L’affaire Auguste Abeliunaite / Jil Sander : un mannequin pleure sur les podiums…

Stupéfaction, inquiétude et rumeurs. Vendredi dernier se tenait à Milan le défilé Automne-Hiver 2009-2010 de Jil Sander. Un évènement aussi médiatique qu’attendu. Le show commence, les tenues passent – au passage je crois que même si on me les donne toutes je n’en veux aucune – et tout semble se dérouler à merveille sauf que, […]

L’affaire Auguste Abeliunaite / Jil Sander : un mannequin pleure sur les podiums…

Stupéfaction, inquiétude et rumeurs. Vendredi dernier se tenait à Milan le défilé Automne-Hiver 2009-2010 de Jil Sander. Un évènement aussi médiatique qu’attendu. Le show commence, les tenues passent – au passage je crois que même si on me les donne toutes je n’en veux aucune – et tout semble se dérouler à merveille sauf que, catastrophe, un drame vient de se jouer et il sera seulement révélé par les photos haute qualité prise lors du défilé… Le mannequin lithuanien Auguste Abeliunaite a fait son tour de catwalk en pleurs. Des grosses larmes qui ont ému toute la Fashion Planète avant de susciter les plus vives inquiétudes. Mais pourquoi pleurait-elle ??? On sait que le milieu de la mode est dur, du coup, on imagine le pire.

Bon par contre l’air rigide et triste c’est normal.

Option N°1, un problème de nourriture. Puisque pour défiler il faut être objectivement maigre on imagine la scène lors de l’habillage : »T’as encore pris de la sauce avec ta salade ? T’es vraiment irresponsable… Maintenant dis- moi comment je vais faire pour fermer ton chemisier ! ».

Option N°2, un problème de coeur. [Vous avez 1 nouveau message. Reçu hier à 12h37] Allo ? Auguue ? Ecoute, faut qu’on parle. Depuis que tu parcours le monde, je te trouve différente et puisque je suis ta meilleure amie et que j’en ai marre de te mentir voilà… J’aime ton mec, on a lu ton journal intime, on a bien rigolé, on a fait une partouze avec ta soeur, on a noyé toutes tes peluches et déchiré la robe de mariée que t’avait offerte ta grand-mère avant de décéder. Ca t’apprendra à te la raconter sur Facebook ! [Fin des nouveaux messages]

Option N°3, un problème technique. Des chaussures trop petites, une aiguille plantée dans le cul, un chignon qui vous décolle la cervelle, le stress, la chaleur des spots, une jupe qui dégringole, la peur de la chute,… Etre mannequin n’est pas un métier facile – genre je sais de quoi je parle – et pour bien défiler, il faut savoir encaisser…

Alors que s’est-il vraiment passé ? Qu’est ce qui a fait pleuré cette fille ?! Et bien la réponse se trouve dans l’option N°3 et il s’agirait des chaussures. Auguste aurait porté des escarpins trop petits (rappelons qu’une fille qui mesure 1m80 a plus de chance de chausser de 43 que du 36) avec lesquels elle aurait eu peur de tomber ou de ne pas pouvoir marcher. Tout simplement.

Epilogue : Le défilé Jil Sander aura fait le buzz, les chaussures de la marque se payent un bon coup d’anti-pub tant dis que le visage d’Auguste devient célèbre. Moralité, portez des Ugg, et à votre pointure s’il vous plaît.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loeknir
    Loeknir, Le 20 janvier 2015 à 20h49

    Moi ce qui me fait bizarre, c'est que personne n'ait remarqué que quelque chose n'allait pas avant que quelqu'un zoome sur les photos. Autrement dit, tout le monde trouve ça normal que les mannequins tirent des gueules de trois mètres de long quand elles défilent. C'est juste que là : "ah merde, mais elle chiale en fait !"

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)