Les 8 fringues qui ont bercé notre enfance

Coline revient sur les vêtements qui ont marqué notre enfance dans les années 90 : qu'on les ait aimés ou non, de gré ou de force, on les a eu sur le dos plus souvent qu'à notre tour. Kickers, cagoule, bombers, pantalon à fleurs... Petit retour en arrière !

Les 8 fringues qui ont bercé notre enfance

Publié initialement le 14 janvier 2011

Dans les années 90 on avait des goûts bien particuliers, ou du moins nos mamans avaient des goûts particuliers. Vous rappelez-vous de la tenue que vous avez choisi pour votre rentrée des classes de CP ? Celle que vous avez choisi pour votre photo de classe ? Pour la kermesse de l’école ? Pour le jour du cinéclub ? Petit récap’ de ce qu’on a porté quand on était mioche et qu’on a aimé ou détesté.

vêtements années 90 cagoule kickers robe bombers poivre blanc

La robe à smocks

Subie en générale au cours de la période maternelle, CP voire CE1 mais pas plus, cette ravissante petite chose était le plus souvent en tartan vert, smockée au niveau du buste, avec un adorable col Claudine ou chemisier en broderie anglaise qui vous donnait l’impression d’être habillée pour aller à la messe et de vous appeler Marie-Bernadette.

Le pantalon à côtes de velours

De manière générale vert sapin ou jaune moutarde. J’espère de tout mon cœur que votre mère ne vous a pas fait subir ça car si c’est le cas vous en conservez encore sûrement des séquelles post-traumatiques.

Les Kickers

Invention génialissime pour apprendre aux mômes à différencier leur droite de leur gauche : à droite la petite étiquette verte à gauche la rouge.

La cagoule

Attention là c’est du lourd la cagoule était LE cauchemar ultime des gamins : c’est moche, ça gratte et t’as une tête de bite de banane. Pour les plus chanceuses vous avez eu le droit à la cagoule façon Rois Mages fuchsia ou verte avec une sorte de couronne poilue autour de la tête et des pans sur les côtés qu’on pouvait enrouler comme une écharpe. La mienne était la cagoule moche classique rose saumon, j’en ai encore des démangeaisons rien qu’en y repensant.

Le caleçon

C’est l’ancêtre des leggings. Deux options : celui type « dance modern jazz » avec l’élastique qui passe sous le talon trèèèèèèès confortable ou bien le celui à fleurs, incroyablement esthétique.

Les sandalettes vernies à découpe

On les aimait bien, c’était même nos préférées parce qu’elles étaient vernies et que ça voulait dire que c’était bientôt l’été. On les trouvait en version babies ou sandales ouvertes. Topshop en a ressorti une version adulte pour le printemps qui est absolument adorable.

Le sweat shirt Poivre Blanc ou Waïkiki, DDP pour les plus jeunes

Le sweat shirt Waïkiki c’était les prémices d’un semblant de style street wear, dans le même genre, il y avait aussi les pulls Fido Dido.

Le bombers Schott

On entre dans la période collège (le mien je l’ai eu en sixième) ; il était bleu canard ou noir avec l’intérieur orange et la marque Schott cousue sur une étiquette en tissu qui se scratchait sur la poitrine. La pire honte était évidemment d’avoir perdu son scratch ou de se l’être fait voler. D’ailleurs c’était un genre de bizutage des grands, d’arracher les étiquettes des bombers des petits sixièmes à la récré et de partir en courant.

Je pourrais continuer cette progression dans les années collège en vous parlant des Reebok Classics, des vestes de jogging Sergio Tachinni ou des Buffalo mais je crois que c’est la où s’arrête l’enfance et commence la pré-adolescence et c’est mes amis, un sujet bien trop vaste !

Et toi ? As-tu un des ces vestiges vestimentaires ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 97 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clairebelgato
    Clairebelgato, Le 28 août 2012 à 14h49

    je suis pour le retour du caleçon ! :lunette: perso, je trouve ça même moins vulgaire que les leggins ( qui sont plus proches des collants en fait ! ) et puis on est super bien dedans! je ne serai pas étonnée que ça revienne à la mode un de ces jours !

Lire l'intégralité des 97 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)