L’Instant Putassier #25 : Les Blogs de filles

Nom d’un vélociraptor catholique ! C’est ce que je me suis dit ce matin en mangeant mes frosties à la morve (parce que je suis malade)(à cause des blogs de fille). Si je l’avais dit à voix haute probablement que j’en aurais mis partout sur mon écran, mais je ne suis pas encore vieux à […]

L’Instant Putassier #25 : Les Blogs de filles

Nom d’un vélociraptor catholique !

C’est ce que je me suis dit ce matin en mangeant mes frosties à la morve (parce que je suis malade)(à cause des blogs de fille). Si je l’avais dit à voix haute probablement que j’en aurais mis partout sur mon écran, mais je ne suis pas encore vieux à ce point.

Il faut vraiment que cette expression meure et que tous ceux qui la cautionnent se taisent parce que présentement mes yeux commencent à pleurer du pus à chaque fois que je la lis dans des classements instaurés par des ignares surfant sur la vague du web 2.0 et mes oreilles sécrètent du poil à chaque fois que je l’entends à la radio, et je ne pensais même pas que c’était possible.

Parle-t-on de « blogs de mec » ?

Parle-t-on de « blogs de mec » ? Dit-on « oh, François Marignand parle de créatine et de F1, trop cool ce blog de mec » ? Non absolument pas. Et comme un bon nombre d’entre vous passeront le bac cette année, une petite citation de George Sand pour la culture gé ne peut pas vous faire de mal : «  prenez moi pour un homme ou une femme, comme vous voudrez […], je ne suis ni l’un ni l’autre, […], je suis un être », dit-elle dans son autobiographie  Histoire de Ma Vie . En voulant à tout prix mettre les filles sur un piédestal en applaudissant leur blog comme s’il s’agissait là d’une révolution culturelle, on en arrive à l’effet inverse de celui recherché : ça en devient anti-féministe.

Pitié, pas les petites cases

Est-ce qu’en tant que fille, une blogueuse va être obligée de parler du dernier sac Chloé ou de son rouge à lèvre Bourgeois pour pouvoir affirmer sa féminité dans son propre blog ? S’il-vous-plait abrégez mes souffrances, c’est déjà assez difficile comme ça de trouver sa place en ce bas monde sans qu’en plus les marketeux ne viennent sucer nos cervelets et nous enfermer dans de jolies petites cases : on peut jouer à des jeux vidéos sans être une geekette, manger du tofu sans être végétarienne et être une fille sans pour autant avoir un « blog de filles » au sens où les médias l’entendent.

Des nunuches, les blogueuses

D’autant plus que je connais des blogs mode tenus par des garçons (même pas gay) et des fans d’high tech et qui ont pourtant un vagin. Vouloir constamment ressasser le sujet des « blogs de fille », c’est comme si c’était exceptionnel que des filles aient des blogs (« OH MON DIEU, elles ont trouvé le bouton power de leur ordi »). Et quand on voit les adjectifs attribués aux blogs féminins, c’est à croire qu’elles ne sont que des nunuches gagas de leur môme et passionnées des fourneaux, qui rêvent de dépenser leur paye en soldes Zara. Simone, OU ES-TU ? Viens nous aider je te prie, il y a encore du boulot à faire.

Mo-bi-li-sa-tion !

Je comprends que ça part d’une bonne intention (justement : donner une place aux filles), mais on a rien demandé. Affirmer que les blogs de fille sont des blogs à part, c’est du sexisme, et en plus on sous-entend par là que les filles ne vont que lire « des blogs de fille », ce qui est, disons-le clairement, franchement con.

Pour Noël, j’aimerais donc que la Mère-Noël, dont je me sens si proche compte tenu du fait que nous possédons toutes les deux un utérus, fasse en sorte que ma pétition aient au moins 5000 signatures, qu’un groupe facebook soit crée et que des gif animés glitter anti-blog de filles soient répandus sur internet.

Qui m’aime me suive.

La prochaine fois, je vous raconterai comment les gens qui se plaignent toujours d’une même situation et vous demandent à chaque fois de l’aide alors que tout ce que vous pouvez faire c’est leur donner les mêmes conseils en boucle qu’ils n’écoutent JAMAIS sont en réalité toxiques.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 47 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lily Jules
    Lily Jules, Le 26 décembre 2008 à 14h23

    Je suis d'accord, mais j'insiste, je ne comprends pas l'interêt de lire quelque chose dans lequel on ne se reconnait JAMAIS. Il y a forcément des choses qui attisent l'interêt, sinon on fait autre chose.
    Je trouve juste le discours un chouille hypocrite. Ca revient à ce que je disais avant. On peut s'offusquer du caractère caricatural de certains articles // certaines approches etc, mais, par exemple, on traine toutes sur madmoizelle pousqu'on discute ici, c'est bien parce que, quelque part on y trouve notre compte.

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)