Ode au Womanizer Liberty de Lily Allen, par un clitoris conquis et décomplexé


À l'heure où tout le monde se retrouve enfermé, moi, clito conquis par le Womanizer Liberty de Lily Allen, je peux enfin crier « libéré, délivré ».

Ode au Womanizer Liberty de Lily Allen, par un clitoris conquis et décomplexé

En partenariat avec Passage du désir (notre Manifeste)

Alors que le glas du second confinement retentissait, le clito libéré que je suis se demandait bien quand serait sa prochaine sortie au grand air.

Faute de pouvoir m’agiter en compagnie charnelle, je me suis tourné vers l’édition spéciale du  Womanizer Liberty de Lily Allen, qui sait bien de quoi elle parle en tant qu’interprète de Fuck You en 2009.

Récit d’un clitoris comblé.

Le Womanizer Liberty de Lily Allen, un must-have

Vous qui passez toujours sans me voir, ce packaging rose et orange du Womanizer édition spéciale saura enfin me donner l’attention que je mérite en revendiquant haut et fort sa vocation de vecteur de plaisir. Le hashtag #IMasturbate sur la tranche de la boîte a de quoi décomplexer un clito ou deux de plus.

Pour les plus timides de la branlette, un sachet noir en satin est livré avec le matos pour ranger discrètement son Womanizer spécial Lily Allen sur un coin de table de chevet, ou même dans sa cuisine (où est ma team machine à laver ?). Ses embouts blancs sont détachables et livrés par paire pour faciliter le nettoyage.

Le Womanizer m’attend sagement dans son étui dont il arbore les mêmes couleurs, ainsi qu’une forme aérodynamique qui facilite sa prise en main. Je le regarde, il me regarde, et nous vibrons en harmonie.

Simple, efficace, il est équipé de deux boutons de réglage d’intensité qui monte jusqu’au niveau 6. Loin de se prendre pour un marteau-piqueur, il n’endolorit pas la main qui le manipule, mais promet tout de même un sacré tour de manège parmi les étoiles.

Niveau stimulateur externe, j’ai rarement vu mieux, parole de clito.

Le Womanizer Liberty de Lily Allen, un classique revisité

Si le Womanizer s’illustre comme un classique de l’onanisme, celui-ci, revisité par Lily Allen, comporte quelques spécificités.

Aux vibrations classiques s’ajoute une technologie d’air pulsé qui a su ravir chacune de mes ramifications nerveuses. Et le plus beau, c’est que notre moment privilégié peut s’étendre jusque dans la salle de bain et même jusque dans les profondeurs aquatiques, puisqu’il est totalement waterproof. On le charge donc grâce à un câble magnétique au branchement discret, qui évite le côté prosaïque de la clé USB peu sexy que peuvent avoir d’autres produits.

Élégant, déstigmatisant, follement plaisant, pas besoin de vous faire un dessin : Lily et moi, on ne se quitte plus.

Alors si vous aussi, vos clito sûrs ont besoin d’évasion durant cette période franchement peu plaisante, cliquez ici pour vous procurer le Womanizer Liberty de Lily Allen pour la somme de 99€.

Et comme on dit : « clito conquis, tracas finis ». Alors fuck you very much, Lily, et cette fois-ci, c’est un vrai compliment.

À lire aussi : Derniers jours pour pimenter vos soirées confinées avec le jeu de cartes madmoiZelle !

La Rédaction

La Rédaction


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!