Ces traditions de Noël que je piquerais bien aux autres pays

Et si on s'inspirait un peu plus des autres pays pour faire de Noël une fête encore plus réussie ?

Ces traditions de Noël que je piquerais bien aux autres pays

Noël, c’est bien, c’est joyeux et festif, mais y a quand même pas à tortiller : en France, ça envoie carrément moins du bois que dans d’autres pays du monde. Disons que si le Noël français devait se manger, je dirai que son goût se rapprocherait plus de la terrine de lapin Carrefour Discount que du foie gras. Et maintenant que je ne suis plus en âge de m’émerveiller pour un rien, j’aimerais bien pouvoir, moi aussi, avoir droit à des traditions qui rendent cette fête carrément magique à l’étranger, de la fin du mois de novembre au lendemain du Nouvel An. Parce qu’en soi, Noël, j’aime assez : c’est juste que les semaines qui le précèdent pourraient être super cool. Voici quelques traditions que j’aimerais bien piquer chez les autres.

Les vraies décorations de Noël, comme aux États-Unis, Allemagne, Irlande…

J’ai toujours rêvé de voir, en me baladant à la tombée de la nuit, des décorations dignes des banlieues résidentielles américaines. Peut-être que je fantasme ce qui n’existe que dans les téléfilms des après-midis de décembre, peut-être que les compétitions entre voisins n’existent pas vraiment en dehors de la fiction, mais voilà : j’aimerais bien que les gens qui sont un peu moins regardants que moi sur leur facture EDF craquent un peu leur slip. Parce que pour moi, la magie de Noël devrait commencer au moment où je verrais mes voisins installer leurs guirlandes, boules de Noël géantes et décorations en tout genre sur leur devanture.

Ceci dit, je ne vais pas être trop médisante : il y a quelques années, dans ma bourgade natale, un concours a été organisé plusieurs Noël d’affilée. La maison la mieux décorée recevait un prix. Autant te dire que tout le monde s’en donnait à coeur joie ; ça aurait pu être parfait. Sauf que.

Sauf qu’as-tu déjà lu cette compilation de 17 Pinterest fails sur Buzzfeed ? Le site y recense quelques unes des tentatives les plus foirées pour reproduire des tuto sur Pinterest. Eh bien dans mon village natal, c’était pareil : donner la possibilité à un hameau tout entier de faire n’importe quoi avec des guirlandes électriques sans leur donner ni mot d’ordre ni mode d’emploi revient à offrir une mobylette à un enfant qui fait encore du tricycle. La plupart des demeures étaient décorées de milliers d’ampoules placées un peu au hasard avec boule à facettes et Père Noël motorisé. Le mélange des couleurs étaient si gerbant que j’ai failli laisser mon foie sur la pelouse d’un voisin. Des guirlandes qui semblaient avoir été roulées en boule puis lancées sur les murs et les arbres peaufinaient ce décor du plus bel effet.

L’idée, en soi, est réjouissante. Mais pour l’appliquer, j’envisage d’instaurer des cours de bon goût électrique obligatoires à tous les participants.

La double peine, comme en Allemagne et en Belgique (et dans plein d’autres pays)

En France, donc, on a déjà du mal à donner aux rues un air de fête à l’approche de Noël, que ce soit à cause de l’absence de décorations une fois qu’on a quitté le centre-ville ou de l’ambiance qui n’est pas plus joyeuse un 23 décembre qu’un 5 novembre. En Allemagne, en Belgique et dans d’autres pays, on n’a pas ce problème. On l’a tellement peu qu’on en rajoute une couche en fêtant la Saint-Nicolas le 6 décembre en plus de Noël.

Je veux dire, pour moi, c’est la base : le 6 décembre faut commencer à envoyer du bois niveau décorations et magie de Noël, sinon, c’est fichu. Les gens qui célèbrent la Saint-Nicolas ont cet avantage énorme sur nous : c’est un entraînement. Si la Saint-Nicolas – personnage inspiré de Nicolas de Myre, protecteur des enfants, des veuves et des faibles – est ratée, ils peuvent toujours se dire qu’ils se rattraperont sur Noël, même s’ils aiment moins cette fête. Certaines d’entre vous diront peut-être que je fais des raccourcis énormes entre ces deux occasions de manger en grande quantité, mais comprends-tu, j’ai un tout petit cerveau plein de Coca sans bulle qui fait que, pour moi, une fête en décembre avec un barbu en rouge et blanc qui distribue des cadeaux, bon, c’est pas loin d’être la même chose que Noël. Et moi, dans mon imaginaire, quand on fête les deux, on ne peut avoir que des étoiles et du Champagne plein les yeux.

On m’appelle ?

(Oui bon alors ok, dans certaines régions de France, on célèbre Saint-Nicolas, mais si tu en es, cesse donc de me narguer).

Les chants de Noël, comme dans tous les pays qui ont la magie en dedans d’eux

Ça suffit : j’ai déjà pas de décorations dans ma rue, aucune – si on exclut la dame qui a traversé la route ce week-end avec un bonnet lumineux – j‘aimerais donc AU MOINS avoir droit à quelques cantiques chantés sur mon palier. Je m’imagine leur ouvrant la porte avec un grand sourire et du chocolat chaud en dodelinant de la tête, toute sourire.

Ceci dit, je suis à peu près sûre que je passerais mon temps à râler dès que je les entendrais toquer, éteignant les lumières pour faire croire qu’il n’y a personne avant de hurler « CASSEZ-VOUS » par la fenêtre. Oui, mais voilà. Moi aussi j’ai envie d’avoir le choix d’aimer, ou pas, les chorales qui viennent quémander un peu de monnaie en chantant à ma porte.

Noël en slip, comme en Australie

Autant j’adorerais revivre un Noël sous la neige (plutôt rare dans mon cas : j’ai surtout eu droit à la pluie battante), autant j’aimerais fêter la Nativité en slip sur la plage au moins une fois dans ma vie. C’est ce qu’il se passe en Australie, par exemple : les touristes qui sont présent-e-s les 24 et 25 décembre sont nombreu-x-ses à se rendre sur la plage de Bondi dans le 93, à Sydney, où se réunissent plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Avouez qu’un père Noël qui déboule en parachute, ça a de la gueule, un peu.

Non mais Noël au soleil, quoi, je sais pas si tu t’imagines. En plus ça sonne comme le titre d’une chanson d’Étienne Daho. Festif, quoi.

Et toi, quelles traditions aimerais-tu piquer à l’étranger ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 28 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Skjoldmø
    Skjoldmø, Le 18 décembre 2012 à 22h48

    Elynor;3807705
    Sans hésiter des Pepernoot. Bon je fais une razzia chaque année chez Hema début Décembre.
    Ce sont des petits biscuits néerlandais à base de cannelle pour la Saint-Nicolas
    Avec du thé c'est juste une tuerie.

    [​IMG]
    ho trop cool! au Danemark aussi y'en a!! ça s'appelle des pebernødder. Je crois que c'est un truc allemand à la base.

Lire l'intégralité des 28 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)