American Apparel annule la victoire de Nancy Upton

Nancy Upton "fait une taille 40 et [elle] ne peut pas s'arrêter de manger". Avec ses clichés subversifs, elle vient de remporter The Next Big Thing, le concours d'American Apparel qui, visiblement ne trouve pas ça drôle du tout.

Mise à jour – Nancy Upton – qui dénonçait l’hypocrisie sous-jacente du concours – vient de gagner The Next Big Thing. Coup de tonnerre chez American Apparel qui vient de lui envoyer un mail plutôt salé. Mauvaise joueuse, la directrice artistique d’AA, Iris Alonzo, vient tout simplement d’annuler la victoire de Nancy :

It’s a shame that your project attempts to discredit the positive intentions of our challenge based on your personal distaste for our use of light-hearted language, and that “bootylicous” was too much for you to handle.
[…]
Oh — and regarding winning the contest, while you were clearly the popular choice, we have decided to award the prizes to other contestants that we feel truly exemplify the idea of beauty inside and out, and whom we will be proud to have representing our company.

Traduction : Il est bien dommage que votre projet cherche à discréditer les intentions positives de notre défi, basé simplement sur votre aversion personnelle de notre usage de termes légers, et que « bootylicious » était trop difficile à accepter pour vous.

Oh, et en ce qui concerne votre victoire, bien que vous étiez clairement le choix du public, nous avons décidé d’attribuer les prix aux autres concurrents qui, selon nous, incarneront mieux l’idée de beauté intérieure et extérieure, et qui seront fiers de représenter notre marque.

Pour lire l’email dans son entier et la petite explication de Nancy Upton, rendez-vous sur son tumblr : extrawiggleroom pour lire « American Apparel Responds ».

 

En gros, madame Alonzo, très-très en colère, écrit que le projet de Nancy est une honte, qu’il visait à discréditer leurs intentions plus que positives avec un langage qui sortait du coeur (« bootylicious »), qui était trop difficile à saisir pour Nancy. Ah, et puis bien sûr, pas la peine d’espérer devenir mannequin pour AA, le prix sera remis à d’autres participantes beaucoup plus conciliantes et fières de représenter la marque.

En plus de lui envoyer un mail parfaitement condescendant (le « Oh – and regarding winning the contest » est quand même assez abject dans le ton), la directrice artistique d’AA chie dans les bottes du choix des votants. Au lieu de prendre la chose avec humour et de retrouver une image sympathique en choisissant Nancy Upton, American Apparel entache un peu plus sa bonne foi auprès de ses clients.

via huffingtonpost.com

—————

8 septembre – On vous avait récemment parlé de l’introduction d’une taille XL chez American Apparel et du concours qui l’accompagnait. Nancy Upton est une fille de Dallas. Elle non plus, elle n’a pas oublié le fameux « It’s not our demographic ». Elle participe au concours pour mieux le dénoncer car pour elle, The Next Big Thing est une grosse opération de foutage de gueule envers les filles rondes.

 


En plus de son profil, elle crée un tumblr : ExtraWiggleRoom. Au lieu de poser de façon glamour, Nancy se tartine de chocolat liquide en petite culotte, prend un bain de mayo, grignotte des pilons de poulet dans la piscine et se prend pour un cochon de lait. Bref, Nancy fait du porn-crade à la sauce American Apparel. Selon elle, ce concours n’est qu’une excuse destinée à cacher les rondeurs des filles en s’habillant.

En tout cas, son petit cheval de Troie semble fonctionner, Nancy est déjà quatrième au tableau de vote.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 28 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Apprentie-Diva
    Apprentie-Diva, Le 20 septembre 2011 à 4h05

    Je suis choquée : pris à leur propre jeu, et au lieu de trouver une solution pour s'en sortir la tête haute et avec classe, ils annulent tout simplement sa victoire ! MAIS CA LEUR FERA LES PIEDS !

    Dire qu'ils auraient pu trouver une manière plus élégante de s'en sortir au lieu de monter sur leurs grands chevaux. Ils ne se rendent donc pas compte à quel point ils apparaissent comme mauvais perdants et ridicules !
    Et en faisant ça, ils font le jeu de Nancy Upton (je suis à fond dans leur démarche)!
    Je suis effarée par tant de bêtises. Ils devraient changer de consultant en relations publiques.

    Du coup ça me fait soutenir Mlle Upton plus que jamais !

    En ce qui concerne acheter des vêtements de cette boutique... Et bien, je ne suis pas dans les standards de AA. Cela ne me rend même pas amère, je suppose que je suis juste résignée.

Lire l'intégralité des 28 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)