Cinq idées pour ne plus asseoir tes invités n’importe où

Amélie t'a dégoté 5 idées faciles et (surtout) pas chères, pour éviter la fameuse discrimination siège/sol, inévitable quand tu reçois plus de deux personnes chez toi...

Cinq idées pour ne plus asseoir tes invités n’importe où

Dans les petites surfaces, il est parfois compliqué de dégager de l’espace pour entreposer une pile de chaises. Problème : quand tu invites du monde, ça finit souvent en sit-in sur le tapis. Pour un tournoi de Super Smash Bros. ça ne pose pas trop de problèmes, mais c’est une autre histoire quand tu invites la moitié de ta promo à goûter tes fameuses crêpes sans grumeaux…
Tu as eu ta dose de Nutella et de café brûlant sur le parquet ? Il est temps de prendre des choses en main. C’est la lose, tout le monde a des courbatures aux fesses à force de côtoyer le sol et ta soirée classieuse s’est peu à peu transformée en pyjama party.

Et tu hais les pyjamas party.

Surtout depuis que FilleTV a réussi à te greffer ce générique dans le crâne. 

Pourtant, tu as beau regarder partout, tu n’imagines pas comment caler plus de quatre petites chaises autour de ta table IKEA. Tu n’as pas de cave pour stocker mille et une assises et pas question de bouffer tout ton salon avec un canapé d’angle faisant cinq fois ta taille.

Ne désespère pas : voici 5 idées pour ne plus asseoir tes invité•e•s n’importe où !

Fais dans le multi-fonctions

Comme tu n’as pas beaucoup de place, inutile d’accumuler les meubles pour faire différentes choses… surtout quand ils peuvent avoir plusieurs fonctions à la fois. Quand tu es seule, pas besoin de vingt sièges dans ton 30m² ! Pour feinter le manque d’espace, achète du petit mobilier économique capable de remplir plusieurs rôles.

Tu trouveras beaucoup de poufs creux, qui font office de rangement en attendant d’accueillir une paire de fesses. En général, ils sont petits et pliables, faciles à ranger dans une armoire ou à côté de ton bureau.

Tu as sans doute déjà croisé le chemin du fameux tabouret d’Henry Massonnet. Créé à la fin des années 60, ce tam-tam en plastique n’est pas des plus confortables, mais il est fort pratique. Chez moi, je l’utilise comme une petite table pour poser plantes et bouquins ! Je le sors pour les grandes occasions afin qu’il serve à sa fonction première… ou se transforme, souvent à l’insu de ma volonté, en instrument de percussion maléfique.

poufs

Pouf coffreSongmics sur Amazon (16,95€) — Tabouret TAM TAM, Habitat (18€) — Pouf avec système audio Bluetooth, Alinéa (64,95€)

Ne jette pas tes vieux magazines !

As-tu remarqué que la taille d’un Mad Movie est presque celle d’une paire de fesses ? Sache que les magazines ne se recyclent pas seulement en papier journal : ils peuvent aussi devenir de merveilleux fauteuils (à condition de ne pas avoir trop d’attentes niveau confort et stabilité).

Si tu n’es pas du genre à envoyer ton abonnement mensuel à la poubelle juste après l’avoir lu, il y a des chances que tu gardes quelques exemplaires dans un coin de ton appartement. Saisis-en toi et empile-les jusqu’à arriver à une hauteur raisonnable (l’idée n’est pas de créer une tour d’un mètre de haut, rassure-toi). Ensuite, tu peux ajouter un coussin pour épargner l’arrière-train délicat de tes convives, et attacher le tout avec des sangles achetées en magasin de bricolage (ou carrément une bonne dose de grosse ficelle).

livre

©Pinterest — Arik Levy pour ENO Studio

La bonne nouvelle, c’est que ça marche aussi avec les BD et autres livres assez larges pour accueillir un postérieur plus ou moins exigeant !

Joue ta Cristina Cordula

Si le problème n’est pas tant le manque de place que ton budget serré, ne manque jamais de récupérer de vieilles chaises afin de leur administrer un relooking façon paillettes et arc-en-ciel.

La prêtresse des Reines du Shopping ne cille pas devant un pantalon troué ou une moustache pleine de ketchup. Tu devras désormais faire de même.

À lire aussi : Ces enseignements que je tiens de Cristina Cordula

Oublie le mobilier flambant neuf : tu devras désormais faire avec le doux fumet de moisi, la rouille et les pieds bancals. Malgré ces nombreuses déconvenues, ton intérieur ne ressemblera à aucun autre, tu exprimeras ta créativité et surtout, tu pourras payer ta tournée de (virgin, bien sûr) mojitos sans souci !

Si tu veux faire simple, utilise un peu de masking tape ou de la peinture fluo pour mettre en valeur une partie d’une chaise. Tu gardes ainsi son âme de grand-mère tout en y ajoutant un peu ton cœur de licorne arty.

pieds

©Having a really nice time — BRIT + CO — Mamie Boude

C’est simple, facile, rapide… et surtout pas dégueu du tout !

Dis « oui » au coussin de sol

En général, quand on entend « coussin de sol », on pense soit à un tapis pour chien, soit à l’intérieur de la hutte d’un bédouin. Pourtant, cet accessoire est l’un des plus rentable niveau rapport confort/place ! Certes, il faudra apprendre à tes invités à se passer de dossier et à plier les genoux, mais ils éviteront de faire la poussière avec leurs fessiers — et ça, c’est déjà un sacré avantage.

Tu peux en acheter d’épaisseurs, de tailles et de formes différentes pour un style moderne mais pas trop froid, boudoir pastel, ou baroudeur très coloré. Leurs prix tournent autour des 10€, c’est donc loin d’être une ruine.  L’avantage, par rapport aux poires et autres Fatboy, c’est que les coussins de sol occupent beaucoup moins de place et peuvent facilement être glissés sous un lit ou prendre la place de véritables coussins, sur un canapé.

coussins
Coussin de sol mauve, Tati (9,99€) — Cousin de sol multicolore, Castorama (12,99€) — Coussin de sol rond flèches, Delamaison (21,50€) — Coussin de sol rond vert anis, La Redoute (7,20€) — Coussin de sol beige et blanc, Leroy Merlin (12,90€) 

Ramène ta bûche

Ok, si tu habites en pleine ville cette astuce risque d’être un peu compliquée à réaliser. Imaginons tout de même que tu puisses avoir un ou deux rondins à portée de main. Il te suffira de les débarrasser de leur écorce (ou non, c’est comme tu préfères), de les nettoyer et pourquoi pas les peindre afin d’en faire de petites tables de chevet et chaises improvisées… pour le prix de quelques coups de pinceau !

La magie de la nature.

rondins

©Couture & turbulences — h&a happenings — Fräeulein Klein

Alors, tu m’invites à ta soirée raclette ?

À lire aussi : Six astuces pour encadrer ses affiches sans se ruiner

selections-deco

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pash
    Pash, Le 31 janvier 2015 à 14h00

    L'idée d'empiler des magazines et de mettre un coussin dessus est trop chouette, je me demandais justement quoi faire de mes Causettes, maintenant je sais! :happy:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)