Les questions idiotes que les gens posent à Google

Tu as déjà effacé ton historique de recherches Google ? C'est quoi la question la plus bête que tu aies posée à Internet ? Si on y réfléchit bien, l'algorithme de Google doit nous trouver sacrément con.

Les questions idiotes que les gens posent à Google

Google sait très certainement beaucoup trop de choses sur moi.

Des infos basiques comme ma date d’anniversaire à mes tags pornos préférés, je n’ai pas vraiment envie d’imaginer ce qu’il se passerait si mes infos venaient à être révélées.

Les questions que j’ai posées à Google, de la naïveté à la honte

Mais il est une chose qui me mettrait probablement plus mal à l’aise que de voir mes nudes révélés : mon historique de recherches Google.

Je ne dois pas être la seule à avoir cette crainte, puisqu’un fil Reddit y est dédié. Il s’intitule littéralement « Quelle est ta recherche Google la plus honteuse ? ». Et je pleure de rire.

La question que tu regrettes au moment où tu la poses

L’une des meilleures réponses à ce thread est celle que j’ai justement choisie pour illustrer cet article.

« J’ai parfois ouvert une fenêtre de navigation privée pour googler des trucs comme « comment faire bouillir de l’eau ». »

Honnêtement, je ne pose aucun jugement sur cette question, car il m’arrive régulièrement de dire ou demander des choses que je regrette immédiatement.

Pour tout te dire, je parlais la semaine dernière avec ma meuf des potentiels enfants que nous pourrions avoir. Elle me disait qu’ils seraient beaux, et je lui ai répondu que probablement, puisqu’ils seraient un mélange de nous deux.

J’ai réfléchi seulement après.


« S’ils n’étaient pas endormis… Ils étaient… RÉVEILLÉS ! »

Mais je me sens moins con en lisant cette réponse, parce que la personne a clairement l’air de poser ce genre de questions à Google régulièrement.

Dans la catégorie des questions chelou, toujours, quelqu’un a googlé la demande suivante :

« Que se passe-t-il si tu sniffes du parmesan ? »

Je vous laisse faire ce que vous voulez de cette information.

Quand Google est là pour trouver tes mots à ta place

Plusieurs utilisateurs et utilisatrices ont indiqué avoir parfois manqué de mots. C’est vrai que, lorsque quelque chose nous échappe, il est tentant de confier à Google la mission de retrouver ce que l’on cherche, en passant par des synonymes, ou par le même champ sémantique.

Toutefois, je n’aurais pas osé aller si loin :

« J’avais oublié que le mot « recette » existait, alors j’ai cherché « paroles pâtes » ».

Je me demande vraiment ce qu’il se serait passé si cette personne avait vécu avant Internet. Peut-être qu’elle aurait demandé un livre de recettes de pâtes dans une librairie, et ça aurait été clairement plus embarrassant.

D’ailleurs, en parlant bouquins, il y a une personne qui a indiqué avoir cherché « Bible fanfiction ». Il fait bon être bibliothécaire au XXIème siècle…


« Et mon préféré, les fanfictions bouddhistes ! »

Des critères de métiers pour que Google devienne ton conseiller d’orientation

Google peut aussi s’avérer bon conseiller, par exemple en cas de problème de santé, c’est toujours bien de s’adresser à lui avant d’aller voir un ou une professionnelle de santé (non).

Alors pourquoi ne pas lui demander des idées de métiers, tant qu’à faire ?

« — « Métiers bien payés pour les gens qui détestent les maths ».
— Moi, c’était « Métiers pour personnes qui ne savent pas travailler en groupe ». »

En même temps, je comprends, moi-même j’ai des difficultés pour le travail en groupe.

Si j’avais fait pareil lorsque j’étais au collège, j’aurais certainement cherché quelque chose comme « métier pour lequel il ne faut pas interagir, jamais, avec qui que ce soit ». Je fais bien de travailler sur Internet, dites donc.

Les questions posées à Google alors qu’on devrait avoir la réponse

Il m’arrive de poser des questions à Google de la manière la plus discrète possible, parce que je sais que je devrais avoir la réponse. Que ce soit une règle de grammaire (alors que je suis journaliste) ou la traduction d’un mot espagnol (alors que j’ai fait des études d’espagnol), je ne suis généralement pas fière de devoir demander à Internet quelque chose qui devrait m’être instinctif.

Une des personnes qui a partagé son expérience a expliqué avoir tapé :

« « Aire du cercle formule ». J’étais en 3ème année d’école d’ingénieur, je n’avais plus d’excuse pour ne pas l’avoir mémorisée. »

Je compatis.

Et du coup, je te laisse, je vais googler « comment publier un article ».

Et toi, quelles sont les questions les plus bêtes ou les plus honteuses que tu aies posées à Google ? Viens me le dire dans les commentaires !

À lire aussi : Google te parle avec la voix de Jamy et te dit « Et bien [ton prénom] c’est très simple ! »

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • Syloene
    Syloene, Le 30 décembre 2018 à 19h16

    Coucou, desoleés, j'ai pas lu les coms d'avant (40°C de fièvre, j'agonise) , mais si vous saviez ce qu'un livre de recettes de pâtes pourrait vous apporter, vous resteriez sur les fesses.
    Ya pas que la bolo et la carbo dans la vie XD ( les coquillettes/jambon non plus), mais il est vrai qu'on doit savoir se servir de cuisinière ou de plaques.
    Bonne fin de week-end et bonne préparation pour demain soir.
    Bacchi e buena note ^^
    PS: WQT : le WQT est un animal aquatique nocturne ....

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!