Harry Potter et la Coupe de Feu

Réalisateur : Mike NewellAvec : Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Alan Rickman, Gary Oldman, Ralph Fiennes, Miranda Richardson, Brendan Gleeson, Clémence Poesy etc. Sortie en DVD le 31 mai 2006  Comme tous les ans, alors que baissent sérieusement les températures, voici le quatrième long métrage tiré des Harry Potter : Harry Potter et la […]

Réalisateur : Mike Newell
Avec : Daniel Radcliffe, Emma Watson, Rupert Grint, Alan Rickman, Gary Oldman, Ralph Fiennes, Miranda Richardson, Brendan Gleeson, Clémence Poesy etc.

Sortie en DVD le 31 mai 2006 

Comme tous les ans, alors que baissent sérieusement les températures, voici le quatrième long métrage tiré des Harry Potter : Harry Potter et la Coupe de feu (Harry Potter and the Goblet of Fire). Un HP4 dans lequel Harry, en quatrième année à Poudlard, est choisi par la Coupe de Feu pour représenter son école au Tournoi des trois sorciers, l’événement qui verra s’affronter les Ecoles de Poudlard, Beauxbaton et Durmstrang. Le hic n°1, c’est que ce brave Harry, à 14 ans, n’a pas l’âge de participer au tournoi. Le hic n°2, c’est qu’il existe un candidat plus « officiel » : Cedric Diggory. D’où un certain rififi chez les apprentis sorciers, un beau tollé contre Harry et pas mal de terribles épreuves pour les jeunes participants. Ah oui, j’oubliais : accessoirement, le jeune homme se retrouve face à face avec Tu sais Qui. Voldemort (Ralph Fiennes), oui.

L’avis de Fab : j’ai été agréablement surpris. Il faut préciser avant tout que je n’ai pas lu le bouquin, comme tous les Harry Potter, d’ailleurs. Ce qui me rendra peut-être un peu moins critique. J’imagine que ce n’est pas forcément évident de faire tenir un pavé de 700 pages dans 2h35 de film.
Oui, j’ai aimé. Les héros grandissent, commencent à devenir plus matures, (un peu) moins gnangnans. Harry rencontre vraiment la douleur, se sort de ses travaux d’Harry balafré, amoché et abimé. Quelques blagues çà et là dignes de teen-movies rendent les personnages plus… humains. Autre nouveauté également, entrevue dans le dernier épisode, ils commencent à fricoter, ces petits chenapans.

Pour autant, certaines scènes sont bizarrement baclées. La scène du bal de Noël, entre autres, est expédiée de façon un peu rapide. Certains personnages (comme par exemple Fleur Delacour Clémence Poésy) sont carrément transparents. Enfin, pour celles (comme Stellou) qui espèraient voir Ralph Fiennes en Lord Voldemort sexy… apprêtez-vous à être un tantinet déçues. Hin hin hin.

L’avis de Spry : un très gros OUI pour Harry Potter, mais avec une multitude de petits « mais ». Contrairement à ce que tout le monde pense, je trouve que La Coupe de Feu n’est pas plus sombre que le précedent volet, mais radicalement différent… C’est un peu dommage, car la série évoluait de mieux en mieux avec le temps.

Ensuite, bien que le film se nomme « Harry Potter », il est quand même dommage que tous les autres personnages soient aussi vides, en particulier mon pote Malfoy ou les différents « champions ». Et je ne parle même pas de Dumbledore qui passe d’un simili-Père Fourras à une pile électrique…

Néanmoins, ce quatrième volet s’en sort avec les honneurs. L’aventure principale est très bien menée, et enfin… on voit Qui-vous-savez. Bref, tout ça pour dire que l’adaptation du meilleur livre de la saga (c’est pas moi qui le dit, j’ai lu que le premier) ne donne pas le meilleur film…

Et toi, qui a lu le livre et vu le film, qu’en penses-tu ? Le film est-il grosso modo fidèle au livre ou bien y a-t-il de gros oublis qui sont inexcusables et rendent le film pâlichon face au livre ? Le débat est lancé sur le forum !

Et la suite, alors ?

La suite, c’est HP et l’Ordre du Phoenix, dont le tournage devrait débuter en janvier 2006, sous la direction du réalisateur britannique David Yates. Cependant, Daniel Radcliffe ne traînera pas les baskets uniquement sur le tournage d’HP dans les mois à venir : en novembre, il devrait commencer le tournage de December Boys, film sans dragons ni tournois de Quidditch. Certes, Daniel Radcliffe y interprétera encore une fois un orphelin, mais dans un tout autre contexte : adapté d’un roman de Michael Noonan, le film suivra 4 orphelins cherchant à attirer l’attention d’un couple sans enfants, le tout dans le décor d’une station balnéaire paumée des annnées 60. L’occasion pour le jeune acteur de préparer la transition entre la fin de son cursus HP et le début de sa carrière d’adulte…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 95 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Sabinou
    Sabinou, Le 15 décembre 2005 à 10h36

    J'ai adoré
    j'ai lu tout les livre et vu les films
    Je prefere les livres:P

Lire l'intégralité des 95 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)