Un gros zizi l’a envoyé aux urgences et il ne regrette rien

Par  |  | 27 Commentaires

Fredy, 19 ans, est un héros sur les réseaux sociaux depuis qu'il a partagé l'histoire de l'énorme pénis qu'il lui a valu une déchirure des voies respiratoires. Si c'était à refaire, il le resucerait et il a tout le respect de QueenCamille.

Un gros zizi l’a envoyé aux urgences et il ne regrette rien

Publié le 16 juillet 2018

L’accident s’est produit en janvier 2018, mais le monde a du vivre six mois dans l’ignorance de cette folle histoire de gros pénis.

Ce n’est que le 5 juillet dernier que Fredy Alanis a décidé de partager le récit de sa mésaventure.

Le jeune homme de 19 ans s’est en effet retrouvé aux urgences après avoir sucé un sexe de 25 cm qui lui a endommagé les voies respiratoires.

Irradiant littéralement la Big Dick Energy, il a posté sur Twitter une photo de lui sur son lit d’hôpital, avec pour légende :

« Désolé pour l’angle pas terrible, mais je me rappelle cette fois où j’ai sucé une bite format Hulk et où j’ai fini aux urgences MDR je n’oublierai jamais ».

Un conte de fée(llation) moderne.

Aujourd’hui remis sur pieds, et interviewé par Them, il raconte avoir rencontré un homme fort membré, qui se trouvait être un ex-voisin, via Grindr (une appli de rencontres entre hommes).

Ce n’est que le lendemain matin, alarmé par une douleur vive et persistante dans sa poitrine, que Fredy s’est décidé à consulter un médecin.

Verdict : une déchirure des voies respiratoires qui n’a pu être causée que par ses performances gargantuesques de la veille…

Le problème, c’est qu’il a été conduit à l’hôpital par sa mère devant qui il ne souhaitait pas spécialement se vanter de ses compétences de deep-throating.

Il a donc inventé à la hâte un mensonge prétextant qu’il avait beaucoup toussé la nuit dernière (hum hum).

À la question « Tes parents savent-ils que tu es gay ? », l’intrépide répond :

« Oui, ils ne savent juste pas que je suis une salope. »

Il est depuis revenu sur cette citation, précisant qu’il ne s’était jamais traité lui-même de salope. Il a expliqué dans un tweet ne rien avoir dit à ses parents pour ne pas qu’ils pensent qu’il était une salope. Bon, pour ma part se revendiquer salope n’a rien de négatif et contribue à la libération des mœurs, mais chacun sa croix.

Quoiqu’il en soit, l’histoire de Fredy est devenue virale sur plusieurs réseaux sociaux mais il confie assumer son aventure et accepter que ses parents puissent tomber dessus.

Son sourire sur son selfie d’hôpital atteste en tous cas de son profond contentement et n’inspire qu’auto-dérision et légèreté. Une attitude qui manque parfois à notre culture sexuelle pétrie de tabous, de complexes et de jugements. 

Je ne vais pas non plus vous enjoindre à sucer jusqu’à ce que mort s’en suive… Le sexe n’est PAS censé vous envoyer aux urgences et l’intensité des pratiques doit bien sûr se mesurer à l’aune de votre santé !

Mais les accident arrivent, c’est tout de même plus sympa de les vivre dans la joie plutôt que dans la honte. 

Une belle leçon d’empouvoirement et de confiance en soi. Gloups.

À lire aussi : Fracture de bite, effet ventouse… 5 accidents de sexe qui peuvent t’emmener à l’hosto

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Miss Rayven
    Miss Rayven, Le 30 juillet 2018 à 13h44

    CutaPica
    Comme les pains :yawn:

    Il y a la flûte, la ficelle ou le tordu du Gers :cretin:
    Tant qu'on a pas l'épi de blé nous sommes sauvé.e.s :lunette:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!