La grève dans les musées nationaux se poursuit

Les mouvements de grève peuvent aussi toucher la culture : la preuve avec cette grève engagée depuis cette semaine au sein des grands musées nationaux. Si tu as voulu aller flâner dans les allées du Louvre ou visiter les appartements de Louis XIV à Versailles, tu as du te retrouver face à une porte close […]

La grève dans les musées nationaux se poursuit

Les mouvements de grève peuvent aussi toucher la culture : la preuve avec cette grève engagée depuis cette semaine au sein des grands musées nationaux. Si tu as voulu aller flâner dans les allées du Louvre ou visiter les appartements de Louis XIV à Versailles, tu as du te retrouver face à une porte close !

Et pour cause : les syndicats ont appelé à cette grève reconductible pour lutter contre les suppressions de postes et au non-remplacement des départs en retraite.

Si au début, la grève a été visiblement peu suivie, depuis hier c’est une autre affaire. En effet, Frédéric Mitterrand, ministre de la culture, a déclaré que cette réforme va belle et bien s’appliquer et qu’en aucun cas ça ne pourrait se discuter. Il est appuyé dans sa décision par Eric Woerth, ministre du budget, qui ne trouve « pas choquant » de réduire des effectifs dans le domaine de la culture.

Hier, le Louvre, le Centre Pompidou, le musée d’Orsay et Versailles étaient fermés au public, visiblement décidés à le rester aujourd’hui aussi.

MadmoiZelle Parisienne, sais-tu si d’autres bâtiments culturels seront fermés aujourd’hui aussi pour cause de grève ? Que penses-tu de ce mouvement de contestation ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • TwiSteR_Gate
    TwiSteR_Gate, Le 4 décembre 2009 à 15h10

    bon pour ma part j'étais déjà inquiète pour mon avenir professionnel mais là ça devient grave c'est plus possible. Réduire les postes c'est se tirer une balle dans le pied. Petite explication :
    - moins d'effectif, moins bonne répartition du travail, donc travail pas forcèment de moins bonne qualité mais peut-être moins attractif ou moins adapté. A termes collections moins développées ou moins bien sauvegardés.
    Donc attire moins de visites, moins de touristes donc moins de budget = cercle vicieux.
    bon évidemment çà c'est à voir sur plusieurs années, mais je sens quand mm bien que ça va nous tomber sur le coin de la figure.
    Le ministère est en train de se reposer sur l'image de marque de la culture française, donc sur nos acquis, cependant plusieurs autres pays avec une importante culture, ne font pas de réduction de budgets au contraire et ce sont eux qui vont attirer les touristes, donc de nouveau le budget re-cercle vicieux.
    Oui c'est un vision catastrophe de notre avenir, pour ceux qui veulent ou travaillent ou étudient dans le monde de la culture, mais perso m'y suis lancé en sachant que ça allait arriver. Alors, je sais pas vous mais moi je sens que je vais aller bosser ailleurs, où le travail effectué sur le patrimoine sera mieux reconnu.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)