Les candidats seront anonymes dans leur dossier sur Parcoursup

Parcoursup fait l'objet de nouvelles mesures en 2019, afin de raccourcir les délais de décision des candidats et candidates, pour permettre à tout le monde d'être plus rapidement fixé sur son orientation.

Les candidats seront anonymes dans leur dossier sur Parcoursup

Mise à jour du 19 février 2019.

Un mois après l’ouverture des démarches sur Parcoursup, la ministre de l’Éducation Nationale Frédérique Vidal a fait une nouvelle annonce.

Comme le rapporte France Info et l’AFP, les dossiers des candidats inscrits sur la plateforme seront anonymisés.

Ainsi le nom, le prénom, l’adresse et l’âge seront dissimulés aux yeux des établissements de l’enseignement supérieur.

Seul le « lycée d’origine » et le genre sera visible.

Cependant il y aura des exceptions pour les candidats qui postulent pour des internats, des formations qui nécessitent des entretiens à l’oral, une présentation à un concours ou qui recrute par voie de l’apprentissage, précise France Info.

Le but selon la ministre de l’Éducation est de rassurer les élèves issu·es de milieux plus pauvres et moins favorisés qui craignent de subir des discriminations.

Pour en savoir plus, je te parle des critiques et des avis sur Parcoursup version 2018 dans cet article : « La réforme d’accès à l’université, ses risques et les critiques. »

Fais ta demande de formations sur Parcoursup avant le 14 mars 2019

Les Terminales et les étudiants et étudiantes en réorientation peuvent désormais choisir parmi les 14 000 formations proposées sur la plateforme. Chacun et chacun a droit à des 10vœux ainsi que 10 sous-vœux.

Parcoursup a un nouveau visage en 2019. Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, a fait quelques ajustements de la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur.

Parcoursup évolue en 2019

Mise à jour du 11 janvier 2019 par Caroline.A

Trois nouvelles mesures sont prises pour éviter la trop longue attente due à l’indécision des candidats et candidates.

Jusqu’à maintenant, les futurs et futures étudiantes disposaient d’un temps de trois mois pour valider leurs voeux.

Ce qui posait problème pour celles et ceux qui étaient sur liste d’attente et comptaient sur un désistement….

Celles et ceux qui avaient au contraire plusieurs réponses positives disposant de tout l’été pour se décider en laissant les autres dans l’angoisse de l’attente.

Le ministère de l’enseignement supérieur a décidé d’accélérer la procédure de Parcoursup.

Comment Parcoursup va accélérer les choix

D’abord, en resserrant le calendrier. L’échéance sera donc avancée au 19 juillet au lieu de s’étendre jusqu’à fin septembre.

Ensuite, le délai d’une semaine pour répondre sera raccourci à cinq jours seulement au moment de la phase d’acceptation, donc du 15 au 19 mai, et passera à trois jours à partir de la deuxième phase débutant le 20 mai.

Enfin, Parcoursup proposera un accompagnement renforcé des candidats et candidates.

Pour ceux et celles qui hésitent, il sera possible de solliciter des entretiens avec des intervenants et intervenantes, parmi lesquelles des psychologues de l’Éducation nationale, afin de les guider dans leur choix.

Pour plus d’information sur les changements à venir sur Parcoursup, je t’invite à lire l’article du Monde dédié à ce sujet.

Du nouveau chez Parcoursup

Mise à jour du 20 décembre 2018

La fin de la procédure Parcoursup changera de date pour 2019.

Désormais, elle sera prévue pour le 19 juillet 2019, rapporte France Info. En 2018, elle prenait fin le 5 septembre.

Selon France Inter, qui a publié l’information le 19 décembre 2018, les lycéens et des lycéennes auront droit à une réponse de la part des établissements de l’enseignement supérieur un mois et demi plus tôt que les inscrit·es sur Parcoursup de 2018.

La procédure de la phase principale (celle qui précède la phase complémentaire) a été modifié afin que des candidat·es ne se retrouvent pas sans rien mi-juillet, comme c’était arrivé en été 2018.

