« Je suis Deux », de Marietta Ren & Eugény Couture

La première fois que j’ai entendu parler de Je Suis Deux, on m’a juste dit que c’était magnifique. Il y avait un dessin tiré du livre pour illustrer cette phrase. Et magnifique, c’est le mot. J’ai été happée par ce regard, et je savais déjà que je l’aimerais. Ensuite, j’ai pu découvrir ce livre. Je […]

« Je suis Deux », de Marietta Ren & Eugény Couture

La première fois que j’ai entendu parler de Je Suis Deux, on m’a juste dit que c’était magnifique. Il y avait un dessin tiré du livre pour illustrer cette phrase. Et magnifique, c’est le mot. J’ai été happée par ce regard, et je savais déjà que je l’aimerais.

Ensuite, j’ai pu découvrir ce livre. Je me rappelles cette même émotion face à l’illustration de première page. De ce trait somptueux et plein d’une poésie qui me prenait aux tripes.

Puis je l’ai ouvert, et j’ai été surprise. Je m’attendais à une bd, en fait, et je suis contente de n’avoir eu aucune info avant de l’ouvrir, préservant la saveur de ce livre pas comme les autres. Il serait difficile de trouver les mots exacts pour décrire Je Suis Deux. Je dirais d’abord que c’est un beau livre, un livre objet (ce que le format, qui ressemble à celui d’un cd, dans une version luxueuse, la qualité du papier et la superbe impression confirme). Le livre est présenté par acte, et chaque double page est en fait un court texte, mis face à une image (et là mon talent naturel pour être incompréhensible a perdu tout le monde). Bref, face-à-face, un texte et une image sont liés, mêlés, et racontent la même histoire, en se répondant l’un l’autre, les mots apportant encore plus de force aux incroyables dessins. Je Suis Deux c’est de la poésie, de la philosophie, du théâtre, c’est de l’amour, de la recherche de soi-même et encore pleins de choses.

Après avoir lu le premier acte, j’ai décidé de reprendre ma lecture, au tout début, à voix haute. Je Suis Deux n’est pas facile d’accès, dans le sens où ce n’est pas le genre de livre qu’on lit un moment d’ennui comme on lirait un magazine people. Il est presque comme un livre sacré, qu’on lit cérémonieusement, au calme, en se donnant le temps de relire une phrase, ou de s’arrêter quelques instants pour contempler les détails d’un des superbes dessins de Marietta Ren. Je Suis Deux est un moment de plaisir en soi, et se prolonge également dans les interrogations qu’il pose.

La genèse de l’ouvrage

J’ai eu la chance de rencontrer les (très jolies) auteures de Je Suis Deux, qui ont pu m’en dire un peu plus sur la genèse et tout ce qui a fait cet ouvrage.

Marietta Ren et Eugény Couture travaillent toutes les deux dans le dessin animé. C’est là qu’elles se sont rencontrées, puis sont devenues amies. Au départ, Marietta travaillait seule sur un projet qui lui tenait à cœur. Une série d’illustrations racontant une histoire d’amour, mais pas seulement. Et puis au fur et à mesure de son travail, il lui a semblé nécessaire d’y ajouter un texte. Elle a montré le résultat à Eugény, qui a adoré, et s’est sentie inspirée. Elle a écrit un autre texte, pour accompagner les illustrations, et l’a donné à Marietta, qui a tout de suite su que les mots de son amie collaient parfaitement à l’histoire qu’elle voulait raconter. Elles se sont alors mises à travailler dessus ensemble. Et puis, par les hasards de la vie, le projet s’est retrouvé chez l’éditeur Ankama (et Ankama c’est un éditeur qui déchire si tu n’es pas au courant). Et chez Ankama, ils ont craqué pour ce livre atypique et poétique, et ils ont décidé de l’éditer. Eugény a retravaillé son texte, pour en arriver à ce résultat beau, musical et aérien, qui s’entremêle si parfaitement avec les illustrations de Marietta.

L’histoire

Je Suis Deux (oui je sais, depuis tout à l’heure tu attends que je te raconte l’histoire, mais j’avais envie de te raconter d’abord ma rencontre avec ce livre pas comme les autres), c’est l’histoire de deux femmes, Enoïa et Soma, qui sont en fait une seule. Enoïa, c’est l’esprit, et Soma le corps. Enoïa se protège, et se barricade en elle-même. Elle ne laisse personne l’approcher, de peur d’être blessée. Et c’est Soma qui en fait les frais. Et puis un jour un homme arrive, et s’assoit à côté d’Enoïa. Avec patience et pudeur, il va percer ses défenses, et lui réapprendre à être elle-même. Mais plus qu’une histoire d’amour, c’est une histoire entre Elle et Elle, car elle a trop peur d’être fragile et naturelle, et qu’il lui faudra de la patience, du courage, mais surtout cette rencontre, qui réussira enfin à la transformer.

Je Suis Deux est donc un livre étonnant, superbe, plein de poésie, qui amène aussi à s’interroger sur notre propre rapport à l’amour, à la confiance, et à notre capacité à nous abandonner vraiment face à l’autre.

Un ouvrage pas comme les autres, comme je te le disais plus tôt. Précieux, intelligent, et incroyablement beau. Indéniablement un de mes gros coups de cœur.

Je suis deux sur Amazon

Pour découvrir le talent de Marietta, ça se passe sur son superbe blog. La demoiselle a également un Etsy Shop, où elle vend des originaux, ainsi que de superbes bijoux (personnellement, je craque complètement sur la broche Alice, entre autres merveilles…)

Info pour les Parisiennes : Une expo des dessins de Marietta Ren est organisée à la Galerie le Cerisier (42 Quai des Céléstins, 75004 Paris / Métro Saint Paul Pont Mairie) les vendredi 26 Mars et samedi 27 Mars de 14 à 20H.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire