Ces choses qu’il est mal vu… d’aimer

Naya aime parfois des choses mal vues par son entourage. Aujourd'hui, elle assume tous ces goûts parfois un peu mal vus.

Ces choses qu’il est mal vu… d’aimer

Nous vous avions déjà parlé des choses qu’il était mal vu de ne pas aimer dans la société contemporaine. Il existe aussi un tas de modes, d’usages ou de pratiques qui sont souvent discréditées par le plus grand nombre ! Voici un petit inventaire de toutes ces choses que j’aime… mais que je fais en cachette dans un coin de ma chambre ou dans une ruelle sombre.

Regarder la télévision

À en écouter certain•e•s, on croirait que la télévision est le cancer de notre pays. Depuis l’apparition et surtout la confirmation d’Internet en tant que média créatif qui offre des programmes parfois aussi bien réalisés que ceux du petit écran, tout le monde ne cesse de répéter que ce dernier est un média-poubelle qui appartient au passé.

Impossible de le nier : la télévision offre une énorme quantité de programmes de télé-réalité ou d’émissions sans grand intérêt. Certes.

tumblr_mj5vu4pZxy1rymr5wo1_400

À lire aussi : Réalité à la Française – Le Tumblr de la semaine

Même si beaucoup de discours soulignent l’idée que la télé « c’était mieux avant », que ça soit en terme de programmes d’information ou dédiés à la jeunesse, il y a tout de même quelques émissions qui sortent du lot ou qu’il est tout bêtement agréable de regarder en rentrant d’une grosse journée de travail !

À lire aussi : Les concours de chant à la télévision : petit tour d’horizon

J’aime la télé. Il y a par exemple des séries que je préfère regarder lors de leur diffusion française (avec des doublages, eh oui !) plutôt que sur Internet. Lorsque je l’avoue à d’autres personnes, j’ai trop souvent le droit soit à un regard de travers, soit à une réponse condescendante du type :

« Quoi ? Moi, j’ai pas de télévision chez moi. C’est de la merde non ? »

J’ai envie de leur répondre que LEUR merde est peut être quelque chose que MOI j’affectionne (cette phrase est extrêmement chelou, pardon). Il existe de très bon programmes télévisés ! J’aime par exemple me retrouver devant l’excellente émission Tracks, diffusée sur Arte, qui parle des différentes formes d’arts émergentes, et souvent à contre-culture de ce qui se fait dans la société actuelle. J’aime regarder Bernard de la Villardière qui parle de dérives sexuelles, j’aime regarder le journal télévisé en pantoufles et j’aime regarder Plus belle la vie.

Oui, je me confesse, je me mets à nu, j’avoue : RIEN ne m’est plus agréable que de regarder Plus belle la vie en mangeant mon cassoulet en pyjama.

À lire aussi : Plus belle la vie VS. la vie

Et tant que ça ne fait de mal à personne, j’ai bien le droit, non ?

La solitude

Je ne passe pas tous mes week-ends dehors avec mes ami•e•s. Les meilleurs samedis soirs de ma vie ont été ceux où j’étais au chaud sous ma couette, lisant un bon vieux bouquin policier. Dans ces moments intenses d’harmonie et de complicité avec moi-même, mon téléphone sonnait parfois pour m’afficher les SMS de potes en détresse :

« T’es à quel bar ? Mais pourquoi tu réponds pas ?! »

S’ils savaient le moment fusionnel et épanouissant que j’étais en train de vivre avec mon lit, s’ils comprenaient ça… ils ne me dérangeraient pas en pleine séance de glandage intensif !

Lazy

J’ai beau aimer mes ami•e•s et ma famille de tout mon coeur, j’aime être seule et je déteste la foule. Après une période de socialisation intense où j’aurais vu ma famille, des amis ou des collègues pendant tout une journée, j’ai besoin d’être seule pendant au moins 24h. Beaucoup ne me comprennent pas quand, dès minuit, je m’éclipse d’une soirée pour retrouver mon ordinateur ou mon chat qui m’attendent bien sagement chez moi.

Ma sœur, par exemple, s’est résignée depuis pas mal d’année à cette facette de ma personnalité, en décrétant que :

« De toute façon toi, tu n’aimes pas les gens.»

Bien sûr que je les aime… comme j’aime la glace vanille, noix de pécan et beurre salé : très fort et très intensément pendant un court moment, jusqu’à ne plus pouvoir en manger, et recommencer une semaine plus tard !

À lire aussi : Chronique d’une fille qui supporte pas la solitude

Les hipsters

ALLEZ BIM !

On m’a déjà qualifiée de « hipster ».

Je m’habille en friperie et j’arbore parfois des accoutrements bizarres comme des combinaisons avec des éléphants dessus. J’ai des cheveux qui se voient de très loin, et même si je ne le fais pas exprès, ma coiffure est parfois vue comme quelque chose d’excentrique, que j’arborerais pour sortir de la masse. Les pieds mes vieilles Vans, je fais du skate le dimanche et j’ai un t-shirt Johnny Hallyday que personne n’admire à sa juste valeur, à part Josette, ma voisine du dessous âgée de 80 ans. Mon entourage soupire « Arrête un peu ! » lorsque j’achète un nouveau vêtement bizarre ou que je m’enthousiasme pour un groupe sri-lankais de rock alternatif.

Du coup, on me classe généralement dans la catégorie des hipsters — surtout que mes amis sont du genre à avoir une barbe de 782 jours, donc ça fait une bien belle bande.

tumblr_mr3pxeX2rY1qgnsnbo1_500

Être « hipster », c’est énerver pas mal de monde. On leur reproche de ne rien vouloir faire comme tout le monde… pour finalement ressembler à tous les autres hipsters de la planète.

À vrai dire je n’ai jamais compris ce terme. Dans son premier sens, il désignait les jeunes Blancs des années 1940 qui s’habillaient comme les jazzmans noirs dont le style et le mode de vie étaient vus comme la coolitude absolue. Aujourd’hui, ils désignent plutôt des individus qui feraient preuve d’un peu trop d’« ambition », de recherche ou seraient trop pointilleux dans leur style, notamment vestimentaire.

Si on voit comme « hispters » ceux et celles qui portent chemise à carreaux et Stan Smith, alors je n’en suis pas vraiment. Par contre, si le terme désigne les gens qui s’ennuient dans les grandes chaînes de magasins et préfèrent fouiner ailleurs pour trouver des tenues correspondant à leur personnalité… je peux le dire sans gêne et sans peur : je suis une hipster !

Et toi, qu’est-ce que tu aimes sans trop trop oser le dire ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 55 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bananou
    Bananou, Le 14 janvier 2016 à 10h30

    Je te comprends tellement pour la TV (oui, j'arrive 10 ans plus tard mais bon ^_^). J'adore ça, et je parle même pas des émissions très "culture" comme celles dont tu parles, moi j'aime les bonnes vieilles américaines de TF1, et en française s'il vous plait haha...

Lire l'intégralité des 55 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)