Le jour où son pénis s’est coincé dans mon vagin

Josée possède un vagin très musclé et très étroit, mais un jour, le pénis de son partenaire s'est retrouvé pris au piège de sa cavité.

penis-coince-dans-vagin-fail-sexe
Qui est Josée l'Obsédée ? C’est le nom de plume que n’importe qui peut prendre pour raconter une partie de jambe en l’air un peu spéciale, quel que soit son genre ! (Les hommes aussi sont bienvenus, donc !)

Tu as vécu des histoires de sexe qui méritent d’être entendues selon toi ? Des anecdotes insolites, amusantes, sérieuses, surprenantes, différentes ou communes ?

Et si tu (te) racontais sous la plume de José·e L’Obsédé·e ?

Envoie-nous un mail à jaifaitca [at] madmoizelle.com avec « Josée L’Obsédée » en objet.

Je tiens à énoncer une petite particularité physique qui ne se voit pas au premier coup d’œil (et heureusement !) : j’ai un vagin très musclé, étroit et long. Très musclé oui.

On dit merci à l’équitation et à ces heures passées à califourchon sur tout un tas d’étalons…

Je parle des chevaux, bandes de coquines.

Un vagin au top de sa forme

Long et étroit, je le sais car les différentes gynécos que j’ai eues m’ont systématiquement gratifiée de nombreux « aaah vous avez vagin superbe, tout en longueur ».

(Compliment auquel il est très difficile de répondre…)

À lire aussi : Comment se passe un rendez-vous gynéco : le guide ultime

Attention révélation : pendant des années je suis restée silencieuse à ce genre d’exclamations.

Jusqu’à ce qu’un jour, lors d’un contrôle pour un papillomavirus, ma gygy de l’époque me propose de le voir, ce fameux vagin si joli. J’ai répondu « ok, montrez-le moi ».

A suivi une installation savante avec un miroir et spéculum mais je ne regrette pas : j’ai vu mon vagin les filles !

C’est en soi hyper bizarre et en même temps hyper intime. Presque émouvant.

Après j’ai vu le col de mon utérus, et là j’ai pensé à la taille de la tête de mes neveux et nièces… Je vous jure dans mon esprit c’était « No waaaayyyy ! Aucun bébé ne passera par là ! ».

Mais ça c’est un autre sujet.

Un vagin qui fait pression sur les pénis

Donc ce vagin musclé, long et étroit il a une petite particularité : quand il se contracte, il serre ces messieurs.

Notons que mes partenaires m’ont toujours confirmé adorer cette sensation.

« C’est super ! »

À lire aussi : C’est comment la pénétration quand on a un pénis ? 12 hommes racontent !

Le cas du gros pénis coincé dans mon vagin

Seulement il y a un eu cas.

Un cas assez magique : le José en question était extrêmement bien monté… (Ha ! Blague de cavalière ! Vous l’avez ? Vous l’avez ?)

Tout se passait très bien, nous avions commencé par de longs préliminaires afin que je sois parfaitement détendue pour le recevoir.

Après la pénétration… premier constat : il prenait de la place ! Ou je lui en offrais peu, c’est une question de point de vue.

Cependant cette étroitesse nous convenait à tous les deux et donc nous nous en donnions à cœur joie jusqu’à ce que je me mette à rire.

Son chat venait de se casser la figure avec toute débilité qui caractérise ces animaux, et j’étais morte de rire.

Un truc du style.

Un éclat de rire et tout se coince

Seulement quand on rit, on fait fonctionner plein de muscles et voilà que je le serrai très fort. Si les premiers instants furent amusants, il finit par me dire… « je suis coincé ».

L’air un peu inquiet sur son visage m’a faisait rire plus encore jusqu’à ce que je réalise qu’il ne plaisantait pas : oui, nous étions effectivement coincés.

Nous essayâmes de nous remettre dans l’humeur nous disant que lorsque nous aurions eu satisfaction, son très cher pénis prendrait une taille plus raisonnable.

Jouir, pour libérer le pénis coincé dans mon vagin

Mais allez jouir quand vous êtes « obligés » de jouir…

Ben nous n’y arrivions plus. La pression ou le moindre mouvement de mon vagin entretenait la solide érection de mon partenaire et pourtant nous n’arrivions plus à avoir envie.

Un effet de succion empêchait tout mouvement.

Je vous vois déjà toutes et tous rire en imaginant l’appel aux pompiers : heureusement nous avons réussi en nous tirer autrement !

À force de patience et de beaucoup de délicatesse nous nous sommes enfin séparés.

Fiou ! 

Passé les quelques minutes inquiétantes / gênantes, cette histoire nous a beaucoup amusés.

Et comme dans les contes, tout finit bien puisque nous avons remis le couvert quelques jours plus tard et tout le monde a joui cette fois !

À lire aussi : Fracture de la bite, effet ventouse… 5 accidents de sexe qui peuvent t’emmener à l’hosto

Josée L'Obsédée

Josée l'Obsédée n'est pas qu'une personne (sinon, elle aurait eu 17 premières fois et 6 sodomies ratées, ce qui fait beaucoup pour un seul corps). C'est la plume des madmoiZelles voulant nous parler de leurs plus folles histoires au lit... ...et au fait, peut-être es-tu toi aussi une Josée l'Obsédée dans l'âme ? Si oui viens témoigner !

Tous ses articles

Commentaires
  • Mijou
    Mijou, Le 25 décembre 2018 à 10h27

    Arwene
    @Mijou Question conne mais comment on se déplace aux urgences si ça nous arrive ? XD
    Comme on peut j'imagine :-P

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!