Violet Chachki devient la première drag queen égérie d’une marque de lingerie !

Par  |  | 24 Commentaires

Violet Chachki a participé à l'émission RuPaul's Drag Race en 2015 et 2 ans plus tard, elle devient le premier visage drag queen d'une marque de lingerie.

Violet Chachki devient la première drag queen égérie d’une marque de lingerie !

Les amateurs et amatrices de RuPaul’s Drag Race vont se réjouir, la drag queen Violet Chachki connue pour avoir marqué la saison 7 devient l’égérie d’une marque de lingerie et… c’est une première !

Les fans de l’émission doivent certainement parfaitement situer qui elle est : elle fait partie des figures marquantes du show pour plusieurs raisons.

Son style distingué, sexy, et ses incroyables dons pour la couture, sa capacité à assurer aussi bien dans le burlesque qu’en tant que mannequin mais surtout, surtout : ses CORSETS.

Violet a rendu ce défilé culte rien que pour ceci

L’ascension du monde drag queen poursuit son chemin

Si je me délecte de cette nouvelle, ce n’est pas seulement car Violet était ma pref’ (j’ai aimé la saison 7 en général mais elle s’est démarquée dans mon coeur, même au tout début lorsque personne ne semblait la supporter).

C’est aussi et surtout car cela prouve que le progrès continue.

Sur Bettie Page by Playful Promises

La communauté drag a été si longtemps attaquée au sein de la société que lorsque je vois les dernières avancées dans le monde artistique, cosmétique, mode ou télé-visuel, je ne peux m’empêcher de lâcher des petits : « Victoire » à chaque nouvelle bonne nouvelle.

Violet est le visage de la campagne Bettie Page lancée par la marque de lingerie londonienne Playful Promises, et c’est carrément l’exaltation.

Ça donne envie de croire que la porte est définitivement ouverte à une multitude d’autres révolutions comme celle-ci.

Violet Chachki, la Bettie Page de Playful Promises

Sur Bettie Page by Playful Promises

Comme je l’ai dis plus tôt, la jeune drag (qui a débuté sa carrière à 19 ans et en a désormais 25 !) favorise un penchant pour le burlesque et les influences des années 50.

Aucune surprise donc à ce qu’elle n’incarne à la perfection son rôle de pin-up, inspiré de la mannequin américaine Bettie Page.

Elle confie elle-même dans un entretien avec Fashionista que l’icône érotique des années 50 est une référence pour elle, l’ayant aidée à se construire dans son identité drag.

Pour ce qui est de la lingerie, on retrouve des porte-jartelles, des culottes taille haute, des corsets (bien sûr), de la dentelle, des robes de chambre en satin, de l’imprimé léopard, des nuisettes, de la transparence…

Bref, rien qui n’inspire vraiment le sportswear.

Sur Bettie Page by Playful Promises

Les prix varient entre 20 et 80€ selon les pièces et si je devais définir la campagne en un seul mot, ce serait : sen-su-elle.

Et canon. Ça fait deux hihi.

Bref, cette news a fait ma journée et m’a emplie de joie et d’optimisme.

Comme j’ai envie de boucler la boucle sur une note de bÔté, voici la première création qu’a proposé Violet dans l’émission RuPaul’s Drag Race et qui m’a fait penser : « Ok, n’en dites pas plus » :

Sublime.

À lire aussi : #Dragformation, des photos avant/après d’artistes drag totalement époustouflantes !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Tifaine P


Tous ses articles

Commentaires
  • Ethyll
    Ethyll, Le 30 novembre 2017 à 22h35

    La machine à rien
    Avec ça je ne peux qu'être d'accord, en revanche je ne la trouvais pas très attachante, au moins pas en début de saison.
    Ah mais clair, je re-regarde la saison 7 en ce moment et au début mais qu’est-ce qu’iel était bitchy. :rire: Mais je lia trouve chou.e quand même!

    La machine à rien
    C'est vrai, à un moment elles ont été vraiment désagréables et méchantes avec Violet et en effet ça leur a porté préjudice. En général les queens qui dépassent cette barrière entre l'esprit bitchy et la méchanceté, comme tu dis, ne vont pas bien loin. Je pense par exemple à Phi Phi O'Hara, pourtant très talentueuse, ou à Roxxxy Andrews, extrêmement belle, mais son acharnement contre Jinkx l'a trahie.
    Hélas, je ne découvre RPDR que grâce à netflix donc je n’ai que pu regarder qu’à partir de la saison 6. :erf: Donc je connais Jinks de nom et par quelques vidéos (mais c’est surtout une comedy queen et mon anglais est trop limitée pour bien comprendre... et les 2 autres, je ne connais que de noms.
    Et je n’aimais pas comment Ginger et Kennedy avaient l’air de penser qu’il n’y avait qu’une façon d’être drag (la leur bien sûr! :stare: ) et que donc Violet (et à moindre mesure Miss Fame, Pearl ou même Trixie un moment) n’étaient pas légitimes... Oh! Que des jeunes dans la vingtaine, quel hasard! :cretin: Genre parce qu’ils n’étaient pas comédienne et/ou drôles ils ne pouvaient pas être de « vrai.e.s » drag queen. D’ailleurs j’ai aimé comment Michelle Visage a taclé Kennedy lors de l’avant-dernier épisode sur son discours « Elles sont trop jeunes et gnagnagna». Je les sentais vraiment aigries et envieuses. Ah! Michelle et Violet, une grande histoire complexe faite d’amour et de haine!:yawn:

    La machine à rien
    Bianca a eu ses moments de bitchiness aussi, mais c'est vrai que c'était trop sympa ce qu'elle faisait pour Adore et Trinity, donc on les lui pardonne facilement :fleur:
    Ah mais au début, je n’aimais pas Bianca! Je la trouvais trop méchante! XD Mais 1. J’ai réalisé que ok, elle est cash et même blessante parfois mais elle a raison. 2 et au moins, elle, le disait en face. Tu comprends en fait qu’elle ne cherchais qu’à faire réagir, Trinity en particulier. Et ça a marché! Laganja c’est une autre histoire! Mais vu que je n’ai pas vu les Untucked non plus je ne connais pas trop l’histoire. Seulement que Laganja "feels very attacked"! :yawn:
    Ginger ou Kennedy tu sentais juste qu’elles se sentaient supérieures et elles faisaient très donneuses de leçons.

    La machine à rien
    Maintenant que tu parles de Fame.... OMG j'adore Fame!!!! Elle est trop belle et trop sympa, je pense qu'elle méritait d'aller plus loin dans cette saison, peut être arriver dans le top 3 à la place de Pearl. J'adorais quand elle parlait de ses poulets <3<3<3<3
    Fame et ses histoires de poulets! :yawn: C’est vrai qu’il y a eu quelques éliminations que je n’ai pas compris. Mais je ne vais pas dénigrer les décisions de RuPaul car cela a sans doute joué en faveur de Violet: même si dans certains challenges comedy iel était vraiment mauvais.e mais RuPaul ne POUVAIT pas risquer de la mettre dans le bottom Two et qu’iel soit éliminé.e. Et iel déchirait tout sur le runway!:taquin:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!