Lancement de la collection Lanvin pour H&M comme si vous y étiez

J’ai failli perdre mon pied hier matin pour quelques grammes de rêve et de couture à la Française. Depuis quelques semaines, le monde de la mode est en ébullition et ne parle plus que de ça : le lancement de la collection Lanvin pour H&M. Les saligots savent y faire en matière de suspens : […]

Lancement de la collection Lanvin pour H&M comme si vous y étiez

J’ai failli perdre mon pied hier matin pour quelques grammes de rêve et de couture à la Française.

Depuis quelques semaines, le monde de la mode est en ébullition et ne parle plus que de ça : le lancement de la collection Lanvin pour H&M. Les saligots savent y faire en matière de suspens : les informations ont été parcimonieusement distillées au goutte à goutte. Donnez des miettes au moineau, il vous suivra à la trace non ?

C’est comme ça que je me retrouve un mardi 23 novembre, à 6h du matin sur le pied de guerre, prête à affronter les pires fashionistas de tout Londres pour mettre la main sur un petit bout d’Alber Elbaz.

6:00 AM SIDNEY STREET- Au plus profond de mon pieu

Mon réveil me tire douloureusement du lit où mon mec ronfle à gorge déployée, je n’ai qu’une envie : me ré-écraser sur le matelas pour faire de même mais ma fashion conscience me rappelle à l’ordre, Lanvin m’attend.

6:30 AM SIDNEY STREET- cuisine

Je me traîne jusqu’à mon bol de cheerios et ma tasse de Chaï tea. Je crois apercevoir avec effroi le visage d’Alber dans un des cheerios. Terrorisée, je cours me réfugier sous la douche.

7:15 AM WHITECHAPEL ROAD

Après avoir avisé de la tenue de combat appropriée (jean noir + tee-shirt loup + converses + manteau), me voilà dehors par une température ambiante d’à peu près -15°C. Comment ça j’exagère ? Je ne me suis pas fait des peintures de guerre mais c’est tout comme. J’ai le mental d’un rugbyman neo-zélandais quand je rejoins la station de métro de Bethnal Green. Quiconque me défie du regard se verra exécuter un haka terrifiant en guise d’avertissement.

8:AM OXFORD CIRCUS-H&M

Comme je ne fais jamais les choses à moitié, au lieu de me sélectionner un petit H&M tranquille j’ai juste choisi le plus gros et le plus connu de Londres. En conséquence, quand je me pointe comme une fleur devant le H&M à 8h ma tronche se décompose en deux dixièmes de seconde devant le spectacle qui s’offre à moi. Une queue de trois pâtés d’immeubles qui tourne au coin d’une rue et continue à perte de vue. Les fashion groupies sont là, fidèles au poste, la plupart sont asiatiques et sont là depuis deux heures du matin. Ils ont tout prévu pour leur croisade Lanvin : siège pliant avec petit compartiment pour boissons chaudes, couvertures, mini matelas, tours de garde pour surveiller la place tandis que d’autres se relaient pour aller au Starbucks et au Mc Do. Ils ont des cernes mauves mais les yeux brillants et le museau conquérant.

8 :12 AM OXFORD CIRCUS – trois pâtés d’immeuble plus loin

Je remonte timidement la queue pour en trouver l’extrémité, tous les regards me toisent et je me rends compte que je suis carrément over-dressed avec mon manteau de fourrure et mon foulard dans les cheveux. Personne n’a jugé utile d’être looké en une telle journée, moi qui pensais arriver et passer inaperçue au milieu d’une armée de modasses, je me retrouve à être la seule maquillée, coiffée et habillée autrement qu’en noir. C’est une conspiration, ce sont des clones. J’atteins enfin le bout de la file d’attente, je dégaine l’ipod, le casque, le Fabulousmag trouvé dans le métro et je prends mon mal en patience.

hm lanvin attente8 :18 AM OXFORD CIRCUS – dans la queue

J’apprends dans mon Fabulousmag que Mark du groupe Westlife est gay et vit avec un dénommé Kevin. Fascinant non ? Un flux ininterrompu de gens remonte la queue comme je l’ai fait plus tôt et viens grandir la masse.

Des membres du staff d’H&M passent pour nous distribuer des bracelets de différentes couleurs selon l’ordre d’arrivée avec écrit l’heure où l’on pourra espérer entrer dans le magasin et à quel étage on aura le droit de shopper. Mon bracelet est rose fluo et je passe à 9h45 étage B. Une gentille dame très douce et très bien maquillée nous explique qu’on aura le droit de shopper pendant 10 minutes top chrono, qu’on a pas le droit de prendre plus de deux fois le même article même si c’est dans plusieurs tailles différentes. Oui madame, bien madame.

