Léa Frédeval : « J’en ai eu marre de craindre d’être une femme, j’ai décidé d’en être fière »

Par  |  | Aucun Commentaire

Léa Frédeval réalise son premier film, adapté de son premier livre, « Les Affamés : chronique d'une jeunesse qui ne lâche rien ». Elle y dresse le portrait d'une jeunesse en galère, en manque de moyens mais surtout, en manque d'espoir.

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Mise à jour du 31 octobre 2018 —

Les Affamés, le film de Léa Frédeval qui questionne les envies de toute une génération, est enfin disponible en DVD !

L’occasion pour toi de (re)découvrir cette petite pépite, dont madmoiZelle a été la fière partenaire.

Tu peux te le procurer pour la somme de 14,99€, sur le site de la FNAC. 

Publié le 21 juin 2018

Le pire conseil qu’on ait donné à Léa Frédeval ?

« Tu devrais moins parler »

Paradoxal, pour quelqu’un qui a tant de choses à dire.

Léa Frédeval n’a pas 30 ans qu’elle est déjà autrice et réalisatrice. Son premier film, Les Affamés, sort en salles le 27 juin, avec Louane à l’affiche, excusez du peu.

Le prétexte était parfait pour pouvoir tendre le micro à cette jeune qui prête sa voix, sa plume et surtout son énergie à une jeunesse française qui ignore sa force et son potentiel.

Si elle dresse le portrait d’une jeunesse qui galère et qui ne lâche rien, Léa Frédeval insuffle surtout de l’espoir là où il en manque : en nous, et en l’avenir.

Shownotes de l’épisode avec Léa Frédeval

Les Affamés, le livre de Léa Frédeval

Ces citations de Léa Frédeval que j’aurais pu prendre comme titre

Liste non exhaustive des punchlines signées Léa Frédeval que j’aurais pu prendre comme titre :

« J’essayais toujours de trouver dans mes stages une utilité, une seule »

« Pour pouvoir poser ses limites, il faut savoir où elles sont »

« c’est important d’être de son côté à soi »

« La seule personne avec qui tu vivras à coup sûr jusqu’à la fin de tes jours, c’est toi »

(j’hésite à m’en faire un T-shirt ou une taie d’oreiller. Ou les deux.)

« J’ai mis très longtemps à aimer être seule »

« Il faut être en accord avec soi-même »

« La bonne et la mauvaise nouvelle du féminisme, c’est qu’une fois que tu l’as vu, tu ne peux plus ne plus voir les inégalités »

« J’en ai eu marre d’avoir peur, de me défendre d’être une femme, et j’ai décidé d’en être fière »

« Ça me rend dingue ces petits trucs que les gens font en oubliant que le monde existe »

Retrouve tous les épisodes de Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Abonne-toi à Sois gentille, dis merci, fais un bisou !

Sur YouTube • Sur iTunes • Sur SoundCloud • Sur FeedPress

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires