Lady Gaga a « la grosse tête » en couverture de Vogue

Lady Gaga remet le couvert pour le magazine de mode américain, dans une version qui décoiffe les tifs.

La mother monster est (presque) devenue aussi soft qu’une bouteille de Perrier citron. Lady Gaga a repris la pose pour la couverture du Vogue américain de septembre 2012, photographiée par les célèbres Mert and Marcus. Mais cette fois-ci, pas de maquillage clownesque, de teinture rose comme sur le numéro de mars 2011 du même magazine, de travestissement ou de robe protéinée en viande comme pour l’édition homme japonaise de septembre 2011. J’avoue que je suis un poil déçue Lulu.

Alors à quoi ressemble la nana qui, en d’autres temps pas si lointains dans une galaxie pas si lointaine, rendait gaga la planète modasse ? À un gros bonbon brillant. Lady Gaga fait de l’oeil à l’objectif dans une robe fourreau violet pétant signée Marc Jacobs, et a tout l’air de sortir de la fabrique de confiseries de Willy Wonka. Pas grand-chose de fifou niveau mode donc.

Par contre, Gaga a mis le paquet au niveau capillaire. La mother monster se paye une crinière de lionne XXL qui ferait faire une syncope de jalousie à Afida Turner et aux Jackson Five. Je ne sais pas trop s’il s’agit d’une perruque ou d’un coiffeur qui a trop déliré avec le ventilo. Quoiqu’il en soit, Gaga nous refait le coup du « I’m just as free as my hair », version Le Roi Lion.

La petite sirène remake 2012.

Allez hop, c’est cadeau, un coup d’oeil à l’intérieur du magazine. Lady Gaga y apparaît nue comme un ver mais pas plus sulfureuse qu’une pub pour crème amincissante. Là encore, la chanteuse mise tout sur sa caboche, avec un maxi couvre-chef à plumes de Stephen Jones, le chapelier britannique complètement toqué. 

Oh mon chapea-eau-eau, c’est le plus beau des chapeaux…

Surprise sur prise, c’est la Gaga herself qui a posté la photo de la couverture sur son compte Twitter. Et la chanteuse aurait un peu mis la pression sur Anna Wintour, la rédactrice en chef du magazine, pour qu’elle lui file la précieuse image, puisqu’elle a aussi tweeté : « Ne vous inquiétez pas, j’ai envoyé des textos à Wintour toute la matinée pour qu’elle m’envoie la couverture. Après j’envoie des bagels à Vogue ! (La guerre des glucides complexes) » Et hop, un petit coup dans les dents du magazine.

Alors, penses-tu que Lady Gaga est devenue un monstre gentil du genre Casimir ? Tu trouves ça kisscool ou tu crois qu’on l’a perdue et qu’avec le temps va, tout s’en va ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • CocomicStrip
    CocomicStrip, Le 14 août 2012 à 0h24

    Lyra.;3461976
    Autant je l'appréciais pendant un moment, autant je trouve que là, c'est n'importe quoi. Je la trouve difforme et plutôt laide sur la couverture, sans compter que c'est vraiment trop extravagant. Ça doit être fatigant de devoir toujours en faire plus.
    On parle de la couverture de Septembre,la couverture la plus importante pour un magazine d'une telle envergure,elle donne le ton pour toute l'année,il faut donc frapper fort,que se soit créatif et surtout attractif.
    Je ne pense pas que le but soit de faire en sorte que la couverture soit apprécié de tous,mais plutôt qu'elle soit mémorable et que les gens s'en souviennent qu'ils aient aimé ou pas.

    Si l'on est lassé du "personnage" Lady Gaga il est possible que l'on aime pas cette photo,mais même moi qui suis de moins en moins fan de son univers, je trouve cette couverture complètement démente, c'est comme un message qui dit "Cette année la Mode sera colorée mais surtout démesurée"

    Comme on peux le voir dans The September Issue,les couvertures de Septembre sont rarement préparées à la va vite ;)

    Table Vogue n'essaie pas de nous vendre du Lady Gaga mais plutôt une idéologie différente de la Mode,Lady Gaga est connue pour ça,sa musique on l'a connait en revanche son style et sa vision de la Mode,on la découvre jours après jours car elle sait comment surprendre.

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)