Des fringues tout en bonbons à la télé américaine

L'émission Project Runway a filé à ses candidats un défi qui sent bon la guimauve molle et le sucre candi.

Annie aime les sucettes à l’anis, et les concepteurs de Project Runway aiment visiblement bouffer des Carambars tout en se racontant des blagues au goût douteux, et lancer des projets de dingos. Cette année, l’émission de télé américaine de création de mode (conduite par Heidi Klum herself) a demandé à ses candidats de concevoir des robes uniquement à base de bonbons.

Les gus ont donc été lâchés dans un Candy Bar Dylan à Manhattan, avec 500 dollars en poche pour acheter toutes les bonbecs qu’il souhaitaient utiliser pour leur oeuvre. Ils ont ensuite dû réaliser leur vêtement dans un temps limité, en parant aux inévitables inconvénients du doigt-qui-colle et de la friandise qui s’effondre tel un vieux truc gluant. Les résultats,  à base de crocodiles, de réglisses ou de fraises Tagada, sont de plus ou moins bon goût, mais vendent du sucre glace pailleté à tes mirettes. Willy Wonka approuve, ton dentiste un peu moins peut-être.

Ce croco-là meuf, c'est pas du Lacoste.

Au pays de Candy, comme dans tous les pays…

Tagada tagada, voilà les Haribo…

Pour mémo, le concept de la fringue-sucrerie a été déjà été utilisé récemment par des artistes pour reproduire une robe Alexander McQueen. À croire que la tendance du string-bonbon va bientôt refaire surface dans les cours de récré.

Alors, ces sapes de confiserie, ça fait saliver ton armoire et tes aiguilles ou pas du tout ? Quand est-ce que tu t’y colles le palais ?

 Photos Lifetime.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nanaelim
    Nanaelim, Le 31 juillet 2012 à 0h43

    C'est quand même la grande grande classe! Même si après un passage sous les projecteurs ça doit fondre un peu ^^

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)