Comment l’arc-en-ciel est devenu LE symbole LGBT ?

Par  |  | 4 Commentaires

Le drapeau arc-en-ciel fête ses quarante ans cette année. Mais sais-tu comment il est né ? Queen Camille te l'explique !

Comment l’arc-en-ciel est devenu LE symbole LGBT ?

J’adoooore les arcs-en-ciel. C’est ce que la Nature a inventé de plus beau.

Le plus beau jour de ma vie, c’est quand j’ai trouvé mon fameux t-shirt Double Rainbow chez Zara, en compagnie de Kalindi.

DOUBLE RAINBOOOWWW ! ? Et la Boîte à Q #2 en prime – Lien dans ma bio?

A post shared by QueenCamille (@queenkmille) on

Vers 2012, j’avais une envie folle de me faire tatouer un arc-en-ciel, par pur coup de coeur esthétique.

Sauf que depuis 40 ans, l’arc-en-ciel n’est plus SEULEMENT un arc-en-ciel.

C’est devenu le symbole incontournable et mondial des communautés LGBT. Oui, mais comment ?

Qui a inventé le drapeau arc-en-ciel ?

En 1978, un activiste gay de San Francisco, Gilbert Baker, décide avec ses ami·es d’inventer un nouveau symbole pour défendre leurs droits.

À l’époque, seul le triangle rose utilisé par les Nazis est associé à la communauté gay. Pas exactement le genre de symbole dont t’as envie de recouvrir une Marche des Fiertés…

C’est sous LSD, en dansant dans un club, que Gilbert et ses potes ont eu l’idée de l’arc-en-ciel. Il raconte dans ses mémoires :

« La danse nous faisait fusionner, magique et purifiante. Nous étions tous dans un tourbillon de couleurs et de lumière. C’était comme un arc-en-ciel.»

Il crée donc un premier drapeau, teint et cousu à la main, avec l’aide des membres du centre pour la communauté gay de Grove Street, à San Francisco. Il qui comprend huit couleurs, choisies en suivant les préceptes de la chromathérapie :

  • Rose pour le sexe
  • Rouge pour la vie
  • Orange pour la guérison
  • Jaune pour la lumière du soleil
  • Vert pour la nature
  • Turquoise pour la magie
  • Bleu pour la sérénité
  • Violet pour l’esprit

Le drapeau arc-en-ciel, symbole des fiertés LGBT+

Si le drapeau que nous connaissons aujourd’hui n’a plus que six couleurs, c’est parce que le rose et le turquoise ont été éliminés au moment de l’organisation de la Gay Freedom Day Parade de 1979.

De nombreux drapeaux devaient être fabriqués pour l’occasion mais le rose était trop rare et trop cher.

C’était peut-être aussi le cas du turquoise mais d’autres sources racontent qu’il a été éliminé pour obtenir un nombre de couleurs pair suite à l’éviction du rose.

Depuis, l’arc-en-ciel est devenu le symbole des fiertés LGBT à l’échelle de la planète.

Mais il n’a pas rendu son créateur riche pour autant ! Gilbert Baker n’a jamais déposé son modèle car il ne s’en sent pas le propriétaire, comme il le raconte dans cet article :

« Ça m’a complètement stupéfait la manière dont les gens ont compris, en un éclair, que ce drapeau était le leur. Il appartient à nous tou·tes. »

Voilà pour cette petite histoire du drapeau arc-en-ciel, à ressortir bien évidemment en dîner mondain… et pendant les Marches des Fiertés !

À lire aussi : Ma mère est lesbienne, et je vais très bien, merci — Témoignage

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Syll è la mer
    Syll è la mer, Le 26 juin 2018 à 19h57

    @Enesque
    Mouise, j'étais persuadée que cette chanson parlait de lui.
    Je l'ai peut-être juste découverte en même temps que le personnage d'Harvey Milk.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!