Jérôme Teillard,  en charge de Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur a déclaré à France Inter :

« Ce nouveau calendrier permettra à la majorité des candidats de partir en vacances l’esprit tranquille et aux formations d’avoir le temps de s’organiser pour préparer la rentrée. Nous avons voulu nous adapter aux demandes des candidats, de leur famille et des formations. »

La nouvelle est tombée la veille de l’ouverture de Parcoursup qui a eu lieu le jeudi 20 décembre.

Dès maintenant, les élèves de Terminale peuvent étudier et choisir les formations dans lesquelles elles et ils aspirent pour la rentrée prochaine, en 2019.

Mise à jour du 17 juillet 2018 — Les universités vont devoir s’expliquer.

Le ministère de l’Enseignement supérieur estimait le nombre de candidats inscrits sur Parcoursup retrouvés sans formation pour la rentrée prochaine à 70 000 lycéens. 

Mais selon un nouveau rapport ministériel publié le mardi 16 juillet, il sont bien plus nombreux.

Apparemment, on les compte à « 102 000 sans aucune solution » souligne le journal Libération plus les 149 000 personnes encore sur liste d’attente et qui espèrent remonter d’ici la rentrée.

Des syndicats et des associations étudiantes ont déposé une plainte auprès du Défenseur des droits.

Parmi elles : l’UNEF (association de défense des étudiants), la FCPE (syndicat de parents d’élèves), l’UNL (association de défense des lycéens), le Snuep-FSU (syndicat d’enseignants-chercheurs), le Sneptes (syndicat du personnel technique des universités), la CGT-éducation, mais aussi le SAF (syndicat d’avocats).

Ils exigent des université qu’elles dévoilent les critères de sélection et affichent publiquement les paramètres des « algorithmes locaux » (qui déterminent la sélection si une formation reçoit trop de candidatures).

Le but : comprendre pourquoi autant de candidats sont encore sans choix, rapporte Libération.

Dans cette affaire, le rôle du Défenseur des droits (une autorité administrative indépendante) sera de constater si le système Parcoursup et les universités perpétuent des discriminations.

Tes vœux Parcoursup sont en attente ou n’ont pas été acceptés ? Lis l’article ci-dessous !

Si tes vœux n’ont pas été acceptés sur Parcoursup, ou si tu es en attente partout, pas de panique ! Juliette t’explique ce qu’il faut savoir sur la phase complémentaire et le nouveau système de réponse de la plateforme.

Publié le 22 mai 2018.

Si tu es au lycée ou en réorientation, cette journée du mardi 22 mai s’annonce bien longue et stressante.

Aujourd’hui à 18h, Parcoursup communiquera les réponses des établissements du supérieur aux candidats et candidates concernées.

C’est un moment qui fait un peu flipper, alors tout d’abord je te conseille d’inspirer un grand coup et de ne pas céder à la panique.

Essaie cet exercice par exemple, c’est très utile !

Si tu crains n’avoir obtenu aucune réponse positive à tes vœux ou être sur liste d’attente sur la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur sache que tout n’est pas perdu.

Tes vœux Parcoursup refusés partout ? La phase complémentaire t’attend !

Avant, sur APB, il existait une phase complémentaire dont Esther t’expliquait le fonctionnement juste ici.

Désormais, c’est Parcoursup qui se charge de faire le lien entre toi, futur·e étudiant·e, et les universités, DUT, BTS et autres établissements.

Qui dit nouvelle plateforme, dit nouvelle phase complémentaire. Cette année, elle aura lieu le 26 juin 2018.

Sur Parcoursup, il est expliqué que ce jour-là de nouveaux vœux pourront être formulés sur le site pour des places vacantes de certaines filières.

Ensuite, une fois que les résultats du bac sont annoncés, une commission examine « les souhaits de formations prioritaires et fait des propositions de formation au plus près des choix initiaux ».

