à la façon dont elle se perçoit aujourd’hui.

« Je suis arrivée à un point dans ma vie où je me sens enfin en paix avec mon corps. […] Je suis très heureuse avec ce que j’ai. Je suis en bonne santé, […] forte, et j’ai un corps qui me permet de faire tout ce que j’aime. »

robe-jojo-oldham-1

Pour Jojo, le plus important, c’est le bonheur, que « nous somme tous•tes incroyables à notre façon » et que l’on devrait « être capables de célébrer et d’aimer qui nous sommes sans avoir peur des critiques des autres, quelle que soit notre morphologie ou notre taille ».

L’artiste a aussi réalisé un travail intitulé Sometimes it’s hard to be a woman (Parfois c’est difficile d’être une femme) qui traite de tous les paradoxes auxquels une femme est confrontée, entre ce qu’on attend d’elle, ce qu’on lui défend d’être et ce qu’elle est vraiment.

À lire aussi : Des fringues pour se réapproprier… les insultes sexistes

Si l’anglais ne te donne pas la nausée (sinon, vive Google Traduction) et que cette démarche te parle, je te recommande chaudement de prendre le temps de lire en entier son témoignage, c’est une vraie petite pépite.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Mode

porter-manteau-long-petite
Conseils mode

3 conseils pour porter le manteau long quand on est petite

12
Créateur phare des années 1980, Claude Montana vient de s’éteindre
Actualité mode

Créateur phare de la mode des années 1980, Claude Montana vient de s’éteindre

orgasme-fruits-legumes-vert
Mode

Ces petits « accidents » qui peuvent arriver au lit et dont on ne parle pas assez

20
Zendaya en Givenchy par Alexander McQueen de 1999
Mode

Zendaya en Givenchy par Alexander McQueen de 1999 : encore un look d’archive futuriste pour Dune 2

L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Bilal Hassani pour Zalando // Source : Zalando
Mode

Bilal Hassani : « Le vêtement peut nous rassurer et nous armer de confiance »

Pour le musical du Diable s'habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

Pour le musical du Diable s’habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly

Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ? // Source : Courtesy of Saint Laurent
Actualité mode

Pourquoi Saint Laurent ouvre sa librairie (ou la culture comme nouveau produit d’appel) ?

1
Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser les yeux fermés ? // Source : Gucci ; Chanel, Miu Miu ; Gucci ; Celine
Actualité mode

Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser ?

4
La top plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

La mannequin plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode

3

La vie s'écrit au féminin