Idées de trucs à faire pour s’occuper aux toilettes

Que faire quand on est bloqué•e aux toilettes, sans livre et sans smartphone ? Voici une petite liste d'idées, offerte par Sophie Riche. De rien !

Idées de trucs à faire pour s’occuper aux toilettes

Aller aux toilettes, c’est à la fois vital et tout bête. Vital, parce que si on n’y va pas assez souvent, on est drôlement moins bien dans sa peau et dans son slip. Tout bête, parce qu’on a la chance dans notre société d’y avoir accès plutôt très facilement.

C’est vital, c’est tout bête, et c’est un moment presque proche du recueillement. On y est seules, on y est à l’abri des regards indiscrets, on y fait ce qu’on a à faire, et c’est encore mieux, par exemple, avec un bon livre ou ton jeu préféré sur smartphone (ou Snapchat, si tu aimes partager tes selfies et tes poses improbables pendant que tu te laisses aller au plus primaire des actes).

À lire aussi : Des jeux iPhone pour faire caca – Player Lambda

Généralement, on a le temps de sentir qu’on passera un petit moment aux toilettes. Mais il peut arriver qu’une surprise inattendue pointe le bout de son nez (si j’ose dire) alors qu’on avait simplement prévu de passer quelques secondes sur le trône. Que faire alors, quand on n’a rien pour s’occuper et qu’on en a pour facile quinze minutes ?

greys anatomyIdée #1 : faire le top 45 des personnages de Grey’s Anatomy qu’on imagine mourir, du plus insupportable au moins pire.

Lire les étiquettes

C’est un grand classique. T’as rien à faire, rien à lire, sauf les étiquettes des désodorisants qui t’entourent. L’occasion de constater que, souvent, la description utilise des termes bien trop poétiques pour ce dont elle parle (un désodorisant que certains aiment à vaporiser pour cacher l’odeur des tréfonds de leur âme).

Piquer un petit somme

Je sais pas si tu es familière de l’expression, mais piquer un somme n’est pas synonyme de voler un département de Picardie ou chaparder le résultat d’une addition. Piquer un somme, c’est en réalité faire un petite sieste. Parce que quitte à passer un petit moment à ne rien pouvoir faire d’autre qu’attendre, autant en profiter pour recharger un peu les batteries.

À lire aussi : La puissance de la Power Nap (sieste éclair)

Comment ? En collant un oreiller contre le mur à droite ou à gauche de tes vécés et en reposant ta tête dessus. Pourquoi faire compliquer, tout ça tout ça.

Jouer au morpion

Et non pas « Chercher ses morpions » mort de lol j’adore l’humour. Le principe est simple : si tu vis en coloc, avec ta famille, ton mec, ta copine ou autre, collez donc une feuille de papier sur le mur quadrillée pour jouer au morpion. Chaque fois que vous passez aux toilettes, allez-y de votre petit rond ou petite croix afin de faire une partie en différé.

L’inconvénient, c’est que ça occupe pendant bien peu de temps. J’veux dire, le temps de réflexion + la conception graphique du symbole qui représente ta partie, ce n’est jamais bien énorme.

ronSi t’as le matos, ça peut aussi marcher avec les échecs.

Regarder La Fête à la Maison en replay

Ça marche plutôt pas mal si t’as Internet et un écran plat dans tes toilettes. Mais bon. C’est rare et décadent.

Réfléchir à un truc pour remplacer la brosse

Une brosse pour nettoyer les traces au fond de la cuvette, c’est à peu près le truc le moins pratique et hygiénique du monde. Je suis sûre que, si on se concentre un peu, on peut trouver une méthode révolutionnaire à bas coût pour remplacer cette ignominie qui sent la vieille rillette.

Si ça se trouve, n’importe quel outil du quotidien pourrait être plus efficace et d’une meilleure utilité pour ce faire. Genre un mixeur plongeur ou une bonbonnière (j’sais pas hein, j’propose). Allez, fais-moi chauffer les méninges : le futur t’attend (et moi en preum’s).

Essayer de faire des calculs improbables

Il est de ces questions qu’on ne se pose jamais, parce qu’on n’y pense pas. Ou alors on se les pose, et on se dit qu’on n’aura jamais le temps et l’énergie de vraiment chercher la réponse à cette question au demeurant stupide. Alors on jette l’éponge. Et c’est bien dommage (même si, au sens littéral du terme, je vois pas bien l’intérêt de garder l’éponge qu’on a à la main en l’air (personne ne fait sa vaisselle les bras levés enfin j’sais pas un peu de logique).

bob lepongeUne éponge en hauteur.

C’est bien dommage parce qu’en fait, s’il y a bien des moments où on a le temps de réfléchir à des question stupides, c’est bien aux toilettes (sans livre et sans smartphone). Voici quelques idées de question à se poser pour des calculs ludico-pourquoipaesques :

  • Si j’additionne la force du vent de chacun de mes battements de cil, qu’est-ce que j’obtiens ? Plutôt une tempête ou un claquement de porte ?
  • Combien de fois ai-je pu, approximativement, péter depuis le début de ma vie ?
  • Combien faut-il de marches pour atteindre la stratosphère ?
  • Combien de paires de mes fesses peuvent remplir le Grand Palais ?
  • Qui c’est le plus fort : l’hippopotame ou l’éléphant ?

À faire sur plusieurs passages, bien évidemment.

Faire des pyramides avec les rouleaux de papier toilette

Il va de soi qu’il faut, pour jouer, avoir l’esprit collectionneur ou avoir la flemme de jeter ses rouleaux quand ils sont vides. Mais le jeu en vaut la chandelle, parce que quand t’as une dizaine de rouleaux, tu peux les assembler et former une pyramide avec (ou un gros rectangle : choisis la forme que tu veux).

À lire aussi : Mad Gyver — Je fais le ménage chez moi

C’est étrangement valorisant parce que plus tu as la flemme, plus tu as des rouleaux, et plus c’est joli. Ou tout au moins impressionnant.

alain
Pour info, les pyramides ont cette forme là, en 2D.

Jouer au chamboule-tout avec cette pyramide

Formidable. S’amuser avec trois fois rien, c’est magnifique. En revanche, essaie d’avoir plusieurs trucs qui peuvent servir de balle à lancer dans la pyramide, parce que sinon c’est un one-shot : traverser les toilettes pour aller ramasser quelque chose alors qu’on est en plein milieu d’un truc important, ça peut être dangereux pour les murs.

Faire de l’origami avec du papier toilette

Parce que c’est quand même vachement plus élégant de s’essuyer l’intimité avec du papier en forme de cygne que du papier vaguement plié, voire roulé en boule.

Alors, c’est quoi ta technique à toi pour t’occuper aux toilettes ? Tu préfères ne rien faire et bouder dans la position du penseur, le poing sous le menton et le coude sur la cuisse ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Shinigamylle
    Shinigamylle, Le 29 octobre 2015 à 2h07

    Alors moi souvent, quand mes intestins me signalent que ça va être la GROSSE grosse commission (et que ça va durer une plombe), j'appelle un de mes chats pour qu'il vienne avec moi XD
    Et après je joue avec lui, il dort sur mes genoux, je lui balance des boulettes de PQ en l'air et il fait des sauts spectaculaires pour l'attraper... :cretin:

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)