J’ai testé pour vous avoir de petits seins

J’ai testé pour vous avoir de petits seins

Après la réduction mammaire, on n’avait pas encore abordé le sujet du petit sein sur madmoiZelle. Flo s’y est collée et avec humour ma p’tite dame.

Publié initialement le 12 juin 2011

Se rendre compte que c’est plutôt mal engagé pectoralement parlant

Mon entrée en 6ème (1998) fut une suite de petits traumatismes que tout le monde a probablement connu : les Buffalo compensées, des filles dansaient sur du Billy Crawford à la récré et j’apprenais que le sport est une vraie matière. Mais surtout, qui dit sport dit vestiaires (je rajoute à la liste des traumatismes le jogging à pressions). Et quand je me déshabille au milieu de mes petites camarades, je remarque bien que quelque chose cloche : au delà de la simple brassière, certaines portent déjà des soutien-gorges. Des quoi ? Merde, à croire que ça leur a poussé pendant les grandes vacances : ces choses n’existaient pas l’année dernière. Après une vérification de mon côté, le constat est sans appel : quelque chose me disait que c’était pas demain la veille que mon voisin de derrière allait me dégrafer mon soutien-gorge en cours de maths. Un long chemin m’attendait encore…

Quand les autres s’en rendent compte

Si j’ai su faire comme si de rien n’était à grand renfort de pulls informes et de superpositions douteuses de fringues en hiver, l’arrivée du printemps et par extension de l’été ne m’a pas épargnée. Sous les tee-shirts et les débardeurs de ma meilleure copine de l’époque se dessinaient des seins plutôt gros pour son âge ; à côté d’elle je faisais pâle figure. Nous étions les Laurel et Hardy de la poitrine, « c’est toi les gros et moi les petits ». Ou devrais-je dire les inexistants. Car oui, jusqu’à la fin de la 4ème, j’ai été totalement dépourvue de poitrine. Soit un total de trois ans de vide absolu. Alors points positifs : je faisais faire de belles économies niveau soutien-gorge à ma mère, je n’étais point gênée en faisant du sport (enfin, «  »FAIRE » » du sport…) et j’échappais naturellement à la vieille blague « DIS CAMION – POUET POUET ».

Cependant, j’ai aussi subi un grand nombre d’agressions verbales de la part des garçons (toujours eux) en pleine montée d’hormones. Je dis bien « subi » parce que oui à l’époque je n’assumais rien de chez rien, en pleine période ingrate où rien ne nous était épargné et où on me rappelait quotidiennement ma non-poitrine. J’ai donc été qualifiée de planches en tous genres (à bois, à pain, à repasser), certains pensaient que mes « seins étaient partis en vacances chez ma grand-mère » et finissons en beauté : que « mes seins étaient descendus dans mon cul ». De son côté, ma mère essayait de dédramatiser ce qui de toute façon ne pouvait pas l’être à grands renforts de « À ton âge j’étais pareil ». Je prenais un air convaincu, avant de retourner regarder mon profil dans le miroir et d’invoquer Sainte-Loches pour qu’un miracle se produise pendant la nuit.

Si t’es fière de tes p’tits seins tape dans tes mains !

Le miracle ne s’est pas produit en une nuit, mais à la veille de mon entrée en 3ème. Seulement, les seins de mes copines avaient bien continué à se développer et j’accumulais toujours autant de retard. Lanterne rouge du Tour de poitrine j’étais. Au bout du compte, c’est bien mon arrivée au lycée un an plus tard et la descente de la pression sociale que j’ai ressenti qui m’a fait relativiser mon complexe. Si j’ai lâché les vannes sur beaucoup de choses (le style vestimentaire, mes notes en maths, j’ai dit « merde » à ma mère), j’ai aussi largué la pression que je m’étais mise sur la poitrine.

Au bout du compte, j’affiche un plantureux 75A, une taille que j’ai donc chopé en 3ème et qui depuis n’a pas bougé d’un pouce. Alors pour contre-carrer cette micro-taille et les remarques qu’on pourrait encore me faire, j’ai pris les devants en commençant à en rire, à me moquer de cette petite taille et à tourner en dérision tout ce qui avait rapport à ça. La plupart du temps, les gens ne savent pas quoi répondre, paraissent plutôt étonnés que je prenne ça comme ça alors que dans leur esprit avoir une petite poitrine est un complexe, et quand on a un complexe on en cause pas. J’en ai fait une force et j’ose dire : que j’assume.

