« À la croisée des mondes » va être adaptée par la BBC !

À la croisée des mondes, le chef-d'œuvre de Philip Pullman, va devenir une série estampillée BBC ! Joie, cotillons et dæmons pour tout le monde.

« À la croisée des mondes » va être adaptée par la BBC !

Y a des journées comme ça qui s’ouvrent de façon un peu bof. Il est 13h, tu sais toujours pas ce que tu vas manger, t’as mal dormi, t’as une crampe au mollet, bref : t’es un peu ronchon, je le dis comme c’est. Alors tu vas sur Twitter pour passer le temps, voir un peu ce que fait le reste du monde. Et là, Thomas Hercouët illumine ta vie (je pèse mes mots).

Je suis quasiment tombée de ma chaise.

À la croisée des mondes, la saga qui dérange

À la croisée des mondes, le chef-d’œuvre de littérature jeunesse signé Philip Pullman, est un de ces livres qui méritent une meilleure adaptation cinématographiqueLa boussole d’or, ou la transposition du tome 1 sur grand écran, sortie en 2007, n’avait pas rencontré le succès escompté malgré son casting 5 étoiles (Daniel Craig, Nicole Kidman…) et avait évité des thèmes majeurs du récit : pas de suite, donc.

À lire aussi : Les Royaumes du Nord (À la Croisée des Mondes), la BD de la rentrée

C’est qu’À la croisée des mondes a froissé quelques sensibilités. Cette saga jeunesse s’ouvre sur Lyra, une toute jeune adolescente vivant dans un monde parallèle au nôtre, un Oxford un peu steampunk où elle fait les quatre cent coups en compagnie de son meilleur ami Roger et de son dæmon Pantalaimon. Son quoi ? Son dæmon, pardi : dans le monde de Lyra, tout le monde en a un ! C’est une matérialisation physique de l’âme, un être doué de parole qui peut changer de forme à volonté pendant l’enfance, puis se fixe à la puberté.

a la croisee des mondes

Quand Roger, comme bien d’autres enfants, est enlevé par les mystérieux Enfourneurs, Lyra part à sa recherche et entame une quête épique qui la mènera de monde en monde, de combat en combat… y compris contre Dieu, ou plutôt le clergé de son univers. Un aspect de l’histoire qui a rendu bien des producteurs frileux et a été soigneusement élagué dans l’adaptation ciné.

À la croisée des mondes sur la BBC

Grande nouvelle, donc, que celle apportée par Thomas Hercouët : la BBC va adapter À la croisée des mondes en série télé ! La chaîne britannique connue pour ses productions de grande qualité (SherlockDoctor Who…) vient de commander une version de la saga.

raccoon gif

Hercouët a exigé un gif de raton-laveur mignon contre l’info. J’obéis.

En plus, EN PLUS, la série sera gérée par Bad Wolf, les mêmes gens qui ont relancé Doctor Who en 2005 avec le succès qu’on connaît. Ce bruit c’est celui de mon cœur qui accélère. Philip Pullman, l’auteur, qui sera aussi producteur exécutif de l’adaptation (c’est généralement très bon signe), a déclaré :

« Nous avons vu ces dernières années que de longues histoires, qu’elles soient des adaptations comme Game of Thrones ou des créations originales comme Les Sopranos ou Sur écoute, peuvent atteindre à la télévision des sommets de complexité et de suspense, car elle laisse aux évènements le temps d’avoir un vrai impact et de multiples conséquences.

Le monde de la télévision est plein de gens bourrés de talents bossant sur de formidables histoires longues. Pour toutes ces raisons, l’idée d’une série télé « À la croisée des mondes » me ravit. Je suis tout particulièrement heureux de travailler avec Jane Tranter, pourvue d’une expérience, d’une imagination et d’une motivation incomparables. La BBC, de son côté, m’a soutenu sans jamais faillir. Je ne pourrais pas être plus enthousiaste ! »

Moi non plus, Philip. Moi non plus. JE PALPITE.

À lire aussi : « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire » bientôt adaptées en série par Netflix !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 53 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Naelia
    Naelia, Le 24 novembre 2016 à 12h03

    @Mymy si jamais il y a du nouveau sur ce sujet :-) ici

Lire l'intégralité des 53 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)