9 :00 AM OXFORD CIRCUS – toujours dans la queue

Je viens de perdre deux orteils. Ils sont morts de congélation.

9 :15 AM OXFORD CIRCUS – encore dans la queue

La queue avance, c’est la fièvre, je me retrouve à 20 mètres de l’entrée vers le Saint Graal. Je fais la connaissance de mes deux voisins de queue, Aiji et Taka, japonais. « Je viens pour acheter les robes et les bijoux pour ma copine, elle ne me parle que de ça depuis des mois », me dit Aiji. Là je dis respect, le mec en plus de payer des fringues qui coûtent la peau des fesses à sa nana, se tape les deux heures de queue + les furies modeuses rien que pour elle ! Le mien s’est contenté de me donner une petite liasse emballée dans un ruban rose en me disant « Tiens c’est pour t’acheter une robe Lanvin pour ton anniversaire » et ça me suffit déjà amplement. Taka quand à lui vient pour sa trogne « Je suis venu pour la collection homme, en particulier les chaussures. Non mais sérieux t’as vu les derbys bleues métallisées ? Elles sont amazing non ? ». J’acquiesce.

9 :30 AM OXFORD CIRCUS – devant la porte

« Tout ceux qui ont des bracelets roses s’il vous plait », je frissonne, c’est de moi qu’on parle. Je lève fébrilement la main et là, sésame ouvre toi, on nous fait rentrer dans le temple du St Graal en nous disant de nous rendre au sous sol, le fameux étage B. J’hésite encore, est ce que je dois courir comme on voit d’habitude dans les vidéos ? Ou bien est ce que je me dirige avec un calme Olympien vers l’étage indiqué ? J’opte pour la deuxième option.

9 :32 AM OXFORD CIRCUS – sous sol, devant le corner Lanvin

En descendant à l’étage B, je déchante rapidement, il y a aussi une queue à faire devant le corner en attendant que le groupe d’avant ait fini son shopping. Il y a des barrières, deux vigiles et des gens qui parlent dans des talkie-walkies, mais il y a surtout, là, en face de moi, la robe jaune que j’avais repéré sur le clip, celle que porte l’élégante mamie. Derrière les barrière c’est la folie, des bonnes femmes courent dans tout les sens en s’emparant du maximum d’articles possibles, certaines ont même fait des tas des boîtes de chaussures et de bijoux qui leur arrive jusqu’au menton comme Gus-Gus et sa pile de grains de maïs dans Cendrillon. J’ai envie de me marrer mais je me retiens. Les vigiles rappellent les retardataires à l’ordre, allez, tous aux cabines d’essayage please, les dix minutes sont écoulées. A nous deux Lanvin.

9:45 AM OXFORD CIRCUS – Lanvin corner

Les petites abeilles du staff s’activent pour faire un réassort titanesque et deux minutes plus tard me voilà le nez dans une piscine de volants, d’imprimés fleuris, de taffetas jaune et de soie rose. J’ai du mal à réaliser l’intensité du moment, ou bien peut être est-ce que finalement ce n’est pas si intense que ça ? Je me dirige comme un robot vers la robe jaune, je m’empare d’un 38, je choisis quatre autres robes en 38 et me dirige aussitôt vers les cabines d’essayage. Re-désarroi, il y a ENCORE une immense queue pour les cabines. Je lève les yeux au ciel mais que voulez vous, *attention phrase cheesy*, je ferais tout par amour de la mode.

hm lanvin robesJ’accède aux cabines, j’essaye évidemment la robe jaune en premier, joie et soulagement, elle est faite pour moi, j’essaye les autres la mort dans l’âme sachant que je n’aurais pas le budget pour deux robes, re-joie et soulagement elles ne me vont pas, c’est vite vu donc, robe jaune, veux-tu faire un bout de chemin avec moi ?

hm lanvin robe jaune10:25 AM OXFORD CIRCUS- caisses

Je tends mon paquet de biftons empaqueté dans son ruban so girly au caissier, il me lance un regard interloqué, m’encaisse, me file un shopping bag + une housse pour la robe + le cintre. Je suis comblée, je sors du H&M triomphante, mon shopping bag à la saignée du coude avec ma robe de princesse qui roupille à l’intérieur. J’ai désormais une robe Lanvin, un nouveau monde s’offre à moi et je n’ai qu’une chose à dire à Alber : Veni, Vedi, Vicci.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pantoufle
    Pantoufle, Le 2 décembre 2010 à 20h25

    J'ai bien aimé l'article :)

    Par contre au final (oui j'avoue je m'y suis pas intéressé plus que ça donc j'ai du louper l'info), quelle était la fourchette de prix ?

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)