Le jean « rien à foutre »

Ce qui est super tendance depuis un moment, c’est le look vaguement négligé. En magasin, on nous offre des tonnes de jeans différents, supposément customisés (par des machines ou! ) et on se retrouve finalement toutes avec le même pantalon. C’est pour t’aider à affirmer ton originalité que je te propose de confectionner un jean […]

Ce qui est super tendance depuis un moment, c’est le look vaguement négligé. En magasin, on nous offre des tonnes de jeans différents, supposément customisés (par des machines ou! ) et on se retrouve finalement toutes avec le même pantalon. C’est pour t’aider à affirmer ton originalité que je te propose de confectionner un jean d’artiste ultra-mode et super-unique qui te permettra non seulement de recycler un vieux pantalon mais aussi de repousser les limites de ton imagination !

Matériel nécessaire

  • Un vieux jean
  • Des retailles de tissus
  • De la peinture à tissus
  • Du fil, une aiguille
  • Des ciseaux

Ce qui est fantastique avec ce que je te propose de faire, c’est que tu n’as pas à t’appliquer. Pour une bonne raison : le but de cette custo, c’est de recréer le vécu d’un pantalon… Si tout est trop neuf et parfait, on va plutôt se retrouver avec un look pré-mâché. C’est pourquoi je conseille fortement dans ce cas-ci de tout coudre à la main. Tu n’as pas le fil de la couleur du tissu ? On s’en fout ! Au contraire… tout l’esprit d’un jean rien à foutre est basé sur l’improvisation et le vite-fait.

Sur la poche avant, j’ai cousu une jolie fleur. J’ai taillé quatre ronds de tissu rose et un rond noir, plus petit que les premiers. Attention ! Sois attentive en cousant, pour ne pas coudre deux couches de tissus et ainsi refermer ta poche.

Sous cette poche, pour rappeler la fleur, j’ai peint (avec de la peinture à tissus) trois fleurs toutes petites. Pour rendre le tout encore plus « artiste », j’ai épongé avec un mouchoir l’excédent de peinture encore fraîche, tout de suite après avoir peint, histoire d’étendre le tout et de désordonner le motif.

Ensuite, tu peux retourner ton jean pour que l’arrière soit devant toi. En utilisant les mêmes couleurs utilisées pour peindre les fleurs, tu peux peindre des cercles dans le bas de la jambe. Comme tu peux le remarquer, j’ai aussi épongé ces cercles. Ainsi, certains paraissent plus foncés, d’autres se sont légèrement effacés. On dirait presque que la peinture se trouve sur le jean par accident. C’est à s’y méprendre.

Toujours à l’arrière du pantalon, j’ai choisi un tissu turquoise dans lequel j’ai taillé des ronds de différentes grosseurs. Je les ai cousu très grossièrement en essayant de suivre le même genre de motif que pour les cercles de peinture. Tu peux aussi utiliser des ronds de différentes couleurs, ou alors une autre forme, tout simplement !

Sur la deuxième poche avant, j’ai ajouté les mêmes ronds turquoises que ceux cousus à l’arrière du jean, encore une fois cousus grossièrement en faisant attention pour ne pas refermer la poche.

Le jean que j’ai utilisé avait un gros trou au genou. Pour éviter les courants d’air et faire plaisir à ma mère qui n’aime pas voir ma peau sous mes pantalons, j’ai cousu un carré de tissu turquoise sous le trou. Tu peux voir que je l’ai cousu avec du fil rouge. Rien à foutre, je t’ai dit :)

Finalement, j’ai récupéré un jean que j’allais jeter à la poubelle et je suis arrivé à un résultat très intéressant rapidement ! Pratique pour celles qui passent plus de temps à placoter qu’à customiser ;)

Le résultat en images, le voici :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mezanine
    Mezanine, Le 26 novembre 2011 à 20h43

    Je viens de voir la date de l'article je comprends mieux :d

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)