Conseil morpho : comment porter des volants ?

Par  |  | 21 Commentaires

Les volants envahissent les rayons de vos magasins préférés. Perrine vous donne quelques conseils pour adopter cette tendance du printemps/été 2017 !

Conseil morpho : comment porter des volants ?

Article initialement publié le 6 février 2013

Les volants c’est joli, c’est féminin et c’est léger comme tout. Il en existe de toutes sortes et généralement tout le monde y trouve son compte. Mais c’est aussi un coup à massacrer sa tenue en deux temps trois mouvements pour cause de volume disgracieux ou d’excès de froufrous.

Pour éviter de ressembler à Nelly Olson en habit du dimanche, voici quelques conseils.

Les volants aux épaules

En favorisant les volants aux épaules vous avez peu de chances de vous tromper.

Qu’ils soient fluides, rigides, tombants, structurés, volumineux ou discrets, ils s’adaptent à toutes les morphologies et dessinent une jolie silhouette. C’est le bon plan pour mettre en valeur vos bras, même si vous êtes du genre à complexer sur cette zone.

S’il est hors de question pour vous de les laisser complètement nus, les volants fluides qui retombent comme des manches sont parfaits ! Et si vous voulez mettre en valeur votre carrure, choisissez des volants rigides façon épaulettes.

Le volume aux épaules donne toujours plus de prestance, c’est Gaga qui vous le confirmera.

Du volume sous la taille

Plus féminin tu meurs. Sur un tailleur, une robe ou un gilet, la basque (partie tombante du vêtement) est idéale pour affiner la taille.

Tu peux la porter en journée comme en soirée, la basque au style « péplum » (en référence aux toges grecques) te donnera toujours l’air bien habillée.

L’idéal c’est de jouer la carte de la sobriété puisque la silhouette est sophistiquée. Pour allonger ta silhouette, tu peux miser sur une basque haute qui donnera l’impression que tes jambes sont plus grandes.

À l’inverse, une basque basse aura tendance à aplatir ta silhouette.

Une coupe asymétrique

C’est quand même sacrément joli toutes ces vaguelettes de tissus, à condition que vous n’étouffiez pas dessous ! La coupe asymétrique c’est le bon compromis entre la robe de princesse froufroutée et la robe de cocktail trop simple.

En dénudant une épaule, le volume est équilibré sur le devant du corps et le cou est bien mis en valeur. Même pas besoin de bijoux !

Vous pouvez aussi adopter la tendance sur la plage : en maillot de bain une ou deux pièces, les volants donnent un petit côté pin-up tout à fait charmant.

Illustration inspirée du défilé Chloé (printemps-été 2013)

L’accumulation de froufrous

Rien de tel qu’une robe à volants pour profiter des beaux jours : les froufrous bougent quand vous marchez et vous vous sentez déjà plus légère.

Cependant, toutes les morphologies ne s’y adaptent pas parfaitement. Si mère nature vous a gâtée d’une poitrine généreuse, évitez les volants à ce niveau : ça ne met pas vraiment en valeur cette partie, et c’est bien dommage.

Pour équilibrer votre silhouette, choisissez plutôt des volants sous la poitrine ou au creux de la taille. Dans le cas contraire, vous pouvez vous permettre un peu plus de volume.

En coton, en dentelle, à fleurs, ou à rayures… tout est possible tant que vous n’avez pas l’air d’une danseuse de flamenco.

Illustration inspirée du défilé Luisa Beccaria (printemps-été 2013)

Enfin pour être sûre ne pas vous louper, évitez :

  • les paillettes, le doré, les sequins et les strass en pleine journée : réservez-les plutôt au dancefloor, ça passe déjà mieux !
  • l’excès de volume, vous risquez d’avoir l’air informe, façon « barbapapa a enfilé une jupe »
  • les couleurs criardes et satinées, vous aurez l’air déguisée (si le carnaval de Dunkerque vous propose un CDD de danseuse, vous l’aurez cherché)
  • et enfin de charger votre tenue avec trop d’accessoires, de bijoux, de ceinture, de broches… Les volants habillent suffisamment la silhouette et quand c’est trop, c’est forcément Tropico. Donc autant y aller mollo.

Illustration inspirée du défilé Gucci (printemps-été 2013)

Et vous, allez-vous adopter la tendance des volants ?

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Marjo5
    Marjo5, Le 3 juin 2013 à 4h14

    Je trouve qu'il manque quelque chose dans cet article, pour les haut à "basque" :
    l'intérêt c'est que ça affine les hanches non ?
    Ou alors jme fais une idée, mais j'ai l'impression que comme ça s'élargit à partir de la taille, et que ça s'arrête ensuite, les hanches paraissent plus étroites en dessous, en comparaison.

    Illusion d'optique ! D'ailleurs le deuxième avantage est sans doute de cacher le ventre.

    Je vais tester, je crois bien ne plus pouvoir m'en passer ! Mais pas sûr, je ne crois que ce que je vois.. sur moi !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?