Cinq comportements INADMISSIBLES qu’ont les gens à la plage

Mathilde déteste quand les gens adoptent des comportements irrespectueux ou qui incommodent les autres autour d'eux. Elle dénonce dans un article engagé les 5 attitudes les plus inadmissibles selon elle, à la plage.

Cinq comportements INADMISSIBLES qu’ont les gens à la plage

Dans notre série des râleries de l’été, Juliette a déjà parlé des comportements INSUPPORTABLES des gens dans le métro, et Mymy des conduites INTOLÉRABLES des personnes dans la rue.

Alors je ne voyais pas ce qui m’empêchait de me plaindre à mon tour, et en bonne sudiste que je suis, j’ai décidé de m’attaquer aux attitudes INADMISSIBLES adoptées par les gens à la plage. Car je suis une vacancière modèle, et j’ai CLAIREMENT des leçons de bonne tenue à donner.

À lire aussi : Comment reconnaître un article ironique sur Internet ? Le tuto tout simple !

Ces gens qui ont une notion… personnelle de l’espace

Par défaut, la plage, c’est grand. À moins d’être sur une plage privée — dans ce cas le problème ne se pose pas —, il y a souvent de la place pour s’installer. Il va donc falloir m’expliquer POURQUOI quand il y a trois clampins sur une plage de plusieurs centaines de mètres carrés, la famille qui arrive doit FORCÉMENT s’installer JUSTE À CÔTÉ de moi.

Le pire, c’est lorsque ladite famille se met DEVANT moi (« Comme ça on n’est pas trop loin de l’eau pour surveiller les enfants mais on ne risque pas de tremper nos affaires non plus gnagnagna »), me cachant ainsi la belle vue sur une eau turquoise pour la remplacer par celle d’un parasol bon marché.

Ce type d’attitude est à distinguer de celle qui pousse à s’étaler sur deux fois plus de place que nécessaire, même si les deux peuvent être combinées.

Ça suffit de s’installer sur moi comme ça.

Ces gens n’ont pas conscience de la notion d’espace vital. Et je trouve cela assez terrible.

Ces gens qui n’ont pas compris la physique du sable

Le sable, c’est fin, c’est léger, ÇA VOLE.

C’est pas compliqué à comprendre et tout le monde sait qu’il est très désagréable d’en recevoir dans la tronche de plein fouet.

Ne. fais. pas. ça.

En tous cas, c’est la théorie. Car certaines personnes ont l’air d’oublier des notions de physique élémentaire du sable lorsque leurs vacances arrivent.

Il n’y a pourtant que deux notions simples, basiques, à retenir pour se comporter correctement sur une plage de sable.

Premièrement, si tu cours près de moi, je vais me prendre le sable que tu soulèves DANS LA GUEULE — surtout que généralement tu ne cours pas seul·e. Donc sois cool, et ABSTIENS-TOI.

Deuxièmement : ne. secoue. pas. ta. serviette. Surtout quand il y a du vent. Tu vas juste créer une tempête de sable qui provoquera la fureur de tous ceux et celles qui t’entourent, et comme généralement tu la secoues pour te casser, tu ne resteras même pas pour l’assumer.

Ça, c’est uniquement dans les films. Dans la vraie vie, le sable finit dans mes yeux, ma bouche, mes narines, et autres orifices où il n’est pas désiré.

Donc ne fais pas ça. Je sais que la propreté est importante, je suis moi-même maniaque et n’aime pas mettre de sable dans ma voiture. Mais dans ce cas, attends de t’être éloigné·e et par exemple d’avoir rejoint le parking pour lancer ta tornade sablonneuse. L’ensemble des vacanciers et vacancières t’en sera redevable.

Ces gens venus à la plage pour autre chose que bronzer, chiller et nager

Je vois la plage comme un lieu de détente par excellence. Le top pour moi est de venir me baigner pour me rafraîchir, puis bronzer, faire une sieste, éventuellement bouquiner.

Mais il y a des personnes aux obscures motivations sportives qui ne partagent pas ma notion de la détente. Leur truc est plutôt de jouer aux raquettes, au foot, au volley, au frisbee, ou à n’importe quelle autre activité impliquant un potentiel projectile.

Et moi, je n’aime pas prendre des ballons dans la gueule. C’est aussi simple que cela. Alors merci d’arrêter de vous amuser et/ou de prendre soin de vos corps.

Ça n’a rien de sympathique.

J’ai une meilleure tolérance pour les nageurs et nageuses qui cherchent à éprouver leurs muscles, par contre si tu veux crawler VA LOIN de la plage. Parce qu’une collision est très vite arrivée, surtout si tu ne regardes pas autour de toi.

Alors, au choix : soit tu brasses et tu restes attentif ou attentive à ce qu’il se passe autour de toi, soit tu vas loin et tu laisses les gens barboter en paix.

