Les assos étudiantes, le secret pour s’intégrer !

Une asso étudiante, ça peut changer ta vie : en ouvrant tes horizons, en te faisant rencontrer des gens, en te construisant un réseau... Voici comment choisir celle qui te conviendra !

Les assos étudiantes, le secret pour s’intégrer !

Initialement publié le 4 octobre 2019

La Fraternité

En partenariat avec les éditions 10/18 (notre Manifeste)

À l’occasion de la sortie du roman La Fraternité de Takis Würger le 3 octobre 2019 aux éditions 10/18, je reviens sur les associations étudiantes qui m’ont aidée à m’intégrer dans mes études supérieures.

Achète La Fraternité sur Amazon, à la Fnac ou en librairie !

Dans ce livre, le héros parvient à intégrer un club très select du Campus de Cambridge par le biais de sa passion : la boxe.

Il va alors y faire une découverte qui va bouleverser sa vie… et devoir mener une enquête pour comprendre ce qui se passe au sein de cette mystérieuse fraternité : le “Club des Papillons”.

À la fois roman d’apprentissage et campus novel, ce premier roman est une belle découverte. J’ai donc eu envie de te parler moi aussi des associations étudiantes qui ont changé ma vie  !

L’école de commerce n’était pas vraiment the place to be pour la jeune élève fraîchement débarquée de classe préparatoire littéraire que j’étais en 2015.

Je n’étais pas à l’aise le premier jour, quand j’ai dû enfiler mon tailleur et apprendre ce que c’est qu’un business plan ou un compte de résultat.

Mais grâce à ma collection d’associations étudiantes, j’ai pu m’intégrer plutôt facilement, contre toute attente.

Se faire violence pour intégrer une asso étudiante

Comme je te l’ai dit, le premier jour d’école de commerce a été pour moi une sacrée claque.

QU’EST-CE QUE JE FOUS LÀ ?

Moi, tout ce que je connaissais à la vie, c’était la différence entre une métonymie et une synecdoque.

J’avais l’impression d’être à la ramasse, perdue au milieu de tous ces gens ultra sûrs d’eux, dont l’avenir semblait déjà tout tracé.

Le seul visage qui m’était familier était celui d’une amie d’amie, qui elle, connaissait un bon paquet de gens.

Je me suis fait violence, et j’ai commencé à intégrer des soirées où je ne connaissais personne. Ma hantise.

Mais en allant à ces soirées, j’ai rencontré plein de personnes différentes, qui m’ont toutes éclairée sur un point : pour s’intégrer, il faut faire partie des associations étudiantes.

Je me souviens de cette journée de présentation des associations étudiantes : je ne savais plus où donner de la tête.

Il existait des assos pour tout et rien, de la junior entreprise à l’asso de pétanque et apéro.

Je n’avais le droit d’en choisir que deux. Mais comment me décider ?

Choisir son asso étudiante pour se faire un réseau

Ahhhh, ce doux mot, le « réseau ». Le networking.

N’oubliez pas de networker !

C’est ce qu’on m’a rabâché chaque jour pendant mes quatre années en école de commerce.

Et pour choisir son asso, c’est vrai qu’il faut parfois la jouer un peu stratégique.

C’est pourquoi j’ai décidé de soutenir une liste BDE, pour être en contact avec un maximum de monde sur le campus.

Ce fut un échec total. Pourquoi ?

Parce que l’aspect GO du Club Med n’est pas une facette très développée de ma personnalité.

Certains adorent organiser des événements, échanger des banalités avec le maximum de gens possible pour avoir leur vote, être en campagne électorale. Mais moi bof.

En fait, je me plantais simplement dans la définition de réseau. Un bon réseau ne s’évalue pas par la quantité de contacts, mais par leur qualité.

Si mon réseau est censé m’aider dans ma vie professionnelle plus tard, autant qu’il soit formé de gens avec qui je partage un peu plus que l’air qu’on respire.

Choisir son asso étudiante en fonction de ses passions

J’ai donc choisi mes autres assos en fonction de mes passions.

Si je savais bien une chose en arrivant en école, c’est que je voulais travailler dans le milieu du cinéma.

Alors tout naturellement, je me suis inscrite à l’association de cinéma, où j’ai fait la rencontre de cinéphiles pointus et fort sympathiques.

Depuis que je suis toute jeune, j’aime faire du montage vidéo, mon deuxième choix s’est donc naturellement porté sur l’association d’audiovisuel.

Enfin, passionnée de canassons depuis ma tendre enfance, j’ai aussi postulé à l’asso d’équitation.

Les deux dernières n’étaient pas réputées pour accueillir les « cool kids », mais qu’à cela ne tienne, je n’allais pas devenir tout à coup férue de rugby pour intégrer une asso prétendument stylée.

Je me suis donc retrouvée avec trois assos quand je n’avais le droit qu’à deux, mais tant pis, j’étais trop enthousiaste pour en laisser tomber une.

Et devine quoi ? Je me suis éclatée dans chacune d’entre elles.

J’ai réalisé des projets dingues, comme organiser un festival de courts-métrages, réaliser des JT, ou encore gagner une compétition de sauts d’obstacles alors que je n’étais pas montée à cheval depuis 2 ans.

Je passe toujours beaucoup de temps avec les gens que j’ai rencontrés là-bas, et qui sont pour certains devenus mes meilleurs amis.

Comment mes associations étudiantes ont changé ma vie

Les assos étudiantes ont été la lumière qui m’a aidée à traverser mes journées de cours monotones.

Je me suis fait des groupes de potes solides, certaines sont même devenus mes colocataires !

Grâce à elles, j’ai pu trouver des stages intéressants dans le cinéma, et j’ai pu aussi partager mes bons plans dans l’audiovisuel dès que j’en avais l’opportunité.

Je chéris pour toujours ces souvenirs dingues de réunions, de soirées et même de weekends d’asso qui me rendent bien nostalgiques aujourd’hui !

Alors lectrice, qu’est-ce que tu attends pour t’engager dans la vie associative de ton école ou de ta fac ?

À lire aussi : Les bibliographies que donnent tes profs : comment les lire, t’en servir, les retenir ?

Alix Martino

Alix Martino

Alix Martino, à dire sur l'air de Paris Latino, est chargée des podcasts chez madmoiZelle. Elle aime principalement le cinéma et Lidl.

Tous ses articles

Commentaires

skippy01

@Nastja Moi non plus. Ça me donne l'impression d'une amitié intéressée où on se lie avec des gens uniquement parce qu'on espère qu'ils vont nous pistonner.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!