Laissez Lâm vous parler de la fille qu’il aime

Lâm aka MonsieurLam a sorti les bollocks pour raconter son histoire avec son ex. Une rupture comme tant d'autres, mais dont le récit devrait toucher un grand nombre d'entre vous.

Laissez Lâm vous parler de la fille qu’il aime

Naguère, j’ai retranscrit avec une certaine assiduité les neuf mois de la grossesse de ma femme. Ce qui était au début un cadeau pour elle est vite devenu, le bouche-à-oreille aidant, un lieu de visite quotidien pour des milliers d’internautes, si bien qu’à la fin, plus de 5000 lecteurs venaient visiter mon petit blog chaque jour.

Je regardais tout ça avec de grands yeux écarquillés, car même si j’en connaissais un p’tit rayon sur l’Internet et son fonctionnement, je n’arrivais pas à piger ce qui pouvait intéresser un si grand nombre de gens. Après tout, je ne faisais que raconter (anonymement) MON histoire (NOTRE histoire), que j’imaginais (à l’époque) unique et… personnelle. Normal.

Puis un jour, quelqu’un d’extrêmement brillant m’a dit : « Dans l’écriture, plus vous approchez le personnel et l’intime, plus vous toucherez à l’universel« . C’était donc ça : je mettais chaque soir ou presque mes tripes sur mon clavier, racontant mon petit point de vue sur les choses que je vivais avec ma femme ronde comme un citron, et il s’avérait qu’en fait, un grand nombre de personnes s’y retrouvait. Fou.

J’ai le sentiment que Lâm a touché à l’universel avec ce billet que je vous invite à lire… mec ou fille, je pense que vous devriez vous y retrouver si vous avez vécu une rupture amoureuse.

Hier soir, elle est enfin rentrée après 3 semaines d’absence. Nous avons discuté, savoir ce qu’il en était de notre couple, celui qui est en crise.

Vous savez, malgré l’envie, je ne vous ai que peu parlé de mon couple ici, pour plein de raisons. Pour elle, par exemple. Mais je trouve l’histoire vraiment jolie et je crois que c’est le moment, alors je me lance.

La suite par ici.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Shiny Poe
    Shiny Poe, Le 27 avril 2012 à 22h45

    Shield;3118962
    Je crois que tu as mal lu les commentaires :stare:

    EDIT : (A mes yeux, on ne se "cache" jamais derrière un style. Quand on n'a pas de style, c'est précisément qu'on se laisse penser par une façon de parler, d'écrire, de penser, qui n'est pas la nôtre, mais celle de notre milieu, qui nous précède. Il n'y a rien de moins intime qu'une mauvaise écriture, rien de plus parlant de plus universel qu'un style travaillé comme celui de Proust par exemple. C'est pour ça que Du coté de chez Swann m'émeut, et pas cet article. C'est ce qui fait la beauté et l'universalité des poèmes par exemple. Tu peux ou non être d'accord mais je te trouve très présomptueuse de faire des jugements éthiques à propos de filles que tu ne connais pas. Moi je ne doute pas de la peine de Lâm et je le juge encore moins, il publie un post sur son blog et c'est de ce post que je parle (c'est ce post qu'on peut juger, qui est d'ailleurs exposé au jugement public), personne ne parle de la tristesse des autres, pas plus les gens qui se sentent tristes avec eux que les gens qui y sont indifférents. Quand tu ressens de la tristesse en le lisant, c'est ta propre tristesse.)

    Pardon si j'ai pu paraitre présomptueuse, mais des commentaires comme le tien m'ont semblés très violents quand même... Après c'est mon vécu que je mets là dedans aussi ! Mais juger le style de façon aussi crue, ça me met mal à l'aise parce que quand même, le mec au moment où il écrit ça il en chie, il s'en fout d'écrire avec un bon style... Parce qu'ici je ne sens pas une absence de style, mais plutôt un mauvais style non ?
    Après on ne s'est probablement pas entendue sur l'universalité, j'avais pas pris le terme dans son aspect littéraire, si je l'avais fait j'aurais peut-être mieux suivi ton idée, bien que je pense ne pas avoir la même sensibilité vis à vis de l'universalité ! :)



    Edit : Quand je parlais de juge de l'émotion, je voulais dire par là que l'émotion se doit d'être retranscrite d'une telle manière pour plaire, ce qui selon moi n'est pas juste, s'il souhaite retranscrire l'émotion de telle ou telle façon parce qu'il la ressent ainsi, c'est son seul droit. Je pense que mon probleme vient du fait que je ne comprends pas tellement ce qu'implique un blog. Pour moi ça n'a juste rien à voir avec de la littérature là, naïvement je pense qu'il exprime son sentiment... En effet je connais pas le jeune homme et son blog donc bon.

    Aussi, je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il choisisse d'exposer sa douleur - et n'y avais simplement pas songé. Je pense que je n'ai pas su mettre une distinction claire entre lui et moi, ce qui fait que j'imagine être à sa place, alors que moi je n'ai pas exposé mon histoire en fait, et que si je le faisais je ne le ferais pas pour ces raisons et de cette façon.

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)