Petite typologie des gosses de plage

Pondu par Un mec le 8 septembre 2012     

L’été, ce n’est pas que la plage, c’est aussi les enfants à la plage. Alex a dressé une petite typologie de ce qu’il appelle « les gosses de plage ».

À peine revenu des vacances à la plage, l’humain ne garde en tête que deux souvenirs : la mélodie des vagues, et le sable vicieux dans toute chose qui l’a accompagné en bord de mer.

Pourtant, on oublie bien vite que chaque moment à se shooter à l’iode peut fortement se retrouver magnifiée (ou gâchée) par la présence d’un voisin de plage, ou pire, d’un gosse de plage. Pour être tous parés l’an prochain, voyons ce que le manuel de plage des anciens nous raconte sur le gosse de plage, sa fonction et ses habitudes.

Le manuel ayant été retrouvé dans une bouteille, ce ne sont que quelques pages qui nous sont parvenues en bon état.

Archétype de gosse de plage 13 – Le Hugo
Après avoir collé une grosse mandale à sa sœur, le Hugo peut passer une journée entière à rire en courant vers les vagues et revenir, en jetant à chaque fois un regard à ses parents pour souligner l’incroyable expérience qu’il vient de produire. Pour le Hugo, la vague est improbable et extraordinaire, une preuve physique que Dieu ne s’explique pas. Il est bien sûr conseillé aux parents de sourire et faire « oh » à chaque fois que le Hugo se retourne vers eux.

Archétype de gosse de plage 12 – La Philippine
La petite Philippine fait de la gym ou de la capoeira ou un autre art de mime très pointu, en sautant dans le sable après moult roulades et bras tendus dans les airs iodés. Dans sa tête, elle refait les meilleurs passages de Kill Bill. Dans la réalité, on dirait un nain qui se bat contre l’oxygène.

Archétype de gosse de plage 32 – Le Donovan / la Savana
Le Donovan/la Savana passe sa journée nu(e) sur la plage, ses parents ayant décidé qu’un enfant n’a pas de sexe et donc n’a rien à cacher. Pendant qu’ils bronzeront non pas sur des serviettes de plages mais sur de vieux matelas à fleurs orangées, ils ne verront pas que le Donovan/la Savana joue avec de une crotte de chien en mangeant du sable, dans une délicieuse odeur de sandwich à la mayonnaise et crème solaire.

Archétype de gosse de plage 14 – La Charlotte
La Charlotte se distingue du Hugo en étant la sœur qui se bouffe un pain dans la gueule. Seule fille d’une famille avec quatre garçons, la Charlotte va jouer dans le vide avec une antenne de voiture trouvée dans le sable, creusant de minuscules galeries avec la patience d’une ménagère de moins de 50 ans dépressive.

Petite typologie des gosses de plage gamin plage main

« J’avais une petite heure à perdre alors j’ai construit une main en sable. »

Archétype de gosse de plage 25 – Le Guillaume
Le Guillaume a quatre ans mais est d’ores et déjà hypocondriaque, la faute à ses parents bien sûr. Il sort de 34 mois de maladie lui laissant un regard vide (type Hortefeux au réveil). Après avoir découvert la plage en la regardant pendant 12 heures dans les pattes de ses parents, le Guillaume concentrera son activité par un rituel étrange. En effet, féru de chimie, il utilisera sa petite pelle pour prendre une portion de sable sec, parcourir la plage avec une attention particulière pour maladroitement balancer le sable sec dans la mer. Sûrement pour voir l’instant X où le sable se mouille.

Archétype de gosse de plage 34 – Le Urgan
Venant de parents bretons (là-bas on peut inventer le nom de son fils), le Urgan est invisible. On entendra sa mère l’appeler avec un calme extraordinaire pendant 4 heures, ce qui laisse croire que le Urgan fait n’importe quoi quelque part. Il partage sûrement le goûter du Donovan (archétype de gosse de plage 32).

Archétype de gosse de plage 82 – Le Valentin
Le Valentin est un horrible connard blond aux yeux bleus de 7 ans, la copie parfaite de son père (un sale nazi qui a survécu à la 2ème Guerre Mondiale et n’a jamais quitté ses 32 ans) qui passe la journée à te regarder en souriant exagérément, en faisant un « héééé » psychotique pour ensuite t’envoyer une boule de sable dans le dos avec la force de quinze arbalètes. Petit traître à la solde de l’anarchie mondiale, le Valentin est un amour pour ses parents qui ne le voient jamais foutre sa merde. Il flotte parmi les plagistes un doux fantasme, communément appelé « j’attrape Valentin et je lui fais racler le fond de la mer avec ses narines ».

Archétype de gosse de plage 56 – La Clotilde
Tout ce qu’on sait de la Clotilde, c’est qu’on la trouve en train de pleurer, immobile, les bras dans la position du balancier rouillé, comme si elle laissait couler un liquide le long de ses doigts. Elle hurle afin qu’un adulte la venge de la boule de sable envoyé par le Valentin ou de la mandale dans la gueule infligée par le Hugo.

Archétype de gosse de plage 9 et 10 – La Léa et le Maximilien
Travaillent en équipe, s’épuisent à creuser dans une zone qui sera dans la demi-heure suivante ensevelie par l’eau. Un château, un trou, un pont, une mezzanine, le « Léa & Max crew » travaille très vite, jusqu’à la limite de leurs petits corps et auront un coup de stress en voyant la mer approcher. Il leur sera important de finir l’ouvrage avant de le voir tomber comme une mer d’un coup de vague.
Variante : le Nathanaël qui, tel un Gandalf de la plage, creuse un impressionnant barrage de 90 cm sur 20, pour que la mer entière tombe dedans. Il fallait y penser.

Ça vous a plu ? Partagez !

76 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Un mec - Tous ses articles

Tous les articles Moi, moi et moi, Petites Typologies, Pour rire et aussi Vis ta vie
Les autres papiers parlant de , , ,

Les 3 dernières réactions à cet article sur le forum

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. FabFab

    Le 08 septembre 2012 à 15:20

    Posted by Jigger
    Certes il y a un potentiel comique mais ca m'a laisse un gout d'inacheve.


    Tu l'aurais achevé comment ?

    Posted by Gemma Sparkle
    - le « Léa & Max crew » travaillent très vite, jusqu’à la limite de leurs petits corps
    pour QUE la mer entière tombe dedans. Il fallait y penser.


    Merci !
  2. GormidouxGormidoux

    Le 29 juillet 2013 à 15:35

    Je les ai tous croisés du côté du Touquet… Y a pas plus tard qu'une semaine !

    Il manque le gamin/gamine qui entasse des tas de coquillages ou autre déchet de plage…

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !