Hugo Boss lié aux Nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale

Un livre vient de révéler l'implication de la société allemande Hugo Boss au côté des Nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale.

L’historien munichois Roman Köster s’est penché sur le degré d’implication du designer allemand Hugo Boss auprès du régime nazi pendant la Seconde Guerre Mondiale. Pour faire la lumière sur les différentes rumeurs qui circulaient déjà sur son créateur mais aussi pour présenter ses excuses et se refaire une image, c’est la société Hugo Boss elle-même qui a pris le taureau par les cornes et a commandité cette étude. Étude qui a fait l’objet d’un livre – Hugo Boss 1924-1945 – dans lequel on apprend qu’Hugo Boss a bel et bien fourni l’Allemagne nazie en uniformes.

Une nouvelle tâche de gras dans le monde de la mode, surtout depuis les accusations portées cet été contre Coco Gabrielle Chanel (LePoint : « Coco Chanel antisémite confirmée », selon l’auteur de sa dernière biographie).

La société Boss de l’époque a en effet fourni les costumes de la Wehrmacht, des SS et de la jeunesse hitlérienne. Tout ça sur le compte de 140 travailleurs forcés et de 40 prisonniers de guerre français qui confectionnaient les uniformes de leurs propres geôliers. Hugo Ferdinand Boss, le véritable designer, était bien sûr au courant du profil particulier de ses « employés » et aurait exigé qu’on leur donne plus de nourriture. Tellement de générosité…

Quoi qu’il en soit, il a été établi que le développement et les importants bénéfices d’Hugo Boss se sont bâtis sur la politique nazie. Quant à la société Hugo Boss actuelle, en plus d’avoir financé les recherches de Roman Köster, elle a présenté ses excuses sur son site officiel.

— source: styleite.com

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Aalia
    Aalia, Le 28 septembre 2011 à 23h25

    La Marquise;2588193
    Cette article est quand même un gros point Godwin hé.
    Je me claque les cuisses de rire, seule devant mon pc.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)