Les mères de la rédac sont de vraies rebelles… et les vôtres ?

Ta mère, elle est rebelle ? Les membres de la rédac vous prouvent combien leurs daronnes sont badass et ne se laissent pas faire.

bad moms supermarché

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Metropolitan.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

620-bad-moms

À l’occasion de la sortie de Bad Moms le 3 août prochain, la comédie déjantée avec un trio de comédiennes parfaites dans leurs rôles, les membres de la rédac ont voulu parler de leurs mamans, ces héroïnes du quotidien… et rebelles dans l’âme.

Car oui, tout comme Amy, Carla et Kiki, elles n’acceptent pas qu’on les traite avec irrespect. Et ce ne sont pas seulement les hommes pour une fois, mais les autres mamans qui peuvent être les plus exigeantes.

À la rédac, chacune aime sa petite maman, mais surtout, on admire aussi leur comportement qui sait faire fi de la bienséance quand il le faut.

Juliette et sa mère thug

« Quand j’ai déménagé l’an dernier, je sais pas pourquoi, mais mon père ne voulait pas conduire le petit camion de déménagement qu’on avait loué, du coup ma mère l’a envoyé chier et a conduit le camion toute seule en mode thug alors qu’elle n’en avait jamais conduit de sa vie.

Et on a mis The Next Episode à fond dans l’camion, et on a fumé un énorme pétard (une de ces infos est fausse). »

Multiplier les petits moments qui comptent, c’est ce qui consolide la complicité avec sa mère !

Lola et sa mère lionne

« Ma mère est plus que badass, elle gère sa vie d’une main de maître mais ne se laisse JAMAIS FAIRE. Une fois une connasse avait failli nous renverser ma sœur et moi (à 3 cm c’était mort), elle a éclaté la caisse d’un coup de sac à main (bien rempli mais quand même). La meuf a eu tellement peur qu’elle n’a jamais osé sortir de la voiture.

Pareil, quand j’étais en couffin, un connard en caisse la suivait pour faire la course, il lui collait au cul vénère, ma mère était seule avec moi dans une toute petite voiture. Elle a pas montré sa peur, elle a continué de rouler en l’évitant au maximum jusqu’à trouver des flics et couper la course-poursuite.

Aussi, elle a déjà cassé la gueule de deux mecs qui l’ont bloquée dans le métro pour lui arracher son sac. Elle a tabassé les deux en talon de 15 cm et est repartie avec son petit sac Hermès l’air de rien ! #RESPECT »

Un peu comme les héroïnes du film, la mère de Lola protège ses petits par instinct, et même si je suis persuadée que Lola et sa sœur ont dû faire des bêtises à côté, le pardon est toujours là.

À lire aussi : Ma mère et moi, une relation difficile

meres-rebelles-redac2

Anouk et sa mère diplomate

« C’est pas tant une anecdote mais ma mère se fout énormément du regard des autres, et ça se voit vraiment sur tout : son look, comment elle parle dans la rue, sa vie.

Une fois, quelqu’un à dit devant ma mère qu’une femme de notre entourage était une mal baisée et ma mère a répondu « s’il y a des mal baisées, c’est parce qu’il y a des mauvais baiseurs » !

Plusieurs fois, il y a eu des bandes qui sont venues se battre en bas de chez moi, et ma mère descendait toujours (du 6e étage) pour séparer tous ces jeunes hommes. En fait, à chaque fois qu’on a été témoin d’une agression, j’ai toujours vu ma mère réagir, même si c’est minime du genre le petit con qui fait chier la caissière.

C’est bien parce que maintenant, j’essaie de réagir moi aussi dès que j’ai l’impression d’assister à quelque chose qui ne tourne pas rond. »

Si je puis me permettre, c’est un modèle de société ! Effectivement, rester passif•ve face à un acte de violence ou une action critiquable, c’est un principe que j’aimerais ne jamais enseigner à mes enfants.

Lise et sa mère qui a cassé le moule

« Ma mère, de base, est super badass : elle a appris le féminisme toute seule dans une famille qui l’est pas du tout, et elle a viré la religion de sa vie alors que pour ma grand-mère c’est méga important (genre crucifix dans toutes les pièces).

L’histoire qui m’a marquée est toute bête : pendant les repas de famille, c’était toujours les nanas qui se levaient pour aller faire la bouffe et la vaisselle, et les mecs restaient assis pépouzes. Un jour, elle a décidé de rester assise au moment de faire la vaisselle, et elle s’est fait engueuler. Mais elle a pas bougé et c’est devenu une habitude pour elle de plus aider en cuisine si les mecs n’en faisaient pas autant. »

À lire aussi : Les astuces cuisine de nos parents

meres-rebelles-redac4

Mymy et sa mère qui se laisse pas faire

« J’étais au bord du stand d’un marché où ma mère inspectait des tissus quand j’entends le ton monter. Là, je la vois en train d’engueuler un type comme pas permis. Le mec lui avait mis une main au boule tranquille, mais il connaît pas la daronne à laquelle il s’attaque !

Il faut savoir que ma mère est marocaine et musulmane, et que l’homme en question portait la barbe et une djellaba. Du coup, ma mère l’embrouille en arabe et lui dit que ça sert à rien de s’habiller comme un bon musulman si c’est pour agir comme un cochon derrière.

Le gars, il essaie de partir en soumsoum mais ma mère, elle le LÂCHE PAS et ni une ni deux y a toute une brochette de daronnes qui se mettent derrière elle et la soutiennent comme si la vie c’était un clip de rap. Le mec, c’est globalement un petit rat devant un gang de lionnes quoi. Il a fini par s’éclipser sous les quolibets. »

Pauline et sa mère qui n’a pas l’time

« Ma mère fait jamais la queue aux toilettes des filles ; elle va toujours dans la cabine chez les mecs, et à chaque fois, toutes les meufs lui lancent des regards noirs. »

À lire aussi : Les petits secrets beauté que m’a transmis ma mère

meres-rebelles-redac3

À qui ce n’est jamais arrivé, franchement ?

Et toi, c’est une rebelle, ta mère ?

Partagez avec #BadMomsMad, sur Facebook et Twitter, vos propres anecdotes sur les moments où votre mère s’est montrée combative, courageuse, tout simplement rebelle ! Et on vous concocte également un #DéfiSnapMad !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 57 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Illusions
    Illusions, Le 9 août 2016 à 2h32

    Ma mère a aussi vaincu son cancer de la thyroïde.
    Elle a aussi survécu au paludisme, le médecin n'en revenait pas qu'elle soit encore debout avec autant de parasites dans le sang.
    Ah oui, une fois, en Amérique latine, elle a entendu un voleur dans sa maison, la nuit. Mon père n'était pas là. Elle a appelé un de leurs amis qui a cru à une proposition indécente et n'est pas venu. Elle décide d'aller voir avec le berger allemand. Le chien était derrière elle, tellement il avait la trouille. Finalement elle n'a rien trouvé.
    Une autre fois, toujours en Amérique latine car ils y vivaient, mon père et elle se sont retrouvés en prison quelques heures pour une soi-disant photo de guérilleros. Je ne sais plus comment ils ont réussi à s'en sortir.
    Je n'étais pas née...

Lire l'intégralité des 57 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)