Marie S’Infiltre : « La vie n’est faite que d’impossibles, c’est ça qui la rend dingue »

Par  |  | 15 Commentaires

Marie S'Infiltre est comédienne. Elle s'est fait connaître par sa chaîne YouTube, par ses infiltrations humoristiques dans des situations variées. Et elle s'infiltre désormais aussi sur scène, dans son propre spectacle !

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Le pire conseil qu’on ait donné à Marie S’Infiltre ?

« De faire les choses par étapes. Quand on me dit « c’est pas comme ça qu’on fait d’habitude, tu vas te planter », là je suis en colère. »

Je ne supporte pas les gens qui mettent des limites, dans les rêves, dans les ambitions. Il n’y a pas de limites ! »

Il y a beaucoup de rêves et d’ambitions dans le discours de Marie S’Infiltre, mais il y a aussi beaucoup de pragmatisme :

« Dans la vie, il y a l’article 22 : dans la vie, démerde-toi comme tu peux.

Et ça, c’est un principe de vie ! »

J’ai pris une belle leçon de vie et d’ambitions avec Marie S’Infiltre, qui sera sur scène le 7 juin prochain, au théâtre de la Tour Eiffel ! Par ici pour choper des billets !

À lire aussi : Marie s’est infiltrée dans le « club des losers » du premier tour !

Shownotes de l’épisode avec Marie S’Infiltre

Pour retrouver tout ce dont on parle pendant l’épisode :

À lire aussi : Marie S’Infiltre à la rencontre des mobiliers anti-SDF

Les citations que j’ai failli prendre comme titre

J’avais noté plusieurs phrases fortes, dans cet épisode, surtout vers la fin. Mais il y a une série de punchlines autour de l’estime de soi que j’ai beaucoup aimées, ça donnait ça :

« Y a pas plus grave que les gens qui se sous estiment.

Il faut avoir la bonne valeur de ce qu’on est, pas trop haut, mais surtout, jamais trop bas ! »

« J’aimais bien désobéir. »

« J’ai peur de la mort mais j’ai le goût du risque ! »

— Photo de ©Dan Spigelman

Retrouve tous les épisodes de Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Réécoute ce podcast audio et emmène-le partout

Tous nos podcasts audio sont disponibles :

Sur iTunes

Sur podcloud.com

Sur Soundcloud

Via ce flux RSS

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
  • Lacosmique
    Lacosmique, Le 3 septembre 2018 à 18h46

    Merci à celleux qui ont partagé leur perplexité voire leur agacement à l'écoute de cet épisode : ça me fait du bien de ne pas être seule.

    Comme quoi on peut sortir de Sciences Po et n'en garder aucune notion de sciences sociales.
    J'en suis à 43:15 et je crois que je vais arrêter le massacre... "pour moi, l'état de nature, c'est que la femme..." Stop, c'est tout pour moi ! ça suffit. :d Je sens venir le prévisible : "la faaaamme a la beauté, elle ensorcelle les hommes, les pauvres choux"
    Merci à Clémence pour cette émission en général, je serai curieuse d'avoir son ressenti sur cette interview comme ça a été demandé plus haut. Pour tout dire, j'ai la nette impression qu'elle se moquait de Clémence, ce qui faisait monter mon agacement d'un cran encore.
    Autant au début, je me disais : "cool d'entendre quelqu'un qui donne un autre son de cloche et de ne pas être dans l'entre-soi militant", autant arrivée à son laïus sur "j'ai aucune conviction politique" et après ses sorties précédentes, je comprends qu'elle est juste dans une posture provocatrice en sachant pertinemment à quel public elle s'adresse, voire qu'elle cherche à déstabiliser Clémence. En fait, elle a fait un "Marie s'infiltre" chez Madmoizelle, quoi. Ouaip, ben j'ai pas rigolé, je n'irai pas découvrir son travail.
    Ou alors elle était 1er degré, et alors là... O_o

    Allez, zou, j'enchaîne sur le Boys Club du mois ! \o/