Killin, 20 ans

Killin est d’origine Irlandaise. C’est une amie de Laure qui a 20 ans et… pas mal de revendications concernant la mode. madmoiZelle : Que représente la mode pour toi? Killin : En un mot : con-for-misme ! Dans son sens général bien sûr. Pour moi, la mode et les styles vestimentaires sont deux notions bien […]

Killin est d’origine Irlandaise. C’est une amie de Laure qui a 20 ans et… pas mal de revendications concernant la mode.

madmoiZelle : Que représente la mode pour toi?
Killin :
En un mot : con-for-misme ! Dans son sens général bien sûr. Pour moi, la mode et les styles vestimentaires sont deux notions bien différentes. La mode, c’est ce que tu trouves en feuilletant les magazines, elle évolue en permanence. C’est une fugitive et une grande traîtresse : à peine saisie et hop… déjà démodée ! Le style, lui, perdure dans le temps. C’est toi seule qui le trouves et qui te l’imposes. C’est quelque chose d’inné je pense, et comme tous les dons, on l’a ou on ne l’a pas si j’ose dire !

madmoiZelle : Décris-moi ton look d’aujourd’hui ?
Killin :
Rock’n’roll ! Un mélange flashy de pois et de rayures. Honte à moi pour cette association des moins conventionnelles, ceci dit elle est purement volontaire ! Ca fait mal aux yeux, hein ?! J’adore !

madmoiZelle : Raconte-moi ton look en général ?
Killin :
Disons… expérimental ?! Une chose est sûre, je me fais souvent remarquer dans la rue! Inconsciemment ou consciemment? Je ne sais pas. En tous cas, je n’ai pas peur de déplaîre aux gens avec mes fringues. Bien au contraire, je préfère déplaîre plutôt que de laisser indifférente… Mais attention, ce n’est pas de la provoc’ gratuite, disons que c’est plus un jeu que j’instaure et qui me fait sourire. En fait, je m’habille toujours en fonction de mes humeurs. De la pin-up glamour à la rock-star rebelle, en passant par la clocharde de luxe… le tout est de varier les plaisirs tout en gardant de près mes influences rock.

madmoiZelle : Et ton inspiration, tu la trouves où ?
Killin :
Dans la musique principalement (ndlr : ne nous dis pas laquelle, on va deviner !) et dans les friperies lorsque je rentre chez moi (en Irlande). Elles sont beaucoup moins chères qu’en France, et on y trouve toujours des trésors inestimables pour 3 fois rien. Une chose est certaine : jamais dans les magazines de mode !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire