Le panda, cette saloperie contre nature

Axel Zita n'aime pas les pandas. Voilà cinq raisons pour lesquelles les pandas, c'est rien que des branleurs.

Le panda, cette saloperie contre nature

À chaque fois que Jack Parker poste des vidéos de pandas sur madmoiZelle, c’est la même chose : ma copine fait des « awww » et des « c’est kro meugnoooon ». STOP. Aujourd’hui, il est temps d’affirmer une bonne fois pour toutes que non, les pandas ne sont pas ces peluches super cool qu’on voudrait nous vendre. Les pandas sont l’incarnation du vice. Pires que les dauphins, pires que les chats, voilà pourquoi les pandas, c’est pas sympa.

« Ne vous fiez pas aux apparences » (La voix de Secret Story)

Les pandas, c’est des gros branleurs

Faut savoir qu’un panda, c’est très, mais alors trèèèès feignant. Pas foutu d’aller se chercher à bouffer, il est bien content de pouvoir glander tranquillement dans des centres où tout le monde est à son service. Les pandas, c’est des fuckin’ pachas qui passent leurs journées à rien foutre, qui sont même pas fichus de se reproduire. Parce que oui, si les pandas géants sont en voie de disparition, c’est en grande partie parce qu’ils ont la FLEMME DE BAYZER. Le panda n’a tout simplement pas envie de lever ses fesses pour aller assurer la descendance, du coup il n’y a pas des masses de bébés pandas dans le monde.

Ce qui leur permet de jouer sur leur rareté pour faire leurs attention whores, ce qui m’amène à mon second point.

Les pandas, c’est des attention whores

Le professeur Bobby Freckles a déjà balancé un bon skud dans la tronche des attention whores, alors n’en rajoutons pas je vous prie sur le degré de rejet qu’on peut éprouver face à ce genre de personnes. Les pandas géants sont des attention whores, et surtout celui-là :

Non mais SANS DÉCONNER QUOI. Qui est étonné à ce point par l’éternuement de son gamin, hein ? Personne. Le panda qui feint la peur pour faire du buzz sur YouTube, c’est moche, et pourtant tout le monde tombe dans le panneau. Cela dit, l’origine des gros buzz de YouTube m’étonnera toujours (Charlie bit my finger, par exemple. J’veux dire POURQUOI ? Pourquoi un tel buzz autour cette vidéo pourrave ?)

Les pandas peuvent te péter la gueule

On occulte souvent ce passage, mais un panda, sous ses airs trop mignons, ça peut t’arracher la tête vite fait. Si ça te saute dessus, tu crèves étouffé ; si ça te met une mandale, tu meurs par décapitation. Tu n’aimes pas les pandas ? C’est fort dommage, il risque de t’arriver des bricoles.

Au-delà de nous pousser à la consommation de fromage, le panda est un animal dangereux. Les pandas, c’est des gros ours noirs et blancs, des tas de violence avides de bouffe. On a beau nous rabâcher que les pandas auront trop la flemme pour nous dévorer les fesses (cf point 1), j’aimerais pas me retrouver face à un panda affamé. En parlant de faim, venons-en au quatrième point.

Les pandas sont des gros pleins de soupe dégueulasses

Tous ceux qui auront vu Kung Fu Panda comprendront là où je veux en venir. Réalité ou pas, je suis persuadé qu’un panda peut mettre 40 bouchées vapeur dans sa bouche, et finir 3 saladiers de nouilles dans la foulée.

Regardez le bide de la bête, et ce dès son plus jeune âge. Le panda est un animal obèse, qui ne vit que pour dormir et manger. Un peu comme un chat, certes, mais la gymnastique en moins. On a affaire ici à du fat ass de compétition, et je suis d’ailleurs presque sûr qu’ils sont la cause de la disparition du bambou dans certains zones du globe. Et de la faim dans le monde, aussi, tant qu’on y est.

Les pandas sont pervers

Oubliez tout ce que vous avez pu voir chez les chats, les pandas sont les animaux les plus pervers. Pire que le chat qui fout la merde entre ses potes, le panda qui pisse sur ses copains est incontestablement un des plus gros salauds de l’histoire des vidéos d’animaux sur YouTube.

Ah, ça vous fait marrer hein ? On en reparlera quand c’est sur votre tête qu’il viendra vider sa vessie. A la vue de ce troublant document, et avec une bonne dose de mauvaise foi, on en déduira que TOUS les pandas sont urophiles, histoire de conclure ce paragraphe par une magnifique généralisation qui fait zizir.

Vous êtes prévenus. En espérant que cet article vous fasse réfléchir la prochaine fois que vous verrez un panda rien foutre sur YouTube. Mais je ne suis pas dupe, chers amis. Je vois d’ici vos « c’est trop chou » et vous « ooowwww » sortir mécaniquement de votre bouche formatée à kiffer les pandas. Un jour, la vérité éclatera. Mais pas maintenant, parce que là, y a une vidéo de bébés pandas trop mignons qui vient d’apparaître sur mon mur facebook.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cookie Baker
    Cookie Baker, Le 31 octobre 2012 à 0h02

    "J'avais envie de loger une balle entre les deux yeux de tous les pandas qui n'étaient pas foutu de baiser pour sauver leur espèce" Après pour leur côté attention whore j'ai juste envie de dire, En Chine on les appelle bien les "ours chats"

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)