Et si pour x ou y raison tu cherches à impressionner tes potes en sautant depuis un rocher/une falaise/une plateforme flottante, FAIS GAFFE. Les éclaboussures dans la gueule après ton douloureux plat, très peu pour moi.

Ces gens qui hurlent sur leurs gamins

Les enfants font du bruit, c’est un fait. Je peux difficilement leur reprocher autre chose que d’exister, mais ils sont là et c’est déjà trop tard.

Mais à la plage, ce ne sont même pas eux le vrai fléau. Non, le pire ce sont les ADULTES qui leur hurlent dessus.

Pourtant, ils le SAVENT que c’est DÉSAGRÉABLE pour TOUT LE MONDE. Mais leur bonheur semble se résumer à s’égosiller sur leurs enfants, comme pour purger leurs âmes des frustrations accumulées pendant toute une année — ou toute une vie ?

C’est souvent peu efficace et très crispant. En plus, lesdits mioches risquent de prendre cette habitude de hurler en public comme s’il n’y avait qu’eux, et deviendront eux aussi… des adultes qui crient sur leurs gamins, à la plage, comme pour purger leurs âmes de… bref, tu l’as.

Faites preuve de patience et de pédagogie pour le bien des oreilles de tous les touristes et les locaux, ou alors, ne faites pas d’enfant. Et tout ira pour le mieux.

Ces gens qui semblent aveugles aux poubelles pourtant à côté d’eux

Je râle, je râle. Mais le pire comportement selon moi, est celui des personnes qui laissent leurs déchets derrière eux.

La plage est par principe un espace naturel qui doit être respecté.

Il existe pléthore de solutions pour ne pas laisser des FUCKING POUBELLES sur le sable qui sont : inesthétiques, malodorantes, désagréables et qui polluent !

Tu fumes ? Ramène un cendrier de poche. Tu pique-niques ? Prévois des sacs plastiques (ou encore mieux, en papier) et veille à ne rien laisser traîner.

De toute manière, il y a généralement des poubelles un peu partout sur ou autour de la plage. Elles permettent d’ailleurs souvent de faire du tri sélectif, pour respecter au mieux l’environnement.

Alors tu n’as absolument AUCUNE EXCUSE pour pourrir ton carré de sable. Les déchets peuvent être dangereux, des enfants jouent avec, le verre peut provoquer des incendies, les tortues mangent les sacs plastiques.

Ce n’est pas pour rien que des associations se dédient à les ramasser. Respecter un cadre aussi incroyable que le bord de mer ou n’importe quelle étendue d’eau, c’est un strict minimum.

Et il ne coûte rien d’être attentif ou attentive aux déchets laissés par les gens avec qui nous allons à la plage, ou à ceux des personnes autour de nous. Si tu as un sac plastique, ne laisse pas cette canette de bière trainer, mais récupère-la.

Quand j’étais petite, mes parents ne m’achetaient jamais de jouets de plage, puisqu’il suffisait de rester jusqu’au départ des autres vacanciers pour en trouver des lots entiers, oubliés ou abandonnés.

Ça nous permettait d’économiser, de ne pas financer l’industrie du plastique et de faire un geste écolo.

Mais quelque part, je crois que j’aurais préféré ne pas avoir ces jouets, puisque cela aurait signifié qu’ils n’auraient pas été abandonnés ainsi.

Ces… gens.

Bon, tu l’as peut-être compris, mais de manière générale je n’aime pas trop… les gens. Je veux bien partager des morceaux de plage, mais je demande un minimum de respect pour moi et les gens alentours.

Il y a encore beaucoup de comportements qui m’énervent, et je ne suis pas fan des chiens qui viennent s’ébrouer près de moi ou des enfants qui… sont des enfants. Mais je pars du principe que c’est à leurs parents et à leurs maîtres (ou l’inverse) d’y prêter attention et de faire en sorte qu’ils n’incommodent pas leur entourage.

Je me sens mieux maintenant que j’ai exprimé toute cette rage, et je me dis que la prochaine fois que quelqu’un m’agace, je pourrai peut-être simplement le lui signaler poliment plutôt que de fulminer en silence et me gâcher ma matinée de bronzette.

Eh oui, si quelque chose me dérange, peut-être que le mieux est encore de le dire ?

À lire aussi : 6 trucs INSUPPORTABLES que les gens font au cinéma

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • Sew'
    Sew', Le 2 août 2018 à 18h27

    Les gens qui lancent une giga bataille d'eau et se courent après à grand renfort de seaux, pistolets à eau, bouteilles et j'en passe, le tout sur la plage bien sûr, éclaboussant joyeusement les gens qui n'ont rien demandé ainsi que les livres, magazines et autres choses devant impérativement rester sèches... :stare:

    Pitié quoi, c'est pas dur de faire ça dans l'eau de la mer. :slap:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!