Les points positifs et négatifs ont changé : pour les premiers, je ne souffre pas de maux de dos, de douleurs quand je cours, je ne suis pas gênée pour dormir et me balader des journées de glande entières sans soutif est possible ; pour les seconds, trouver des soutiens-gorge en 75A sans Hello Kitty ou Pokémons dessus relève d’un parcours du combattant (pour l’instant seul H&M fait mon bonheur, ceci est un appel officiel aux autres marques) et mettre des maxi décolletés quand on a un Canyon entre les deux seins n’est franchement pas toujours joli (désolée Cristina).

Moment clé, je précise quand même que je faisais vachement moins la maligne quand j’ai fini par me retrouver pour la première fois dans le noir et dans un lit avec mon copain de l’époque. Cette grande étape de la vie (ton corps change, non ce n’est pas sale) m’a elle aussi aidé à m’assumer de ce côté là car j’ai eu la « chance » de tomber sur quelqu’un qui n’en avait pas grand chose à faire d’avoir à faire à un 90D ou à un 75A (je l’imaginais déjà en train de rire à gorge déployer avec des larmes jaillissant de ses yeux, à la Looney Tunes ; je pense en avoir cauchemardé une ou deux fois).

La conclusion sera donc la suivante : finalement le tour de poitrine est loin d’être aussi important qu’on voudrait nous le faire croire. Si le passage de l’adolescence est forcément un peu corsé (mais « C’est l’histoiiiire de la viiiie »), il faut que le reste soit vachement plus détendu de l’élastique. NON le mec que tu viens de croiser dans la rue n’a pas fait une fixette sur ta non-poitrine (en fait il te regardait dans les yeux mais ça t’y as même pas fait gaffe) ; NON la nana à la piscine ne sourit pas parce qu’elle se moque de toi (juste que ton maillot est vachement mignon). Et surtout : NON ton mec ne va pas te quitter parce que tu dépasses pas le bonnet A. Si il ose te faire une réflexion, un conseil : fuire. Vite. Parce que les mecs qui n’en ont rien à carrer de ton tour de poitrine, crois-moi, ils existent bel et bien !

Tous les articles J'ai testé pour vous , Nique les complexes ! , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Rapport au corps , Seins
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 171 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Jhb_uij
    Jhb_uij, Le lundi 7 juillet 2014 à 17h31

    De toute façon qu'on est des gros ou petits seins on à toutes un peu subit pendant la période du collège et/ou lycée !
    Personnellement je fais parti des "hors normes" et j'arrive à en rire, faisant du 85F il vaut mieux ! ahah
    Mais faisant déjà du B en CM2 (oui,oui) :facepalm: le collège à été une période horrible pour moi, j'étais un jouet pour les mecs qui s'amuser à les touché à chaque occasions.J'avais l'impressions qu'on me regarder juste pour mes seins ! Et mes copines de l'époque qui me disait " t'as trop de la chance ! " Heureusement que les choses ont changer au lycée .
    Mais aujourd'hui encore beaucoup de personnes s'arrête à ma paire de seins : " Mais t'as pas mal au dos ? " " Ils doivent être lourd quand même "  ça suffit là quand même !

    Je suis d'accord que peu de mecs apportent de l'importance au taille des seins, j'avoue quand même que mon copain actuel est complètement fan des mes boobs et ça me fait du bien franchement ! Je me sens moins complexée !

    Fuck la norme, soyons différentes !

  • Olimeli
    Olimeli, Le lundi 7 juillet 2014 à 19h52

    moi je mets des soutiens gorges push up de chez wonderbra :tears:

  • Sparkly
    Sparkly, Le lundi 7 juillet 2014 à 20h20

    Jai 17 ans et je fais également du 75A  depuis que j'ai 13 ans. Je n'ai jamais reçu de remarques dégradantes sur ma petite poitrine, seulement des commentaires de surprise dans les vestiaires ^^

    Je ne suis pas complexée par cela, j'aurais détesté faire du D ;) Comme toi, j'ai appris à me moquer et à prendre cela à la rigolade, mes copines me surnomment d'ailleurs "Grand Canyon" ^^

  • Kenzune
    Kenzune, Le lundi 7 juillet 2014 à 20h53

    princessechat;4819114
    Ne pas ressentir le besoin de porter constamment un soutien-gorge, on est d'accord, c'est super cool.
    Sauf que dans la vraie vie, ça se passe pas toujours comme ça. C'est pas parce qu'on a des mini-seins qu'on ne les sent pas bouger quand on court, que nos tétons deviennent invisibles sous une robe portée sans soutif, et que les lois de la gravité n'auront pas d'impact sur notre poitrine dans quelques années.

