Victoria’s Secret prend-elle enfin le virage bodypositive ?

Quelques mois après avoir accueilli son premier mannequin transgenre, Victoria's Secret présente sa première campagne incluant des mannequins grandes tailles ! Il était temps.

Victoria’s Secret prend-elle enfin le virage bodypositive ?

Mise à jour du 27 janvier 2020 par Faustine

Pour rappel, Victoria’s Secret avait été amenée à fermer plus de 50 boutiques, car son chiffre d’affaire avait baissé.

De plus, la marque a reçu de nombreuses critiques en raison d’un manque certain de diversité, et du dérapage de l’ancien directeur marketing Ed Razek, qui avait tenu des propos transphobes.

Il semblerait que depuis la démission de ce dernier, la marque fasse de petits pas vers plus d’inclusivité…

Victoria’s Secret lance une campagne inclusive

Victoria’s Secret a lancé pour la première fois une campagne incluant des mannequins grandes tailles.

Sur Instagram, la marque vient de poster une photographie qui se veut bodypositive.

Un beau cliché où des mannequins aux tailles diverses sont représentées au naturel, dans des sous-vêtements simples aux tons nudes.

Des photographies similaires sont en page d’accueil du site de Victoria’s Secret.

Un tournant bodypositif pour Victoria’s Secret ou un geste marketing ?

Cette nouvelle me réjouit car elle semble être le reflet d’une volonté de changement de la part de la marque.

En effet, Victoria’s Secret indique sa volonté de « renouveau » et de « redéfinition » en légende de sa photo Instagram.

Reste à savoir si ce petit pas annonce un réel changement.

Sur le site de Victoria’s Secret, la plupart des produits sont portés par des mannequins qui semble-t-il dépassent rarement la taille 38. Les tailles vendues s’arrêtent également au 40 ou au XL.

Des collections qui ne sont donc que peu adaptées à la diversité des corps des potentielles clientes.

J’espère en tout cas que ces photographies ne sont pas qu’un simple argument marketing, et que des nouvelles mesures vers plus d’inclusivité sont à venir.

Publié le 9 octobre 2019

Victoria’s Secret rafraîchit son image avec une collaboration inclusive

Victoria’s Secret collabore avec une griffe de lingerie anglaise, Bluebella.

Le géant de la lingerie proposera désormais des pièces de la marque Bluebella dans ses boutiques américaines et britanniques, à commencer par la collection inclusive Love Yourself.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bluebella Lingerie (@bluebella) le

Des mannequins grande taille et transgenres chez Victoria’s Secret

C’est par le biais de cette collaboration que Victoria’s Secret s’associe pour la première fois avec une mannequin grande taille, Ali Tate.

J’ai appris la nouvelle sur Instagram, puisque je follow Ali Tate, ce que je t’invite à faire aussi ! Ses clichés brillent par leur naturel et font du bien.

Je t’évoquait cette personne dans une sélection d’influenceuses bodypositive à suivre.

Ravie de cette collaboration, Ali Tate a posté des photos de la campagne Victoria’s Secret x Bluebella et a écrit :

[Photos prises] lors du lancement de [la collection] Victoria’s Secret et Bluebella dans leur magasin phare à New York.

Je crois que je suis la première taille 42 chez Victoria’s Secret ? Peu importe, je suis plutôt contente de travailler avec une marque que j’ai idolâtrée étant adolescente.

Un grand pas dans la bonne direction pour les morphologies. [La collection est] disponible en ligne sur Victoria’s Secret et dans certains magasins du pays et du Royaume-Uni.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ali Tate (@ali_tate_cutler) le

Au cas où tu trouverais ça bizarre que du 42 soit considéré comme « grande taille », sache que c’est malheureusement le cas dans l’industrie de la mode. « Grande taille » est le nom donné aux tailles qui ne sont pas comprises dans les tailles « standards ». Ces taille standards étant S, M, L. (34, 36, 38.)

La photo d’Ali Tate a aussi été publiée sur le compte Instagram de Victoria’s Secret.

En août dernier, Victoria’s Secret avait également accueilli son premier modèle transgenre, Valentina Sampaio.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Valentina Sampaio (@valentts) le

Il semblerait que le départ d’Ed Razek permette enfin à la marque de se diversifier, ce qui est peut-être le meilleur moyen de remonter la pente après une chute des ventes et la fermeture de dizaines de boutiques !

À lire aussi : 4 influenceuses mode « grande taille » à suivre sur Instagram

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Etp

Hello @Carotte
Lors de ton dernier articles le sujet, tu as fait une erreur sûrement pas volontaire, que je t’avais signalée et que tu as immédiatement corrigée. Merci beaucoup pour ça ! Mais dans cet article plus ancien (me semble-t-il d’après les commentaires) qui a été repartagé par le site, je remarque que cette erreur est présente aussi.

Tu y qualifies toujours les mannequins femmes cis au féminin (une mannequin, des mannequins + accord au féminin), mais pour la mannequin Valentina Sempaio, tu dis « un modèle », « son premier mannequin transgenre »...

Concernant Ali Tate, femme cis, tu utilises le féminin :
140898

Mais concernant Valentina Sempaio, femme trans, tu utilises le masculin :
140899

Voilà, ça serait chouette si tu pouvais corriger. Attention à cette erreur à l’avenir :)
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!