Rose McGowan et son body trompe-l’oeil

"Rose McGowan nue" : ces mots-clés dans Google Image auraient pu avoir un nouvel écho pour les chercheurs les plus assidus, mais Rosie a trompé tout le monde, même son styliste.

De loin, un oeil mal averti (et un peu pervers) pourrait penser que Rose McGowan fait du topless dans les rues de Paris.

De près, on se rend compte que l’actrice porte en fait un top chair/noir trompe-l’œil (vous voyez les bandes noires de chaque côté des seins ?) qui se fond parfaitement avec la couleur de son cou.

C’est un peu délicat car on ne voit pas très bien à quoi est censé ressembler ce top trompe-l’oeil (« à un body de gogo danceuse » étant ma meilleure hypothèse). Et surtout, ce n’est pas très très réussi même si je vois bien, Rose, que tu as voulu faire un effort en faisant péter les bretelles à paillettes. Mais ça ne suffit pas.

Autant assumer le côté provoc à fond si c’était le but, Rosie, et sortir avec un vrai body échancré digne de ce nom ! Là, tu me fais juste (un peu) penser à une patineuse artistique qui n’a pas raccroché son costume au vestiaire (leurs combis intégrales couleur chair m’ont toujours donné des sueurs froides, je l’avoue aujourd’hui).

 via huffingtonpost.uk

Et vous, votre avis : pour ou contre les tops chair (ça comprend aussi les tops chair marron pour les peaux noires et métisses bien sûr)?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mambomeplease
    Mambomeplease, Le 21 août 2012 à 18h47

    En fait, son haut me fait penser à une paire de bretelles sur seins nus (un des trucs les plus sexy qui soient) :

    [​IMG]


    J'aime son look en général (oui, même celui des MTV Awards), souvent décalé, bien à elle, mais surtout j'aime sa personnalité ainsi que l'actrice (the Doom Generation quoi !).

    Spoiler

    Et puis le bon goût (de qui ?) c'est cool, mais vraiment lassant non ?

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)