Les secrets de la chanson de Game of Thrones S08E02

Podrick a su t'envoûter avec un chant du cygne poignant dans Game of Thrones S08E02. Alix te le décrypte avant la bataille !

Les secrets de la chanson de Game of Thrones S08E02
ATTENTION SPOILERS

Spoilers are coming pour Game of Thrones, jusqu’à l’épisode 2 de la saison 8 !

Ce Podrick ne cessera décidément jamais de m’étonner ! Dans ce nouvel épisode, The Knight of the Seven Kingdoms, il a dévoilé son bel organe. Et c’était superbe.

Mais la chanson de l’épisode 8 de la saison 2 de Game of Thrones, intitulée Jenny of Oldstones, ne renfermerait-elle pas des secrets ? Connaissant la série, c’est plus que probable.

En avant pour une nouvelle théorie !

La chanson de Game of Thrones S08E02 : que dit-elle ?

Alors que personne n’avait trop la tête à la fête en attendant que les White Walkers viennent raser Winterfell, le maestro Podrick a poussé la chansonnette, et a cappella ne vous en déplaise !

Dans les livres, les paroles de la chanson sont peu connues, mais la série les a reconstituées. Les voici, pour que tu puisses compléter ton commentaire de texte :

High in the halls of the kings who are gone
Jenny would dance with her ghosts
The ones she had lost and the ones she had found
And the ones who had loved her the most

The ones who’d been gone for so very long
She couldn’t remember their names
They spun her around on the damp old stone
Spun away all her sorrow and pain

And she never wanted to leave, never wanted to leave
Never wanted to leave, never wanted to leave

Podrick s’arrête ici. Mais la chanson du S08E02 de Game of Thrones continue en réalité.

They danced through the day
And into the night through the snow that swept through the hall
From winter to summer and winter again
‘Til the walls did crumble and fall

And she never wanted to leave, never wanted to leave
Never wanted to leave, never wanted to leave
And she never wanted to leave, never wanted to leave
Never wanted to leave, never wanted to leave

High in the halls of the kings who are gone
Jenny would dance with her ghosts
The ones she had lost and the ones she had found
And the ones who had loved her the most.

D’où vient la chanson de Game of Thrones S08E02 ?

Chanter une chanson avant la bataille est une tradition observée depuis que les Hommes sont les Hommes et qu’ils se tapent dessus. Depuis toujours, donc.

Jenny’s Song est l’une des chansons des livres de George R.R.Martin qui n’avait pas encore été portée à l’écran.

Mais attention, Podrick n’en chante que la première moitié. Gare à la seconde, car elle est tout aussi édifiante !

L’histoire voudrait que Duncan Targaryen, l’oncle de Daenerys, ait refusé d’accéder au trône pour se marier avec la belle Jenny of Oldstones, descendante des Premiers Hommes (les ancêtres des gens du Nord).

Duncan aurait donc laissé sa place au Mad King. Mais le prince serait décédé lors d’un incendie, laissant la pauvre Jenny seule et endeuillée.

Autre fait pas si insignifiant que ça, Rhaegar Targaryen, frère aîné de Daenerys et père de Jon Snow, serait né le jour même de cet incendie terrible.

La chanson du S08E02 de Game of Thrones est renommée Jenny of Oldstones pour la télévision.

Retrouve la superbe version de Florence + The Machine, placée en générique de fin, juste ici :

Qu’annonce la chanson de Game of Thrones S08E02 ?

Podrick Payne joue ici le rôle de chœur, au sens du théâtre antique grec.

Tout en chantant, il contextualise, remet de l’ordre dans les idées des spectateurs pour leur permettre de suivre une histoire aux personnages multiples. C’est clair qu’avec le bazar que cette série me met dans la tête, je peux aisément en voir l’utilité.

La chanson du S08E02 de Game of Thrones est en effet illustrée par des plans sur les protagonistes principaux et leur situation actuelle à Winterfell.

Le chant de Podrick passe en revue les regards intenses échangés entre Sam et Gilly, Sansa et Theon, Arya et l’horizon (à l’opposé de Gendry… c’était pas si ouf finalement ?), Missandei et Grey Worm (c’est même un peu plus qu’un regard), Jorah et… le vent, et pour finir sur la rencontre finale entre Jon et Daenerys.

Mais outre ce résumé de la part de notre nouveau ténor favori, la chanson appelle aussi l’histoire à se répéter.

Les relations interdites entre les Targaryen et le Nord, ça ne te dit rien ? Jenny/Duncan, Lyanna/Rhaegar, Daenerys/Jon, pas moins de six paires de fesses qui se frottent illégalement. Ouloulouuuu les problèèèmes !

Mais la chanson du S08E02 de Game of Thrones nous emmène encore plus loin, dans les tréfonds des livres de George R. R. Martin…

La chanson de Game of Thrones S08E02 et Azor Ahai

Il y a des milliers d’années, Azor Ahai, figure légendaire de la religion du Lord of the Light, avait dû tuer sa femme d’une épée dans le cœur pour obtenir une arme de feu et ainsi vaincre la longue nuit.

Le jour du terrible incendie qui tua Duncan Targaryen, Jenny of Oldstones avait ramené une femme clairvoyante de la religion du Lord of the Light.

« The Prince (or The Princess) That Was Promised » est une prophétie que cette sorcière avait alors rappelée, annonçant que la réincarnation d’Azor Ahai se ferait dans un membre de la lignée d’Aerys Targaryen et Rhaella Targaryen.

Beaucoup se sont fourvoyés sur l’identité de « The Prince (or The Princess) That Was Promised ». La prêtresse Mélisandre a d’abord cru que c’était Stannis, mais du coup… non. Elle mise maintenant tout sur Jon Snow.

Cependant il reste non pas un, mais bien DEUX prétendants à cette réincarnation : Jon et Daenerys, tous deux issus de la lignée Aerys/Rhaella !

Jon pourrait-il, à l’image de Duncan, refuser d’accéder au trône par amour ? Faudra-t-il que Jon ou Daenerys tue l’autre pour vaincre le Night King ?

Est-ce que je viens de te spoiler la fin de Game of Thrones ?

Cette semaine sera longue en attendant le prochain épisode !

À lire aussi : Game of Thrones S08E02 — Le récap (rigolo) !

Commentaires

AlixM

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!