Pendant l’attaque du Bataclan, Game of Thrones m’a sauvé la vie

Julie était au Bataclan lors des attentats du 13 novembre 2015. Elle revient sur une série qui lui a, d'une certaine façon, sauvé la vie : Game of Thrones.

Pendant l’attaque du Bataclan, Game of Thrones m’a sauvé la vie

Game of Thrones finit ce lundi 20 mai 2019, et le monde entier vit au rythme d’une des séries les plus populaires du moment.

Si l’art touche autant de cœurs, ce n’est pas seulement parce qu’il permet de s’échapper du quotidien ou de se distraire. Parfois, une œuvre peut, littéralement, sauver une vie.

C’est ce qu’explique Julie.

Julie, rescapée du Bataclan

Julie était au Bataclan pour le concert des Eagles of Death Metal le 13 novembre 2015. Le soir où des terroristes ont pénétré la salle de concert et tiré dans la foule.

Ils ont fait 90 morts et une dizaine de blessés et blessées grave, sans parler des conséquences psychologiques frappant les survivants et survivantes.

Julie a perdu une amie au Bataclan. Elle a aussi été touchée par une balle au niveau de la fesse.

La jeune femme parle régulièrement de son expérience, comme elle l’explique au Nouvel Obs.

« Game of Thrones m’a sauvé la vie », explique Julie

À trois jours du tout dernier épisode, Julie s’est exprimée dans un fil de tweets sur son lien avec Game of Thrones, et la façon dont la série lui a sauvé la vie le 13 novembre 2015.

Tu peux dérouler le tweet ci-dessous, mais Julie m’a très aimablement autorisée à relayer son histoire, donc je vais te copier/coller son récit :

13 novembre 2015. Concert d’Eagles of Death Metal. Y a du monde partout et la musique bat son plein.

D’un coup des bruits de pétard et une odeur de poudre.

La musique se rallume et le mouvement de foule m’emporte pour me coucher au sol.

L’incompréhension, l’angoisse et la peur se mélangent.

Qu’est ce qu’on fait dans ces cas là ?
Rester allongée, c’est le mieux pour le moment.

Et d’un coup, la douleur sourde dans la fesse et le cri impossible à retenir.

Je mets la main. Du sang, beaucoup de sang. Ça fait un mal de chien mais au final ça va.

Allongée par terre, j’attends.

Un homme à côté de moi, il prie Dieu.
Tout ce que je me dis : « Mais n’importe quoi, aucun dieu ne te sauvera »

Et d’un coup, ça vient.
« Ce n’est pas aujourd’hui que tu dois mourir. »

L’instinct de survie qui remonte. Je ne peux pas rester là, il faut que je me barre.

Sans que je m’en rende compte, les mots de Syrio Forel ont agi sur moi et m’ont poussé à me lever et à me barrer.

Sans cette série, je serai ptête restée par terre et je ne serai pas là pour faire ce thread à la con (je sais que ça vous gonfle les threads)

Du coup je dois une fière chandelle à Game of Thrones.

Lundi matin, quand je serai dégoûtée que ça soit fini, je penserai à ça et ça sera moins triste que prévu.

Game of Thrones vivra bien après sa fin

Je trouve cette histoire très belle, même si elle est dure. Car parfois, oui, les personnages de fiction ont un tel impact qu’ils s’immiscent dans nos vies.

Les mots de Syrio Forel ont sauvé la vie d’Arya Stark de nombreuses fois. Et aussi celle de Julie, bibliothécaire qui s’est juste rendue à un concert un soir de novembre.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas cette saison 8 de Game of Thrones, ce n’est finalement pas le plus important. Ce qui compte, c’est ce que la saga nous a apporté.

À moi, elle m’a donné tant de joie, des récaps rigolos, un super podcast, des heures et des heures de passion partagée.

À Julie, elle a donné des années de vie. Et je trouve ça beau. Pas toi ?

À lire aussi : Rescapée du Bataclan, j’ai envie de dire « merci » à tant de gens

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Aesma

J'étais prête à râler férocement sur le dernier épisode de GOT lundi et là je peux plus. Pas merci Gertrude. :drama:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!