Les souhaits de formations prioritaires font référence aux formations auxquelles ont postulé les candidat·es dans leur propre académie.

Une personne qui candidate dans une fac de son académie (dans sa zone géographique) sera prioritaire par rapport à une autre candidature venue de l’extérieur.

Les propositions que te peuvent te faire la commission présidée par le recteur de ton académie ne sont pas des cursus obligatoires. Si vraiment rien ne te correspond, tu n’es pas obligé·e pas d’accepter les choix suggérés.

Le 26 juin prochain fait partie des dates-clés sur Parcoursup. C’est une opportunité à saisir si tu n’as pas été reçu·e dans la ou les formations de ton choix.

Sur Parcoursup, il n’y a pas plus d’informations complémentaires pour le moment. Il n’est pas précisé à combien de vœux tu as droit durant cette phase par exemple.

Si j’en crois mes recherches, je pense que tu peux candidater aux places vacantes de manière illimitée mais je me trompe peut-être.

Si tu sais quelque chose à ce sujet, n’hésite à pop-uper dans les commentaires !

Tes vœux Parcoursup sont en attente ? Patience et réactivité !

Si tu vois que tu es en attente dans toute ta liste de vœux, il n’y a pas de raison d’angoisser non plus.

Oui, c’est relou, c’est stressant, mais tu as encore toutes tes chances d’obtenir une place quelque part et ce jusqu’au 25 juin prochain.

Contrairement à APB qui fonctionnait par vague, Parcoursup te permet de voir chaque jour si une place s’est libérée dans la ou les formations de ton choix comme l’explique Europe 1

Il te faudra donc regarder tous les matins sur Parcoursup pour voir où en sont tes réponses.

Autre nouveauté aussi importante, tu sauras où est ta place dans la liste d’attente de ton établissement.

Tu as un vœu accepté sur Parcoursup, mais tu es en attente pour ta filière préférée ?

Si tu es en attente dans une filière que tu aimerais vraiment beaucoup intégrée mais que tu es accepté·e dans une autre formation, tu peux valider cette dernière sans pour autant renoncer à cette formation qui te fait tant envie. 

Dans ce cas-là, tu dois cliquer sur le bouton « maintenir » : tu resteras toujours en lice dans la liste d’attente de cet établissement. Pour les réponses positives qui ne t’intéressent plus tu peux cliquer sur « renoncer ».

Tu as un « oui si » sur Parcoursup ?

Parmi les réponses positives, tu peux faire face à deux éventualités : un « oui » , et un « oui si ».

Le « oui », c’est tranquille mon pote ça veut dire que tu as été accepté sans conditions. Bravo !

Si c’est un « oui si », félicitations également, sauf que tu pourras intégrer l’établissement si tu suis un parcours d’accompagnement, rapporte France Info.

Il dure un an et s’apparente à une année de remise à niveau. Mais attention, toutes les facultés ne proposent pas encore ce parcours, il vaut mieux que tu te rapproches de l’établissement pour en savoir plus.

J’espère que cet article te permettra d’appréhender un peu mieux l’annonce des résultats. En attendant, je te souhaite tout plein de courage pour les révisions du bac.

C’est un moment très stressant alors c’est encore plus important de prendre bien soin de toi. 

Sur madmoiZelle, tu trouveras plein d’articles sur le bac, notamment celui sur comment mieux gérer le stress des exams.

Et Mymy te donne des astuces sur l’orientation dans une de ses super vidéos (abonne-toi à sa chaîne !).

COURAGE À TOI, MA LUCIOLE ! 

Liens utiles

Et tu peux aussi jeter un coup d’œil à nos articles sur les études, l’université et l’orientation scolaire.

À lire aussi : J’ai essayé plusieurs cursus avant de trouver ma voie — Témoignages

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRANGÈRE KRIEF)

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • MademoisellePomme
    MademoisellePomme, Le 19 février 2019 à 11h28

    Je me demande pourquoi ils cachent toutes les informations... sauf le sexe :eh: En quoi c'est une info pertinente pour la sélection ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!