Les célébrités que j’aimerais avoir pour potes

Au détour d'une phrase lue ou entendue dans une interview, il m'arrive parfois de rêver d'avoir quelques célébrités dans mon entourage. Retour sur les stars que je trouve tellement cools que je voudrais les avoir pour potes.

Les célébrités que j’aimerais avoir pour potes

Entre internet, la télévision et les magazines people, nous sommes littéralement submergées par des images de célébrités. Si pour certaines de ces personnalités, il ne fait aucun doute que nous ne voudrions absolument pas avoir à les côtoyer – je fais ici référence à Kim Kardashian, Victoria Beckham, Mickaël Vendetta ou Benjamin Castaldi -, nous ressentons parfois pour d’autres une véritable attirance amicale.

J’ai la chance d’avoir dans ma vie des potes qui envoient du pâté de foie par leur niveau de coolitude. Toutefois, lorsque je tombe sur une émission à la télévision ou lorsque je lis une interview, il m’arrive de temps en temps de rêver d’avoir quelques personnalités dans mon cercle d’amis. C’est assez difficile à avouer tant cela me donne un petit côté midinette que j’essaie pourtant de réfréner au maximum derrière deux, trois vannes grasses.

Mais vous savez, pour vous, madmoiZelles, je serai capable de traverser quand le petit bonhomme est rouge. Pour vous, je pourrais également mettre une photo de George Bush en fond d’écran. J’irais même jusqu’à courir nue et couverte de miel, la bouche pleine de pâté aux raisins secs et à la boulette d’Avesnes dans un centre commercial si cela vous ferait plaisir. Du coup, je peux bien vous avouer que je me niaisise à peu près une minute et 44 secondes par jour.

Voici donc mon top 6 des personnalités que j’aimerais compter dans mon cercle d’amis.

Beyoncé Knowles, pour les jours de déprime

Je ne suis absolument pas fan de musique r’n’b popesque, mais je fais une exception pour Beyoncé tant cette fille a la PATATE.

En réalité, elle a tellement d’énergie que je pense qu’elle prend chaque jour un cocktail dont la recette serait la suivante :

  • 5 cuillères à soupe d’Ovomaltine,
  • 20cl de pili-pili,
  • 50cl de Super 98.

Il suffit de regarder les clips de Deja Vu, Love on Top, Run the World ou Single Ladies pour se rendre compte que Beyoncé n’est tout bonnement pas réglée comme nous, simples mortelles que nous sommes, tant elle respire l’énergie, tant elle a l’air d’être la fille la plus heureuse du monde. Conséquemment, je ne puis m’empêcher de me dire que Bee doit être l’amie parfaite en cas de petit coup de mou tant son dynamisme doit rejaillir sur son entourage.

Ryan Gosling, pour m’apprendre à être une fille cool

Autant annoncer la couleur tout de suite : je ne suis pas une fille cool. Je ne l’ai jamais été et je ne le serai probablement jamais. Si aujourd’hui, j’ai cessé de complexer sur mon côté loser, il m’arrive toujours régulièrement de me demander à quoi ressemble la vie pour les détendus du zboub qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent et dont les vannes font immanquablement rire tout le monde.

Si j’en crois cet article d’Emilie., Ryan Gosling est actuellement LE mec le plus cool de la Terre toute entière. C’est pourquoi j’aimerais l’avoir pour pote ; il m’apprendrait à faire de super blagues, à voir la vie toujours du bon côté et à savoir comment choper Eva Mendes (ah non, pardon, je me gausse de ce dernier point).

Et puis un jour il se rendrait compte que ses sentiments pour moi ont évolué, il me déclarerait sa flamme et on ferait plein d’enfants aussi beaux que populaires dans leur établissement scolaire.

Jodie Foster, pour causer littérature

Non contente d’être l’une des meilleures actrices de tous les temps, non contente de parler couramment environ 89 langues, Jodie Foster a un bac+5 en littérature anglaise. Avec une amie comme Jodie, je pourrais échanger un tas de conseils de lecture gros comme le sex-appeal de Clive Owen. Si j’avais une amie comme Jodie, on ne me désignerait plus en disant « le p’tit machin qui fait des blagues pourries », mais plutôt « la fille qui comprend les poèmes de Wordsworth ».

Yves Calvi, pour me faire comprendre les enjeux du monde

Je ne vais pas vous mentir : quand je lis Le Monde Diplomatique, je ne comprends pas forcément ce que je lis. La faute à qui ? Premièrement la faute à moi qui suis un peu concon. Deuxièmement, la faute à mes études que je n’ai pas encore finies. Et enfin, troisièmement, parce qu’Yves Calvi ne travaille pas au Monde Diplomatique.

Parce qu’avec Yves Calvi, je sais pas vous mais moi je comprends tout. A chaque fois que j’ai l’occasion de regarder C dans l’air, j’ai l’impression de sortir d’un colloque et d’avoir la tête aussi pleine qu’un doctorant en sciences politiques. Ça claque. J’aimerais avoir un ami comme Yves pour me raconter l’histoire de la crise de la zone euro et des subprimes. Un pote que j’appellerais les soirs d’insomnie pour qu’il m’endorme au téléphone en me résumant vulgairement les enjeux géopolitiques des révolutions arabes.

Jamie Oliver, pour m’apprendre à cuisiner en s’amusant

Jamie Oliver, c’est le petit prince anglais de la bonne bouffe : il est funky, il est drôle et il mijote des petits plats dont les recettes paraissent aussi simples que le résultat promis délicieux. Avec Jamie Oliver comme ami, je ne me retrouverais jamais prise au dépourvu devant mon réfrigérateur quasiment vide : il m’apprendrait à associer les saveurs et les couleurs et à faire d’un fond de soupe et d’une carotte un rôti de boeuf aux morilles. Je prendrais 1564 kilos, mais qu’importe : les repas que je me préparerais viendraient se lover délicatement dans l’estomac ravi qui serait le mien.

Oui parce qu'actuellement, ma bouffe ressemble plutôt à ça.

Woody Allen, pour que je devienne sa muse

« Hé, Woody, sois mon ami. On pourra faire un échange de bons procédés : je deviendrais ta muse et t’inspirerais tes meilleurs films, en échange de quoi tu me sublimerais sur grand écran. Je deviendrais une icône, et on parlerait de toi comme du grand maître du cinéma qui aura su se renouveler. On dansera sur du Boney M avant de monter les marches du festival de Cannes et on éclipsera le twist de Mélanie Laurent et de Quentin Tarantino. »

C’est en ces termes que je m’exprimerais face à Woody Allen si je pouvais le rencontrer. Après quoi vous pourriez me voir en couverture du Studio « Hors-Série spécial Sophie-Pierre Pernaut, l’étoile montante du cinéma transcontinental ». 

Et vous, qui sont vos fantasmes amicaux ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 60 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PsychoticPotatoDwarf
    PsychoticPotatoDwarf, Le 30 mai 2015 à 17h10

    Clairement Emma Stone la joie de vivre incarnée cette fille ! :cheer:Et puis Ellen Page, ohlalalalala :loveeyes:

Lire l'intégralité des 60 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)