    J'ai toujours aimé la lingerie et ça me gave de ne pas pouvoir en acheter parce que ma taille n'est manifestement pas considérée comme suffisamment normale pour avoir sa place dans les magasins de lingerie.
    Je suis entièrement d'accord avec toi. Disposant d'une petite poitrine (*si t'es fière de ton 90 A tape dans tes mains*), tu ne peux pas fissa mettre un débardeur sans soutien gorge à moins de voir apparaître tes tétons… Bon, certes, ça reste un problème mineur face aux problèmes de dos et de critiques que les femmes à forte poitrine subissent.
    Pour ma part, avoir des petits seins m'a longtemps et me complexe encore. Visiblement, je suis la seule parce que tous mes petits amis s'en fichaient royalement (je crois que lorsqu'on m'a dit "ils sont adorables tes seins, ça tient pile poil dans le creux de mes mains, c'est parfait", je les ai acceptés ces deux-là <3). Mais la lingerie pose problème. Il est difficile de trouver à ta taille, oublie le décolleté… Je sais pas moi mais avec ma morphologie, j'ai l'horrible impression d'être mal proportionnée (hanches larges, fesses conséquentes et en haut une minuscule poitrine)… Tant pis, faut faire avec ^^"

  • Gehenn
    Gehenn, Le jeudi 10 juillet 2014 à 20h54

    J'ai un peu lu le sujet et là il y a vraiment un truc qui me chiffonne.

    J'ai l'impression que, même sur un topic spécial sein comme celui-ci, il y a des grosses erreurs sur les soutien-gorges et leur taille.

    Dire que du A et du B c'est petit, un C moyen, un D gros et E+ énorme c'est une erreur monumentale, parce que la lettre sans le chiffre, ça veut rien dire.

    Un A peut être plus grand qu'un D, un F n'est pas une taille monstrueuse (je fais 80FF en étant mince sans que ça choque). La lettre ce n'est pas la taille des seins, c'est la taille du bonnet PROPORTIONNELLEMENT au dos. Un 110 A par exemple a le même volume qu'un 95D. Chaque fois qu'on baisse d'un tour de dos il faut augmenter d'une lettre: un 80A vaut un 75B qui vaut un 70C etc.

    Donc dire "je fais du A j'ai des petits seins" ou "j'ai des seins énormes, je fais du F" c'est juste faux.

    Il y a des filles qui font du D tout en ayant des petits seins, des filles qui font du A qui ont des très gros seins.

    Si vous n'y connaissez rien, il est également assez probable que vous portiez une mauvaise taille de soutien-gorge...

    Allez donc me lire le blog d'expert moelleux: http://expertmoelleux.wordpress.com/

    Et pour vous rendre compte de ce qu'est un bonnet A, B, C ou F ou K ou J..... Allez sur: http://www.brabandproject.com/

  • Sassegra
    Sassegra, Le jeudi 10 juillet 2014 à 21h32

    gehenn;4824810
    J'ai un peu lu le sujet et là il y a vraiment un truc qui me chiffonne.

    J'ai l'impression que, même sur un topic spécial sein comme celui-ci, il y a des grosses erreurs sur les soutien-gorges et leur taille.

    Dire que du A et du B c'est petit, un C moyen, un D gros et E+ énorme c'est une erreur monumentale, parce que la lettre sans le chiffre, ça veut rien dire.

    Un A peut être plus grand qu'un D, un F n'est pas une taille monstrueuse (je fais 80FF en étant mince sans que ça choque). La lettre ce n'est pas la taille des seins, c'est la taille du bonnet PROPORTIONNELLEMENT au dos. Un 110 A par exemple a le même volume qu'un 95D. Chaque fois qu'on baisse d'un tour de dos il faut augmenter d'une lettre: un 80A vaut un 75B qui vaut un 70C etc.

    Donc dire "je fais du A j'ai des petits seins" ou "j'ai des seins énormes, je fais du F" c'est juste faux.

    Il y a des filles qui font du D tout en ayant des petits seins, des filles qui font du A qui ont des très gros seins.

    Si vous n'y connaissez rien, il est également assez probable que vous portiez une mauvaise taille de soutien-gorge...

