Une mannequin pour maillots de bain se révolte contre son image photoshoppée

Meaghan Kausman, une mannequin australienne, s'est récemment révoltée contre la marque de maillots de bain pour laquelle elle travaillait, après avoir vu son image photoshoppée.

Une mannequin pour maillots de bain se révolte contre son image photoshoppée

Meaghan Kausman a 23 ans, et est mannequin pour maillots de bain en parallèle de ses études de mode. Récemment, la jeune femme a pris la pose devant la photographe Pip Summerville pour une marque australienne, Fella Swim.

Après le shooting, Meaghan, contente du résultat, a posté quelques images du résultat sur son compte Instagram. La marque de maillots pour laquelle elle a travaillé, elle aussi, a décidé de poster sur son propre compte les photos de ce même shooting…

Sauf que les clichés mis en ligne par la marque ont clairement été photoshoppés : Meaghan y apparaît plus mince qu’elle ne l’est déjà, et a de plus longues jambes.

Énervée, la jeune femme décide alors de partager la photo originale et le résultat final côte à côté, pour que tout le monde puisse noter les différences, et voir à quel point elle a été retouchée sur Photoshop.

 

En haut, la version retouchée, en bas l’originale

En dessous des photos, Meaghan a posté la légende suivante :

« L’art est ma passion ; faire de belles photos et rencontrer des gens créatifs et inspirés m’a vraiment donné un nouveau regard sur la vie. J’ai récemment posé pour Fella Swim, avec une photographe sous-marine extrêmement motivée et talentueuse, Pip Summerville. Ses photos sont magiques : elles célèbrent, sous l’eau, la beauté des femmes.

Ce matin, j’ai été extrêmement choquée de voir que Fella Swim a partagé une version photoshoppée d’une des photos de Pip sur leur compte Instagram. Ils ont changé mon corps, l’ont amaigri de façon drastique, que ce soit mon ventre ou mes cuisses, tout cela dans le but de véhiculer une image culturellement construire de la beauté. En haut se trouve leur version, et en bas se trouve la vraie image. Mon corps fait une taille S, pas une taille XXXS ! Il est comme ça.

Je refuse de rester silencieuse et de laisser une marque ou une personne perpétuer la croyance que « plus tu es mince, mieux c’est ». Toutes les femmes sont belles, et nous sommes toutes différentes, que ce soit dans nos formes ou notre taille ! Cette industrie est FOLLE !! Ce n’est PAS BIEN de changer le corps d’une femme pour la faire paraître plus mince. JAMAIS ! »

Ce que n’avait pas prévu la marque, en plus de l’indignation de Meaghan, est que son père, Rick, est le président du groupe The Butterfly Fondation, qui aide les femmes dont les troubles alimentaires sont causés par cette vision du corps des femmes, dans la presse et par certaines marques.

À lire aussi : J’ai testé pour vous : avoir des troubles du comportement alimentaire

Rick Kausman a donc déclaré sur sa page Facebook, suite à l’indignation de sa fille :

« Premièrement, prendre la photo de quelqu’un (que ce soit le photographe ou le modèle), la retoucher, et la publier sans permission ne devrait pas être autorisé. Ensuite, il y a la grosse problématique des conséquences que la retouche des images engendre, surtout sur les jeunes hommes et femmes. »

D’après le Daily Mail Australia, la marque aurait l’intention de s’excuser auprès de Meaghan et Rick Kausman, mais aussi de Pip Summerville, la photographe.

L’action de Meaghan Kausman est celle d’une femme courageuse, qui ose s’indigner contre ses employeurs, et qui n’a pas peur de dire tout haut ce que beaucoup de mannequins pensent tout bas. Espérons qu’elle montre aux autres mannequins, allègrement retouchées sur la plupart des photos, qu’il ne faut pas se soumettre, et que la beauté n’est pas qu’une affaire de longues jambes et de ventre plat !

À lire aussi : Les mannequins « sans cervelle » et autres idées reçues bien relou

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 95 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • EliotteM
    EliotteM, Le 10 novembre 2014 à 9h40

    Crazyquill
    Faire des fautes d'orthographe n'empêche pas de penser correctement et d'avoir de la culture. Ce n'est pas parce que quelqu'un fait des fautes d'orthographe qu'il est bête ou moins cultivé que les autres.
    Mais je suis complétement d'accord avec ça (putain, heureusement) ! Je trouvais justement que c'était dur de sa part à elle de dire à des personnes qui souffrent de représentations "allez lire des bouquins ça ira mieux". C'est pour ça que j'ai relevé les fautes (ce n'était pas très malin). :)
    La "culture" (=se cultiver) ne change rien au problème dont il est (était) question dans cette conversation, c'est ce que j'essayais de montrer.

Lire l'intégralité des 95 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)