2 days in Paris

L’idée n’est à priori pas transcendante : un couple franco-américain débarque à Paris… on s’attend à des clichés à la pelle, à de la lourdeur… et puis, voilà, en une heure et demi, Julie Delpy – qui passe pour la première fois derrière la caméra – nous convainc que l’histoire d’amour transatlantique et le choc […]

2 days in Paris

L’idée n’est à priori pas transcendante : un couple franco-américain débarque à Paris… on s’attend à des clichés à la pelle, à de la lourdeur… et puis, voilà, en une heure et demi, Julie Delpy – qui passe pour la première fois derrière la caméra – nous convainc que l’histoire d’amour transatlantique et le choc des cultures qui prend place à Paris peuvent donner quelque chose de drôle, dé léger et de juste.
Julie Delpy est française mais vit depuis longtemps déjà aux USA. Une double culture qui lui permet de tracer avec précision, humour et légèreté les contours des clichés qui entourent les deux sociétés….
Dans ce petit film sans prétention, les scènes de ménage prennent des allures de choc de cultures. Tout le monde en prend pour son grade : les français sont sales et baiseurs, les américains sont paranos et obsédés par l’hygiène… Des moments drôles et cocasses souvent proches de la réalité, des scènes qui sans aucun doute deviendront cultes comme celle du déjeuner dans la belle famille…

Notons aussi la performance incroyable d’Adam Golderg qui incarne Jack, le petit ami Américain découvrant la culture française. Un accent tellement mignon, les quelques fois où il parle français, qui n’efface pas le sarcasme jouissif dont il fait preuve pendant tout le film… Sa vision de la société française est acerbe mais tellement drôle…

Two days in Paris est un film bavard, mais Julie Delpy maîtrise tellement bien le sens des dialogues que la plupart des répliques sonnent justes et font mouche. La comparaison avec l’humour de Woody Allen vient alors immédiatement à l’esprit, le même humour fin, la même précision dans la description des cultures… Oui, avec ce film, Julie Delpy est un peu la Woody Allen française…

Le qualificatif qui correspond le mieux à ce film est sûrement celui de mignon. Très bien reçu par la presse, 2 days in Paris connaît déjà un succès d’estime à l’étranger, parions qu’il s’agit là d’un des films qui marqueront cet été.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Coco_business
    Coco_business, Le 13 mars 2008 à 22h36

    J'ai vu ce film avant hier, un peu par hasard. Et j'ai adoré !
    Le petit accent d'Adam Goldberg est délicieux !

    Et c'est vrai que la scène du déjeuner est vraiment cocasse.
    J'ai adoré la "fée", c'est Daniel Brühl qui la joue, un extraordinaire acteur allemand vu dans Good Bye Lenin ou encore The Edukators. Un sex-symbol pour les allemandes !

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)