Le patch pour langue, pire régime du monde

Un patch à coudre sur la langue pour ne plus être capable de manger des aliments solides, c'est la nouvelle méthode minceur qui fait facepalmer.

Le patch pour langue, pire régime du monde

Une chose à savoir : ici, dans les colonnes de madmoiZelle (quoiqu’on écrive plutôt en lignes, mais qu’importe), on n’est vraiment pas branchées régime. Moi, de mon point de vue vulgaire et absolu, j’irai jusqu’à dire que rien ne pue plus du colon que le principe de diète quand on veut perdre du poids (sans parler des questions de santé, bien sûr) : se priver d’aliments qu’on aime pour devenir plus mince, c’est un truc que j’ai fait par le passé et ça m’a suffisamment fusillé les neurones pour que j’ai envie de tout péter dès qu’on m’en parle.

Mais il faut dire ce qui est : il existe des régimes pires que d’autres. Et après la ligature des mâchoires pour empêcher l’introduction d’aliments dans le corps, voici un nouveau grand WTF visant à se priver de nourriture solide : le patch pour la langue.

Dis comme ça, ça n’a presque rien d’effrayant : un patch à coller sur la langue, après tout, pourquoi pas. Sauf qu’ils ne se collent pas, le patch. Il se coud. Déjà, elle commence à faire flipper cette affaire. D’ailleurs, je me sens un peu comme ça :

Mais donc, le patch, comment ça marche ? Quel rapport avec le régime ? Non parce que personnellement, tu me mets un patch sur la langue, ça m’empêche pas de boulotter des chips. Rien ne pourrait m’empêcher de boulotter des chips, de toute façon.

Rien, sauf la matière dont est composée le patch qui fait maigrir installé en une opération de dix minutes : le marlex. Un composé abrasif (c’est-à-dire qu’il use en frottant).

La bandelette de marlex sur la langue rend donc réellement douloureuse l’action de manger quelque chose de solide. J’ai jamais testé, mais je me dis que ça doit faire l’effet d’avoir une râpe à légumes dans la bouche — et l’idée, bizarrement, me déplaît.

La conséquence, c’est que les porteurs et porteuses du patch sont obligés de se nourrir de liquide, rien que de liquide, toujours de liquide. Eh, bon, certes, moi aussi j’aime bien la bière, mais ça nourrit pas sa femme.

C’est donc la clé de cette méthode : empêcher de manger du solide pour maigrir — et tant pis pour les effets secondaires comme la difficulté de parler et la tendance à se réveiller en sursaut en pleine nuit.

Évidemment, c’est même pas gratuit : tu dois débourser 2000$ pour te faire greffer ton patch. 2000$ le gant de crin sur la langue qui t’empêche d’avaler un aliment sans hurler de douleur, je sais pas, je trouve ça un peu onéreux. D’autant plus qu’il ne faut pas le porter plus d’un mois d’affilée au risque que le patch fusionne avec la langue, comme le note lui-même le créateur de cette méthode révolutionnaire angoissante.

J’ai hâte qu’on nous mette sur le marché un régime qui consisterait à l’arrache à vif de l’estomac pour aider les gens qui le souhaitent à mincir.

– via Time et Buzzfeed

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BLS19
    BLS19, Le 5 octobre 2013 à 17h15

    Et puis pas de doute c'est hyper intelligent comme méthode parce que comme chacun sait: c'est bien parce qu'on mange des aliments solides qu'on grossit, alors que si on passait ses frites au mixer pour en faire un liquide ça ne ferait pas grossir.
    Si j'avais su j'aurais demandé à ce qu'ils me mixent mon énorme Subway ce midi.

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)