Instant putassier # 30 : l’été

Publié initialement en juillet 2009 Nom d’une poule caractérielle, peut-on cesser de s’ébahir devant cette abomination qu’est l’été ? Ca fait déjà un mois que je vois des statuts facebook s’émerveiller du temps qu’il fait comme si les mois estivaux étaient une bonne chose, mais il est temps de rétablir la vérité crue et froide […]

Instant putassier # 30 : l’été

Publié initialement en juillet 2009

Nom d’une poule caractérielle, peut-on cesser de s’ébahir devant cette abomination qu’est l’été ? Ca fait déjà un mois que je vois des statuts facebook s’émerveiller du temps qu’il fait comme si les mois estivaux étaient une bonne chose, mais il est temps de rétablir la vérité crue et froide comme un trottoir d’hiver : l’été ne vous donnera pas ce que vous pensez qu’il vous donnera. Démonstration.

Ce vous pensez que l’été vous donnera : un beau bronzage

Votre obsession depuis que vous avez fêté vos 14 ans est d’avoir un teint hâlé et de rivaliser de peau bronzée avec toutes vos copines à la rentrée. Car tout le monde sait qu’en septembre « on est plus beau quand on a pris des couleurs », et que les garçons préfèrent les filles bronzées parce que ça leur rappelle leurs vacances passées à surfer à Hossegor.

Ce que l’été vous apportera : un cancer

Arrêtez de penser qu’être bronzé c’est être cool, la pâleur est de nouveau à la mode. Profitez-en avant de choper des mélanomes gros comme des méduses. Si vous voulez à tout prix avoir un peau orangée évitez tout de même l’autobronzant et préférez la consommation assidue de tomates et de carottes. Sortez avec une protection indice 50 minimum. Ne vous endormez pas sur votre serviette.

Ce que vous pensez que l’été vous donnera : des vacances super géniales

Ca y est, après avoir trimé comme une maman castor toute l’année, enfin du repos bien mérité : à vous les farnientes dans l’herbe, les siestes à n’en plus finir, les sorties dans des endroits où la musique résonne fort jusqu’au petit matin, les nouvelles rencontres, les roulages de pelles avec des jolis garçons et/ou la découverte d’espaces sublimes jamais vus auparavant.

Ce que l’été vous apportera : une MST et/ou le coeur brisé

Car c’est une composante essentielle de l’été quand on a encore la vie devant soi : tomber amoureuse de Jojo, le beau gosse du camping en tongs à fleurs. A mon âge fort avancé le concept d’amour de vacances est devenu presque un cliché, mais certaines d’entre vous ne sont pas encore familières avec le sujet. Faisons la courte : ne couchez pas avec Jojo. Jojo, dans son habitat naturel, c’est un loseur qui joue un peu trop à la PlayStation et rigole grassement avec ses copains. A la rigueur, acceptez le sur Facebook et voyez ce qui se passe (« enf1 au campingue ! Tro 2la bal ! » en statut).

Ce que vous pensez que l’été vous donnera : de la bonne humeur

C’est scientifique : le soleil, par son fort taux de luminosité l’été, agit sur votre état d’esprit. Finis les sentiments maussades, l’envie de mourir, la dépression, l’été vous devenez plus jouasse, plus gai, plus foufou, tel un moustique qui se glisserait enfin dans une chambre remplie d’enfants la nuit venue.

Ce que l’été vous apportera : du travail

Ouéééé ! Oué ! Oué ! Youpi ! Selon que vous soyez étudiant ou dans la vie active, il se peut que vous deviez bosser pour amasser quelques euros pour l’année à venir. Si vous êtes donc potentiellement de bonne humeur pendant l’été, vous pouvez aussi potentiellement être frustrées à la fin des beaux jours. Je le sais, ça m’arrive chaque année. Mon conseil : débrouillez vous, mais accordez vous au moins une semaine de détente. Même s’il ne s’agit que d’une demi-détente, pensez à votre santé. Personne ne tient une année entière sans plusieurs jours de repos, excepté les robots. Et je doute que vous vouliez vous retrouver avec le quotient émotionnel d’une machine rouillée. Néanmoins si vous êtes au chômage, l’été est un bon moyen pour que personne ne remette en question le fait que vous vous leviez à quatorze heures, c’est l’avantage.

Ce que vous pensez que l’été vous apportera : des bonnes émissions de télé-réalité

Vrai : l’été c’est l’occasion de se gargariser devant Koh Lanta et L’Ile de la Tentation et Secret Story. Le temps d’aller à la plage, de se prendre l’apéro, de manger une bonne grosse salade et c’est déjà l’heure de la bonne émission de télé-réalité. Plein de sujets de conversations en perspective et d’archéologie people*.

Ce que l’été vous apportera : des déceptions

Depuis que Moundir ne fait plus Koh Lanta l’émission est devenue drôlement plus consensuelle. Et voir des gens affamés rester des heures sur des poteaux est finalement assez ennuyeux. Mais la pire trahison de TF1 cette année reste la déprogrammation de l’Ile de la Tentation. Plus de Brendon qui va chercher Diana sur l’île des tentateurs avec un bâton, plus de danse lascive au coucher du soleil, plus de « oui ça fait 4 ans qu’on est en couple avec Roberta mais là je sais pas, je sens quelque chose de fort entre moi et Crystal » au bout d’une journée et demie. Et pour le moment Secret Story est relativement divertissant, mais combien de temps cela va-t-il durer ? Peut-on imaginer regarder une demi-finale Sabrina-Kevin-Bruno-Elisabeth (une demi-finale soporifique, en d’autres termes) ? Toutefois j’ai entendu dire que le 28 juillet serait diffusé « Mon Incroyable Fiancé Gay ». Tout n’est donc pas perdu.

*l’archéologie people est une technique de fouille dans les profondeurs d’Internet à la recherche des anciens MySpace / SkyBlog des candidats de télé-réalité.

La prochaine fois je vous parlerai des gens qui disent « merki » (oh ils sont si nombreux, presqu’autant que ceux qui disent « DTC »)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Al-éa
    Al-éa, Le 5 août 2009 à 2h52

    [...]Et je ne parle pas des toilettes des festivals qui ont autant de germes que toutes les familles de hérissons réunis. Pourtant Dieu sait que je respecte les hérissons. A noter qu'il est déconseillé de pratiquer le camping dans ce genre de lieux, si vous ne voulez pas vous retrouver écrasé par un bourré qui ne retrouve plus sa tente. [...]

    Mon Dieu, professeur, c'est à croire que vous avez mis les pieds à Musilac cette année...
    Effectivement, un mec bourré est tombé sur ma tente le dernier soir... Il a aussi paumé toutes ses affaires dans la nuit et commencé à brailler dans tout le camping à 6 heures du mat' pour qu'on les lui retrouve...
    Quant au nettoyage des toilettes en Algeco à grand coup de tuyau d'arrosage et pseudo-désinfectant bleu électrique parfumé à la cerise chimique, n'en parlons pas...
    J'aime les festivals...XD

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)