    Allez donc me lire le blog d'expert moelleux: http://expertmoelleux.wordpress.com/

    Et pour vous rendre compte de ce qu'est un bonnet A, B, C ou F ou K ou J..... Allez sur: http://www.brabandproject.com/
    C'est taré ce truc. J'ai suivi la méthode pour prendre ses mesures et j'ai obtenu un bonnet D. J'ai toujours cru que je faisais du AA. D'ailleurs, je mets des brassières et pas des soutiens-gorge car je ne trouvais pas ce que je croyais être ma taille. Dubitative, j'ai checké sur le site que tu as donné en lien, et ça ne me parait plus si déconnant. :hesite:

  • Sassegra
    Sassegra, Le samedi 12 juillet 2014 à 20h50

    @Gehenn  Bon, je ne sais pas si quelqu'un se trompe, ou si j'ai foiré la mesure, mais chez Darjeeling, ils me donnent un 85A :hesite:

  • Gehenn
    Gehenn, Le dimanche 13 juillet 2014 à 00h31

    sassegra;4827499
    @Gehenn    Bon, je ne sais pas si quelqu'un se trompe, ou si j'ai foiré la mesure, mais chez Darjeeling, ils me donnent un 85A :hesite:

    Je pense que le meilleur moyen de vérifier est d'essayer !
    Mais il faut se méfier des calculateurs des marques... Darjeeling est l'un des moins pires des grands distributeurs français en choix de tailles, mais ils ont plutôt intérêt à faire des calculateurs qui te casent quelque part dans leur gamme, plutôt qu'un calculateur bien plus réaliste et qui donnera un choix de taille du 60AA au 150L alors qu'ils ne vendent qu'une très petite gamme de taille.

    Sur tous les calculateurs français, je fais un 90E. Sauf que le 90 est beaucoup beaucoup trop grand pour mon dos, je flotte complètement dedans. Je suis beaucoup plus proche du 80 ou du 85. (je fais 76 cm de tour de dos, soit un 90 dans la majorité des calculateurs).
    Ils me donnent un 90D chez Darjeeling, or le 90D ne me va PAS DU TOUT DU TOUT, c'est trop petit au niveau du bonnet et beaucoup trop grand au niveau du dos.

    Alors que, à côté, les calculateurs d'Expert Moelleux me donnent tous du 30FF (ou 80FF) ce qui est effectivement la taille que je porte !

    Le mieux reste d'aller en boutique et essayer, et savoir reconnaître un soutien gorge qui ne va pas pour ne pas acheter à côté de la plaque.

  • Riina
    Riina, Le vendredi 15 août 2014 à 00h31

    Moi qui étais persuadée de faire du 85A depuis 10 ans… Je suis toute embrouillée maintenant !
    J'ai essayé plusieurs sites pour calculer ma taille, j'ai droit à 80C, 85B ou 90A… Pourtant j'avais déjà essayé du 80B récemment (pour faire genre "maintenant je fais du B ! lalalère !" alors qu'effectivement, dit comme ça sans autre précision, ça veut rien dire) et ça m'allait pas du tout :ko:

    Edit : j'avais mal pris mes mesures, j'ai recommencé et cette fois c'est en taille US 30E… Je comprends pas :gonk:

  • Gehenn
    Gehenn, Le lundi 1 septembre 2014 à 00h17

    riina;4874644
    Moi qui étais persuadée de faire du 85A depuis 10 ans… Je suis toute embrouillée maintenant !
    J'ai essayé plusieurs sites pour calculer ma taille, j'ai droit à 80C, 85B ou 90A… Pourtant j'avais déjà essayé du 80B récemment (pour faire genre "maintenant je fais du B ! lalalère !" alors qu'effectivement, dit comme ça sans autre précision, ça veut rien dire) et ça m'allait pas du tout :ko:

    Edit : j'avais mal pris mes mesures, j'ai recommencé et cette fois c'est en taille US 30E… Je comprends pas :gonk:
    Si tu as calculé ta taille sur des sites de vente de lingerie, cet article est pour toi:

    http://expertmoelleux.wordpress.com/2014/08/05/test-guides-des-tailles-et-autres-calculateurs/

    Les calculateurs des marques de lingerie, c'est de la daube. Ne jamais, jamais s'y fier. Le seul qui vaut quelque chose, c'est www.brasizecalculator.tk. Il peut se tromper un peu sur le bonnet selon la forme de tes seins mais sur le tour de dos tu peux vraiment y aller les yeux fermés. Base toi sur le 80FR/30UK pour commencer (prends un 85 si c'est vraiment trop serré pour toi au début) et ajuste la taille du bonnet à ce tour de dos. (Passe un 80A, puis un 80B, puis un 80C, etc) Et surtout, faut pas avoir de blocage psychologique à essayer des gros bonnets, parce que la lettre ne veut vraiment rien dire sans le chiffre.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !