Live now
Live now
Masquer
Instagram-marina-Ovsiannikova-russe-guerre-ukraine-poutine
Actu mondiale

Après son acte de bravoure durant un JT russe, Marina Ovsiannikova continue le combat en Allemagne

12 avr 2022
Bonne nouvelle : la journaliste antiguerre Marina Ovsiannikova, dans la tourmente depuis sa prise de parole mi-mars pendant un journal télévisé, va devenir correspondante en Ukraine et en Russie pour « Die Welt », un célèbre quotidien allemand. 

Héroïne de l’opposition, égérie antiguerre… Depuis son coup d’éclat en direct à la télévision russe mi-mars pour dénoncer l’offensive militaire de Vladimir Poutine en Ukraine, beaucoup s’inquiétaient du sort de Marina Ovsiannikova.

Bonne nouvelle : Die Welt a déclaré lundi 11 avril que la journaliste russe rejoindrait bientôt les rangs de ce grand quotidien allemand ! Elle écrira pour la version papier du journal, mais collaborera aussi régulièrement pour sa chaine d’information télévisée. 

La liberté à n’importe quel prix pour Marina Ovsiannikova

Dans un communiqué de presse, le rédacteur en chef du groupe Die Welt, Ulf Poschardt, a expliqué ce choix de recruter la journaliste russe. 

« Marina Ovsiannikova a eu le courage à un moment décisif de confronter les téléspectateurs en Russie à une image non édulcorée de la réalité. Elle ainsi défendu les vertus journalistiques les plus importantes, et ce malgré la menace d’une répression étatique. »

Marina Ovsiannikova, âgée de 43 ans, a prôné une nouvelle fois, dans ce même communiqué, son engagement viscéral et inéluctable pour la liberté, si souvent bafouée dans son pays d’origine. 

« Die Welt représente ce qui est justement défendu avec tant de véhémence en Ukraine par les personnes courageuses sur place : la liberté. En tant que journaliste, je considère qu’il est de mon devoir de défendre cette liberté »

Capture d’écran 2022-04-12 à 11.27.17
© Marina Ovsiannikova – Instagram

« Stop war » et la propagande de Poutine

Le 14 mars dernier, bravant toutes craintes de représailles du Kremlin, la journaliste russe avait brandi en plein direct du journal télévisé le plus regardé en Russie, sur la chaîne Pervy Kanal, une pancarte critiquant la guerre en Ukraine et dénonçant la « propagande » diffusée par les médias soumis au pouvoir de Vladimir Poutine

Marina Ovsiannikova, la journaliste qui a défié Poutine en plein JT russe

Arrêtée dans la foulée, Marina Ovsiannikova a été libérée par les autorités russes dès le lendemain de son coup d’éclat — après un interrogatoire de 14 heures durant sa garde à vue, tout de même.

Sous les yeux des médias du monde entier qui s’emparaient puis décryptaient l’affaire, la journaliste a été seulement condamnée à payer une amende, alors qu’elle risquait jusqu’à dix jours de réclusion criminelle conformément à la législation russe stricte sur les manifestations. 

Marina Ovsiannikova risque encore 15 ans de prison ferme

Selon le Huffington Post, ladite amende s’élève à 30 000 roubles soit environ 250 euros et concerne seulement le message vidéo diffusé par la journaliste contestataire. Dans cette vidéo, enregistrée avant même son intervention durant le JT, la productrice alertait sur le « crime » commis par la Russie en envahissant son voisin ukrainien. 

Mais l’affaire est loin d’être terminée : si elle a été remise en liberté pour ce volet de l’incident, la courageuse journaliste risque encore des poursuites au pénal passibles de lourdes peines de prison. Elle pourrait être condamnée à 15 ans de réclusion criminelle si le pouvoir judiciaire décide de la poursuivre pour « publication d’informations mensongères » sur l’armée russe. 

Marina Ovsiannikova, mère de deux enfants, n’a pas pour autant retourné sa veste lors de l’audience, réfutant toute culpabilité :

« Je reste convaincue que la Russie commet un crime (…) et qu’elle est l’agresseur de l’Ukraine. »

Pour paraphraser Rosa Parks, Marina Ovsiannikova, n’a pas fini de « vivre sa vie en essayant d’en faire un modèle pour les autres ». Et on ne peut que l’admirer pour ça.

À lire aussi : Marina Ovsyannikova, qui a dénoncé la guerre en Ukraine à la télé russe, a été libérée

Image en Une : Marina Ovsiannikova – Instagram

Les Commentaires
1

Avatar de Guerriere-75
12 avril 2022 à 10h32
Guerriere-75
Elle mérite totalement d avoir une très belle carrière , elle l'a eu un courage énorme en critiquant Vladimir Poutine elle l'a tout mon respect
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu mondiale

Actu mondiale
pollution-mort-monde-écologie-

La pollution cause 1 décès prématuré sur 6 chaque année dans le monde

Marie Chéreau

18 mai 2022

Série télé
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

Humanoid Native
Société
[Site web] Visuel vertical Édito

L’affaire Johnny Depp contre Amber Heard : le récapitulatif

Marine Normand

16 mai 2022

82
Société
Des-podcasts-pour-comprendre-comment-aider-les-personnes-intersexes-1

3 podcasts pour comprendre l’intersexuation et soutenir les personnes intersexes

Anthony Vincent

14 mai 2022

Actu mondiale
L’Espagne propose le congé menstruel, une première en Europe !

L’Espagne propose le congé menstruel, une première en Europe !

Anthony Vincent

13 mai 2022

17
Actu mondiale
gayatri-malhotra-zMdFpwvsus0-unsplash

Le Sénat des États-Unis échoue à faire adopter une loi garantissant l’accès à l’avortement

Marie Chéreau

12 mai 2022

5
Actu mondiale
pussy-riot-ukraine-russie-poutine

L’incroyable évasion de Russie de la leadeuse de Pussy Riot

Marie Chéreau

11 mai 2022

2
Actu mondiale
mourning-gc9362556d_1920

Les talibans obligent les Afghanes à porter la burqa dans l’espace public, si vraiment elles osent sortir

Marie Chéreau

10 mai 2022

11
Actualités
Cary_Joji_Fukunaga_Beast_Of_No_Nation

3 femmes accusent Cary Fukunaga, réalisateur du dernier James Bond, d’être un prédateur sexuel

Actu mondiale
karen-zhao-jLRIsfkWRGo-unsplash

Au Japon, #MeToo débarque dans l’industrie du cinéma avec du retard

Marie Chéreau

09 mai 2022

2
Actu mondiale
noire-droit-LGBTQ+-Karine-Jean-Pierre

Karine Jean-Pierre, 1ère femme noire et lesbienne nommée porte-parole de la Maison Blanche

Marie Chéreau

06 mai 2022

13

La société s'écrit au féminin