Comment camoufler une pustule purulente ? — #AcnéWeek

Tu as de l'acné et tu aimerais bien savoir comment la camoufler avec un peu de maquillage ? Voici quelques conseils, que tu sois team « je ne touche pas à mes boutons » ou team « avec les ongles, c'est encore mieux ».

Comment camoufler une pustule purulente ? — #AcnéWeek

620-ACNE-WEEK

Je ne t’apprends rien : l’acné, c’est vraiment la plaie. Heureusement, tu peux compter sur le maquillage pour t’aider à franchir la porte de chez toi la tête haute. Selon le type d’imperfection que tu veux camoufler, différentes techniques te permettront de faire oublier les petites irrégularités de ton teint. Allez, tu me remercieras plus tard…

À lire aussi : 3 tutos vidéo pour apprendre à camoufler son acné

Camoufler une pustule purulente

Camoufler un bouton blanc, c’est tout un art et ça demande un tout petit peu de technique pour obtenir un résultat digne d’un•e pro. Pour maquiller une pustule de façon efficace, il faut avoir trois objectifs en tête : aplatir le relief, atténuer la rougeur et faire en sorte que la correction tienne dans le temps.

À lire aussi : Anti-cernes et correcteurs : comment les choisir ?

Pour lisser ton grain de peau et permettre à ton anti-cernes de tenir toute la journée, tu peux compter sur un seul et même produit : la base de teint prolongatrice de maquillage ! En formant un léger film entre la peau et le maquillage, elle évite que le fond de teint ou le correcteur ne soient absorbés par l’épiderme. En plus de tenir plus longtemps, le maquillage vieillit mieux.

Un autre souci qui rend les boutons blancs particulièrement compliqués à dissimuler, c’est leur caractère inflammatoire. En effet, le maquillage a tendance à fondre et à glisser des boutons à cause de la chaleur qu’ils émettent. En appliquant une base de teint avant tes correcteurs préférés, tu peux retarder cette fatalité.

giphy

Pour annuler la rougeur du bouton causée par l’inflammation, tu peux utiliser un correcteur vert. Pourquoi du vert et pas plutôt du fuchsia ? Tout simplement parce que cette teinte est à l’opposée du rouge sur le cercle chromatique. Ça te fait une belle jambe pas vrai ? Allez je t’explique : en étant opposés, le vert et le rouge s’annulent, comme par enchantement !

Pour faire disparaître la rougeur de tes boutons, tu peux donc fondre un correcteur vert directement sur tes imperfections, en faisant attention à bien cibler l’application de la couleur pour ne pas te transformer en Denver le dernier dinosaure (même si c’est ton ami et bien plus encore).

Une fois le vert appliqué, tu peux recouvrir le correcteur par ton fond de teint ou ton anti-cernes habituel. N’oublie vraiment pas cette dernière étape si tu ne veux pas passer les 48 prochaines heures en quarantaine à l’hosto…

big-correcteurs-couleurs-conseils-maquillage

Pour que les corrections tiennent toute la journée, tu peux fixer ton maquillage avec une poudre matifiante. Choisis une poudre libre pour un résultat naturel, sans effet de matière, ou une poudre compacte pour rajouter un peu de couvrance et dissimuler encore plus tes petits boutons.

Masquer un bouton charcuté

Le challenge, lorsqu’on veut maquiller un bouton trituré, c’est qu’il ne suffit pas de réussir à masquer la rougeur : il faut aussi tenter de dissimuler la croûte ! Le problème, c’est qu’à force d’empiler les produits, on finit par obtenir un résultat peu naturel et parfois même encore moins esthétique que le bouton tripoté au naturel…

tve9640-19960509-444Salut toi !

Afin que le résultat soit le plus discret possible, tu peux utiliser un correcteur fluide et l’appliquer sur ton mignon petit cratère avec un pinceau pour les yeux un peu touffu, style pinceau estompeur. Contrairement au correcteur crème, qui empilerait de la matière sur la croûte, l’anti-cernes fluide accroche moins la peau abîmée, ce qui permet de camoufler sans trop attirer l’attention.

Pour fixer la correction sans avoir à figer encore plus la croûte avec de la poudre (effet Crunch garanti), il est conseillé d’utiliser un spray fixateur de maquillage : tu vaporises le produit directement sur ton visage, attends trente secondes que ça sèche, et tadaaaaam, ton petit bobo est camouflé sans être surchargé ! Ni vu ni connu !

À lire aussi : Je triture sans cesse ma peau : que faire ?

Flouter une cicatrice d’acné en relief

Si maquiller une cicatrice pigmentaire est assez facile (un petit coup de correcteur vert ou orange et c’est bon !), c’est tout le contraire pour ses petites copines en relief, aussi appelées cicatrices hypertrophiques (qui forment une bosse) et atrophiques (qui créent un creux). Eh oui, autant te prévenir tout de suite, tu ne pourras ni aplatir une excroissance ni créer de la matière pour combler un trou avec le contenu actuel de ta trousse à maquillage…

À lire aussi : Les cicatrices d’acné, comment en venir à bout ?

tumblr_lte7l1xQ241r0ojhto1_500-1

En revanche (oui, il y a quand même un peu d’espoir), grâce à un produit bien spécifique, tu vas pouvoir lisser ton grain de peau en deux-deux et atténuer les différences de texture de ton épiderme. Ce n’est pas miraculeux, mais ça a le mérite d’exister et d’être plutôt efficace.

Après avoir appliqué ta crème hydratante, tu étales une lichette de base lissante pour le visage, le fameux produit (presque) magique, sur tes cicatrices. Attends quelques secondes que la base sèche et maquille-toi comme à ton habitude. Que tu sois du genre à appliquer dix produits comme du style à te suffire d’un voile de poudre, tes cicatrices devraient te paraître moins visibles et plus lisses au toucher.

À lire aussi : Embellisseur, soin perfecteur, base lissante… Que choisir ?

Sélection shopping qui éclate

produits-camoufler-bouton

Et toi, comment camoufles-tu un bouton bien méchant ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire