Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Mode

Megamind, le retour en force de Dreamworks

Après un Shrek 4 très décevant, les studios Dreamworks reviennent avec un film au concept tout beau tout neuf qui, pour une fois, a été relativement bien exploité.
En dehors de la saga Shrek et de quelques rares joyaux (Madagascar, Dragons, ou Chicken Run par exemple), les studios Dreamworks ont la fâcheuse habitude de nous décevoir. Il était grand temps qu’ils reviennent avec un vrai concept, qui puisse plaire à un maximum de monde. Un petit conseil cependant : faites tout votre possible pour le voir en V.O. Au lieu de vous farcir Kad Merad, Frank Dubosc et Géraldine Nakache, vous pourrez vous laisser bercer par les voix de Will Ferrell, Brad Pitt et Tina Fey (et même Ben Stiller et Jonah Hill, toujours aussi agaçant).

Pour une fois le héros, c’est le méchant, c’est par cette agile pirouette que Dreamworks nous a appâtés et bien que jusqu’à la dernière minute j’ai joué la carte de l’incrédule, je me suis pris un petit taquet dans la tête qui m’a calmée et enchantée en même temps. Je n’irais pas jusqu’à dire que Megamind est un chef-d’œuvre, mais il nous offre une petite brochette de personnages attachants, une 3D – pour une fois – pas trop mal réussie et des moments très drôles, sans trop tomber dans le gag facile (comme ça avait été fait dans Monstres Contre Aliens, autre grosse gamelle des studios).

Megamind est donc le gros méchant de l’histoire, né pour être méchant, qui a embrassé sa destinée et se bat continuellement contre le bien, incarné par Metro Man, protecteur adulé des habitants de Metro City. Jusqu’au jour où il parvient enfin à réaliser son rêve le plus cher : tuer Metro Man et devenir le Maître absolu de Metro City. Sauf qu’avoir tout ce qu’on désire, quand on le désire, en quantité astronomique, ça devient vite chiant. Ce qui pousse Megamind à créer un nouveau super-héros à combattre, comme au bon vieux temps. Sauf que Titan, le prétendu nouveau sauveur de Metro City, trouve qu’il est bien plus drôle de faire le mal que de se mettre au service des habitants de la ville.

Comme c’est souvent le cas, on sent le dénouement se pointer à 14 000 km, mais le plaisir n’en est pas pour autant gâché. Megamind tient la route du début à la fin, et nous offre un mélange d’humour, de tendresse (oui, il y a une histoire d’amour au milieu de tout ce bordel), et il sera difficile de ne pas se laisser attendrir par cet antihéros au gros crâne bleu, ou par son acolyte à tête de poisson. Comme avec Shrek, j’ai l’impression que les adultes trouveront encore plus de raisons d’aimer Megamind que les enfants. Ajoutez à ça une bande son peuplée par AC/DC et les Guns N Roses, et vous tenez l’esprit du film. Ceux qui ont été déçus par Les Indestructibles de Disney y trouveront peut-être une source de consolation.

Megamind n’est certes pas LE chef-d’œuvre de l’année, mais c’est le film idéal pour finir 2010 sur une touche joyeuse. Du bon gros divertissement, tout ce dont on a besoin pour se détendre un peu pendant les fêtes.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

13
Avatar de Lisoren
27 décembre 2010 à 18h12
Lisoren
Je suis allée le voir. Il est super bien!! C'est drôle, plein de gadgets et même des petites surprises. Je suis enfin réconciliée avec les films de super héros en image de synthèse (j'étais également déçue par les indestructibles).
0
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Mode

La tendance mi-bas sur les podiums contemporains // Source : La tendance mi-bas sur les podiums Koché printemps-été 2021 ; Lanvin automne-hiver 2022 ; Christian Dior automne-hiver 2020 ; Jacquemus automne-hiver 2023 ; Vaillant printemps-été 2024
Tendances Mode

Pour ou contre les mi-bas semi-opaques, des chaussettes de mamie à hype ?

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Autopsie du dressing de Louise Parent // Source : Louise Parent
Mode

« Je veux qu’on se souvienne de moi pour mon style plutôt que ma taille » : Louise Parent, journaliste mode

1
Comment chiner du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser // Source : Captures d'écran Vestiaire Collective / Sézane / Vinted
Mode

Comment acheter du Sézane de seconde main pas cher ? 4 conseils et astuces clés pour économiser

2
Une femme pose avec un panneau au logo de la marque Brandy Melville, au sein d'une boutique // Source : Capture d'écran YouTube de la bande-annonce du documentaire "Brandy Hellville & The Cult of Fast Fashion"
Actualité mode

Brandy Melville : la face cachée de cette marque star des années 2010 se révèle dans un docu choc HBO

femme-colère // Source : Pexels
Daronne

Vous aussi, vous en avez marre de crier sur vos enfants ?

[Image de une] Horizontale (2)
Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Voici la tendance chaussure la plus clivante du moment, entre la ballerine et la sneaker (Ballet Sneaker) // Source : Simone Rocha / Lazy Oaf / Ecco x Natacha Ramsay-Levi
Tendances Mode

Pour ou contre : la tendance chaussure la plus clivante mi-ballerine mi-sneaker

1
Comptoir des cotonniers et Princesse tam tam vont fortement baisser leurs prix // Source : Princesse tam tam / Comptoir des cotonniers
Actualité mode

Bon plan mode : ces 2 marques (qu’on adore) vont fortement baisser leurs prix

Si vous aimez Jonak, ces marques de chaussures dupes luxe peuvent vous plaire
Conseils mode

Si vous aimez Jonak, ces marques de chaussures dupes luxe peuvent vous faire craquer

préservatif-mains // Source : Pexels
Psycho-sexo

Au secours, mon plan Q refuse d’utiliser des préservatifs, je fais quoi ?

21

La vie s'écrit au féminin