Comment être jolie sur les photos

Quelques conseils de la part de Maïa Mazaurette pour être la plus jolie possible sur les photos, même tard, même alcoolisée, même avec le mascara au niveau du menton, même avec la jupe coincée dans la culotte.

Comment être jolie sur les photos

Publié initialement le 20 avril 2011

Si vous êtes une créature fourbe comme moi, vous savez comment VOUS prendre en photo. Éclairage léché, petit flou sur les contours, luminosité qui efface les rougeurs, maquillage sur les grosses cernes, défauts qui tombent miraculeusement dans l’ombre, 300 prises pour trouver LE cliché digne de se retrouver sur la page Facebook. Et un coup de Photoshop si ça ne suffit pas (Astuce : toujours booster le contraste. La science l’a prouvé : plus un visage est contrasté, plus il paraît féminin.)

Sauf que dans la vraie vie, par exemple à quatre heures du matin en soirée, ou à Noël, on n’a aucun moyen de contrôler les angles (vous voulez vraiment être la meuf qui se jette sur tous les appareils photo pour balancer à la corbeille les clichés qui ne la mettent pas en valeur ? hmmm, pas très fair-play, comme attitude). Il va donc falloir apprendre à sauver la face. En toutes circonstances, ou presque…

selfie appareil photo

Trick 1. Choisir son meilleur profil.

Sauf si vous êtes parfaitement symétrique, vous en avez un, personnellement c’est le trois-quart gauche de dos à 70° par jours impairs. Je recommande de lancer sa webcam en mode “mitraillage automatique”, avec éclairage neutre (pas de soleil qui tombe sur un coin du visage !), et de changer méthodiquement d’angle à chaque prise de vue jusqu’à épuisement des possiblités. Il faut avoir 200 photos sous la main pour commencer à se faire une idée objective de ses points forts. A noter qu’un miroir ne marche pas : la photo obéit à ses propres règles – par exemple le flash écrase les volumes, PhotoBooth donne l’air dépressive, les photomatons sont des engins du diable… connaissez votre ennemi ! Car une chose est sûre : on est mieux en vrai.

Trick 2. Sourire.

Sérieusement. Au pire, vous serez la fille moche qui sourit, et ça vaut infiniment mieux que d’être la fille moche qui tire la tronche.

Trick 3. Adopter la fixité du renard sur la branche.

On est d’accord qu’après le chemisier transparent, le pire faux pas de la photographiée consiste à se retrouver entre deux expressions, yeux à moitié fermés, bouche à moitié tordue, en train d’à moitié descendre une bière tout en descendant d’une demi-voiture. Bon, j’ai bien conscience de l’aspect cyborg de ce conseil mais si vous voyez que quelqu’un vous prend en photo et que ça va se retrouver sur votre wall Facebook le lendemain, interrompez ce que vous êtes en train de faire et posez (oui c’est horrible, je sais, mais j’ai été traumatisée moulte fois). Si vous dansez, vous pouvez tenter l’inverse : bougez plus vite, le mouvement fait toujours joli (surtout si vous avez les cheveux longs). Attention à ne pas ouvrir exagérément les yeux, ça fait psychopathe.

Trick 4. Haro sur les genoux.

Vous avez remarqué que quasiment toutes les blogueuses mode mettent leurs pieds en dedans sur les photos ? Ce n’est PAS (seulement) parce qu’elles sont en train de perdre leur protège-slip. Elles essaient en fait de planquer leurs genoux, et précisément la courbe de la face interne (qui est parfaitement normale mais en 2011 nos jambes ont apparemment le droit de ressembler uniquement à des baguettes de restaurant chinois).

Trick 5. Le serre-taille humain.

Grand classique des magazines : la pose où la mannequin se serre le ventre avec les deux mains, en courbant le dos vers l’avant. Alors oui forcément, par illusion d’optique, ça fait des épaules plus larges DONC une taille plus fine. Mais pour le naturel sur les photos d’anniversaire, on repassera.

Trick 6. Le myspace angle.

Baissez la tête, mettez-vous de trois-quarts : ho, tiens, miracle, vous devenez d’un coup plus photogénique ! Adieu double-menton, les cernes disparaissent dans l’ombre naturelle de l’éclairage, pour peu que vous n’ayez pas de pellicules tout ira bien (sauf qu’on grillera la poseuse à dix kilomètres mais bon). Attention : combiner le myspace angle avec la duckface est un crime passible de l’envoi sur l’Ile de la Tentation.

Trick 7. Le détail qui tue.

Etiquette qui dépasse ? Camel-toe ? Morceau de téton en fuite ? Braguette mal fermée ? Jupe coincée dans la ceinture ? Bout de salade entre les dents ? Trace de rouge à lèvres qui coule ? N’oubliez pas les basiques : presque tout, quand on est une fille, peut foirer. Et on ne peut pas assigner l’univers en justice.

Bien sûr, vous pouvez également vous jeter au sol dès que quelqu’un dit “cheeeers”, puis ramper jusqu’à la salle de bain la plus proche afin de vous y enfermer jusqu’au déchargement de la batterie. Mais ça pourrait vous nuire encore plus qu’une photo pourrie qui circule de potes en potes… et qui finalement, fait sourire tout le monde. Même vous.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yulia
    Yulia, Le 8 juillet 2014 à 15h44

    J'ai renoncé à être jolie sur les photos. Donc je fais l'imbécile sur toutes et étrangement, j'arrive à avoir une jolie laideur !

    J'ai arrêté de sourire à pleine dents à la suite d'un éclairage pourri qui faisait ressortir leur belle couleur jaune :crying:

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)